lundi, juin 23, 2008

Esclaves aux mains libres

Vous qui utilisez peut-être le dispositif mains libres pour votre cellulaire, vous pourrez peut-être m'expliquer vos motivations.

Il y a une vingtaine d'années, nous avons commencé à voir poindre les boîtes vocales pour être sûrs de ne rater aucun appel. Il y eut l'afficheur, très utile aux freaks qui se dépêchent de rappeler tout numéro pour vérifier pourquoi vous avez téléphoné chez eux, mais que leur vouliez-vous donc?

Le cellulaire est apparut et j'en suis devenue dépendante. Cela me rassure d'avoir la possibilité de communiquer avec l'extérieur si j'ai un pépin en voiture ou de pouvoir être rejointe en tout temps par l'école de mes enfants (je suis souvent à l'extérieur).

J'ai une boîte vocale et si je ne peux répondre, tant pis, je rappelerai lorsque je serai libre.

Cela m'agresse de voir de plus en plus de gens se promener avec leur dispositif main libre accroché à l'oreille comme s'ils étaient des robots ou qu'ils devaient être absolument rejoignables à toute seconde du jour.

Dorment-ils (dormez-vous?) avec? Ce n'est pas rendu un peu trop pathétique?

6 commentaires:

La femme d'un militaire a dit...

Je suis tellement en accord avec toi! Je me demandais justement si les gens croient être tellement importants qu'ils doivent être rejoints à toute heure du jour!

Anonyme a dit...

Quelle urgence est assez grande pour qu'il faille être disponible dans la seconde qui suit? La mort d'un proche ? L'accident d'un enfant? À moins d'accompagner un proche malade, que de motifs déraisonnables pour justifier l'utilisation d'objets aussi abjects que les cellulaires! Les gens avec qui on partage notre quotidien savent généralement (à quelques heures près) où l'on se trouve... Le cellulaire ne sert qu'à nous donner l'illusion d'être en contrôle, d'être disponible pour autrui et pour soi. Quelle farce !

Et le bidule main libre ? Une autre belle preuve que nous avons besoin de nous sentir indispensable... Je vous entends déjà me parler de la Loi: c'est la faute de la Loi qui oblige les automobilistes à ne pas avoir de téléphone au volant. Mais que je sache, ce n'est pas collé là, le dispositif main libre, il peut être retiré en sortant de la voiture; et franchement, se promener avec un air suffisant quand on a une laisse attachée autour de l'oreille... C'est complètement risible.

Vive les oreilles libres !

Enne

Nanou La Terre a dit...

Cette folie du main libre donne libre cours à notre imagination!

Hier, je faisais ma petite promenade en compagnie de mon conjoint lorsque j'aperçois un voisin, bien assis au sol en train de faire du jardinage et en même temps s'enqueuler tout seul à haute voix. Peut-être entendait-il des voix dans sa tête? Au risque de passer pour des schyzophrènes, c'est leur affaire. Mais franchement çà tourne au ridicule.

D'autres aiment çà passer pour des "nonos"; ceux qui font leur jogging avec leur cellulaire à la main, ou encore qui font leur épicerie en compagnie de leur interlocuteur:" Bien là, j'suis dans le rayon des fruits et légumes, qu'est-ce qui manque?" Ou encore:"Salut, comment çà va? "Bin" moi j'suis en train de faire ma commande." Comme c'est intéressant.

Çà ressemble à celui qui fume en vélo ou en patins à roues alignées. Ridicule!

Enfin, et là j'extrapole, il y a ceux que je suis tentée de dénoncer pour avoir osé enfreindre la règle du portable à la main en voiture.Ce que j'ai toujours jugé inacceptable et dangereux.

JulieJulie a dit...

La première fois que j'ai remarquée ce truc "laitte" accroché à une oreille, je me suis vraiment demandé ce que c'était. Puis quand j'ai enfin compris, je n'ai toujours pas compris le pourquoi du comment on utilise ce truc. Au volant, pour un homme d'affaire, je peux un peu comprendre, mais pour monsieur, madame tout le monde... Bref, je n'aurai pas de ce truc moche, à moins qu'ils le fassent dans le rose ;-)

Je me passais justement la remarque ce matin au centre commercial, 75% des gens de 50 ans et moins qui y sont seuls, sont au téléphone. Comme de quoi, on ne peut plus vivre avec un brin de solitude et de paix. J'ai même croisée des gens à plusieurs reprises qui étaient continuellement au téléphone, ça me jette à terre. Des adultes revenus à l'âge adolescent où l'on est incapable de ne pas parler à nos amis pendant plusieurs heures!

Pasbiengrande a dit...

Et petite précision technique, une oreillette bluetooth rayonne des ondes à 2.4GHz, c'est à dire autant qu'un micro-ondes. A plus faible puissance certes, mais à la fin d'une semaine, une année ou une vie collée à ce machin-chose, n'y a-t'il pas un risque de se griller le cerveau?
Pas sûr que cela soit très prudent d'en abuser...

Anonyme a dit...

Je rejoins la femme d'un militaire sur ce sujet!!!

Même 10 ans auparavant, je me disais, pour qui se prennent-ils
Je dis pas si ils ''dealait'' avec des millions.... ok, peut être 1 sur 100,000!

Cà me pue au nez, comment important croyez vous que vous soyez, vraiment uupppmmm, c'est ce que je me disais!

Comme vous Grande Dame, c'est pour l'école et la voiture!

Monique de Qc