dimanche, novembre 09, 2008

Lapsus d'évocation

Avons été conviés ce matin à un brunch à ce très chic endroit.

À ce majestueux club, le brunch du dimanche consiste en un choix entre trois plats aux noms tellement longs et complexes qu'ils n'évoquent pas d'idée précise quant à ce que nous ingurgiterons réellement.

Tout ce que l'on peut imaginer c'est que la composante principale du repas sera minuscule dans une assiette immense dont la seule carotte sera nappée d'une sauce et que la présentation sera raffinée. Le plat sera dégusté pendant qu'une harpiste alimente de sa musique l'ambiance très noble de l'endroit.

Dans un immense salon d'une exceptionnelle beauté, un brunch qui surpasse en chic celui du Château Montebello est servi pour accompagner l'assiette principale. Un homme vêtu avec élégance aide les gens à se servir certains mets.

Voilà pour la mise en contexte.

--

Fin du repas. Nous attendons notre heure pour visiter la splendide maison de cet ancien Lord.

Derrière nous, un jeune garçon d'une douzaine d'années revient à sa table avec une assiette de desserts alléchants. Aux exclamations qui fusent, je comprends qu'il n'en est pas à sa première assiette.

-C'est pas ma faute! se justifie le jeune garçon. Je n'en voulais plus mais il y a un monsieur qui a pris une assiette et qui a mis des desserts dedans. (haussement d'épaules, le pauvre enfant est pris avec ça!)

Les taquineries continuent à l'endroit du jeune. De toute évidence, on ne le croit pas.

-C'est vrai! tente de poursuivre le garçon devant sa famille amusée par sa gourmandise camouflée.

-Oui, oui, bien sûr, on t'a forcé! de dire un parent.

Tout sourire, je me retourne vers eux et observe la scène. L'attention est tournée vers le petit.

-C'est l'homme qui a mis les desserts dans mon assiette! Je l'ai pris...(haussement d'épaules)

Le garçon sait visiblement qu'il ne viendra pas à bout des soupçons qui pèsent sur lui. C'est là qu'héroïquement je tente de venir à son secours.

-Il a raison! Moi (emphase sur le non-sens de la situation), il [l'homme] m'a rentré ça de force dans le fond de la gorge (je mime avec ridicule) pis il m'a dit: "Envoye, AVALE!"

Hilarité collective. C'est agréable de rigoler spontanément avec des gens sympathiques que l'on ne connait pas.

On nous attend pour la visite du château. Je quitte la salle le sourire encore aux lèvres et soudainement...

...j'allume sur l'énormité que je viens de prononcer.

Pff. Rien à rajouter (trop occupée à crouler sous ma honte).

17 commentaires:

La Mère Michèle a dit...

Ohhhhhhhhhh monnnnnnn dieuuuuuuuuu!!

Je suis rouge pour toi!! lol

Comme ça m'arrive souvent de me mettre le pied dans la bouche de même....

Grand homme a dit...

Euh... Le pied dans la bouche, ce n'est pas si mal. Mais ce n'est pas un pied que l'on évoque ici !

Anonyme a dit...

oohhh je l'ai bien ri moi...c'est tellement mon genre de commentaire...sortie de façon naïve mais à grande répercussion :P

Tcha ( Fils aîné ) a dit...

BERK !!!! Grosse cochone !!!!

Gooba a dit...

Je ne sortirai jamais nulle part avec toi! :o))

Les Chroniques de la Couvée a dit...

Clap! Clap! Clap! Vraiment très très chic Grande Dame!!
Heureusement les enfants (Je ne parle pas de Tcha ici!! Veux pas l'insulter) ne comprennent pas le double sens.

Peccadilles a dit...

Mouahahah!
Avec des commentaires de même, je ne serais pas surprise que ta puce te parle de mangeage de graines avant la maternelle toi aussi ;-)

Cricri a dit...

Je lisais et je me suis dit "non, ça ne se peut pas une telle énormité de sa part!"....me semblait aussi...:-)

lul'oups a dit...

C'est vrai que c'est assez exceptionnel... lement drôle!
Je ne te pensais pas... comme CA!! ;-)

La Mère Michèle a dit...

Grand Homme: ahahaha j'avais bien entendu tout compris dès le départ! Mais cela aussi, tu l'avais également compris ;o)

Grande Dame, vos anecdotes sont succulentes! J'en suis presque à prier pour avoir une vie moins ennuyante, même à ce prix! :)

Pur bonheur a dit...

Honnnnnnnnnnnn! Tu t'es encore mis dans de beaux draps! (encore un jeu de mots ici...)

maman So a dit...

Tu as réagi avec ta "pensée enfantine" et ton coeur de maman... mais lorsqu'on revient en mode adulte, la lumière rouge allume assez vite!!

Trop drôle!

La Souimi a dit...

J'imagine... Quel embarras! Il m'est arrivé quelque chose de semblable aux États-Unis. Je me demandais bien pourquoi, à la plage, tous les Américains autour de moi me regardaient de travers...
J'étais là, debout, et je criais: "OH! Le beau phoque! Le beau phoque!!!Regardez, les filles, le phoque..."
J'ai failli m'enterrer sous le sable lorsque j'ai réalisé ma bévue...

Mijo a dit...

J'allais écrire comme Maman So.

Monica au Panama a dit...

Ooopppsss! :o/ Tu dois rire jaune maintenant... mais je suis sûre qu'ils n'y ont même pas pensés. Et puis après, c'était pour les enfants la joke hein, donc pas de problèmes ;o))

Bonne journée Grande Famille!

La photographe a dit...

Haha! Mais tu as quand même bien fait de venir au secours du petit homme en question. Dans la vie, faut savoir rire un peu de soi aussi, non?

Une femme libre a dit...

Ben voyons donc, les gens riches et célèbres n'ont même pas perçu de double sens et le gamin de douze ans non plus. Il n'y a que vous et vos lectrices perverses pour y trouver à redire! ;o)

C'est sûrement un délicieux endroit que ce club. Quand il était vivant, mon père faisait partie du Club St-James et nous y étions invités pour la fête des Mères. C'était merveilleux de s'habiller chic et de faire semblant d'être riches. Mes enfants adoraient et moi aussi! On sortait nos robes à fanfreluche, les petits souliers en cuir verni et les petits bas à froufrous. Et dire que vous allez connaître ce plaisir de la frivolité féminine et du rose (les petites filles trippent beaucoup sur le rose, je me crois en devoir de vous instruire, vous ne le savez peut-être pas! ;o)