lundi, juin 02, 2008

Sortir un peu plus...

Je me rends compte que nous ne sortons pas assez la marmaille quand dans un restaurant, des assiettes de homards passent devant nous et que les enfants sont mystifiés par les bêtes (qu'ils n'avaient vues que vivantes au supermarché) apprêtées au point de s'agenouiller sur leur chaise pour les contempler plus longuement.

Je me rends compte que leurs horizons gustatifs ont grandement besoin d'être élargis quand ils considérent Grand-Homme manger ses escargots en offrant des moues complètement dégoûtées. Pour pallier un minimum à leurs (mes) lacunes, la fourchette de Grand-Homme se promène donc d'un nez à l'autre (parce que, vous le savez bien, tout doit passer par l'approbation de l'odorat avant de franchir le cap de la bouche).

Le nez de Coco fut le seul qui approuva tandis que deux couples assis à proximité comptaient pas très discrètement le nombre d'enfants assis à notre table et recevant une petite tranche supplémentaire d'éducation.

1 commentaire:

Marie-Andrée a dit...

Heureusement que ce ne sont que les homards apprêtés que les enfants regardaient avec autant d'attention!