mardi, septembre 30, 2008

Quatorze ans plus tard

C'est complètement trempée que je m'éveillai au milieu de la nuit il y a quatorze ans.

"Maman! C'est tout mouillé!" que je m'exclamai à ma mère qui dormait près de moi dans mon premier appartement.

-Tu viens de perdre tes eaux ma chérie, répondit-elle à sa "petite" fille de dix-neuf ans.

Les heures qui suivirent furent infernales. J'ignorais alors qu'accoucher pouvait faire autant souffrir tandis que le bienveillant père de mon bébé pleurait d'impuissance à mes côtés.

Dix-sept heures après avoir perdu mes eaux, épuisée et ne voyant pas d'issue à ma douleur, j'implorai le médecin de m'euthanasier. Les infirmières se concertèrent des yeux, perplexes devant ma radicale demande.

"Épidurale" déclara l'une d'elle.

Malgré les lectures de ma grossesse, je n'avais aucune idée de ce qu'était une épidurale. On me soulagea et quatre heures plus tard, émue jusqu'à la moelle, je tenais mon premier-né dans mes bras.

Un premier grand coup de foudre. Ce bébé m'a par la suite suivie partout: au restaurant, au cinéma, en camping, durant mes études, parfois à mon travail et toujours dans mon coeur. Dans les marges de mes livres d'université, on trouve encore les mots d'amour que j'adressais à mon fils durant la rédaction de mes travaux.

En quatorze ans, il est passé de petit garçon sensible à la fois décidé et hésitant à grand frère insécur aux élans tantôt de leader, tantôt de dictateur-faisant-soupirer-sa-mère.

Ces dernières années, le plus ordonné et responsable de mes garçons a eu l'idée géniale de se doter d'un excellent sens de l'humour. Il est donc passé de jeune pré-ado susceptible et sur la défensive à celui qui sait habilement jouer de l'esprit et de la répartie.

Je ne me lasse pas de découvrir de nouvelles facettes de la personnalité de mon grand. Je sais depuis longtemps qu'il est créatif, discipliné et organisé. Je sais qu'il est à son affaire et que j'ai rarement besoin de répéter avec lui. Je sais qu'il est sensible aux autres mais sait aussi être baveux à souhait.

Récemment, je lui ai découvert une générosité que je ne lui connaissais pas, une grande loyauté et un soutien indéfectible envers ceux qu'il aime.

À un ami qui lui demandait combien il avait de "vrais" frères, Fils Aîné lui répondit qu'ils étaient tous ses frères. Sous l'insistance de l'ami qui tentait de se créer un schème mental de la famille recomposée, Fils Aîné ne broncha pas. Ses frères étaient tous ses frères, point. Je souris alors en me disant que mon grand était aussi un garçon intègre.

Depuis quelques jours, je le vois grand frère d'une délicate petite soeur qu'il prend plaisir à venir prendre contre lui pour la contempler avec toute la tendresse imaginable dans les yeux.

Avec l'argent qu'il économise depuis plusieurs mois, il vient de s'acheter une PS2 et un jeu de Rockband. Son nouveau dada: s'installer dans sa chambre et s'appliquer à son drum. Hier soir, Grand-Homme et moi l'avons accompagné au chant et à la guitare (ses frères n'ont pas (encore?) le droit de toucher à sa nouvelle acquisition).

Il est parti à l'école ce matin discrètement sans que je n'aie pu lui adresser quelques mots pour cette journée spéciale.

Je suis très fière du grand jeune homme que mon premier fils devient.

Bon anniversaire à toi mon beau grand Fils Aîné!

17 commentaires:

Gooba a dit...

C'est un très beau texte... et un charmant jeune homme que tu as là!

Bonne fête au grand baveux plein d'humour! :o)

Nanou La Terre a dit...

Quel billet touchant... J'ai la gorge serrée...C'est bon de se rappeler et de voir défiler sous nos yeux tous ces bons souvenirs.

Çà me fait personnellement du bien d'entendre çà venant d'une autre.

Bien que mon accouchement se soit très bien passé,j'ai vécu sensiblement la même chose avec mon grand qui a maintenant 16 ans. Je le traînais partout avec moi : concerts, restos, théâtre, cinéma, voyages,amis, ballades en vélo etc...

Et aujourd'hui, je perçois comme toi tout ce beau potentiel et qualités qu'il possède déjà.

Et, je te l'annonce, il a été libéré du centre et si tout va bien, il aura son congé définitif au 1er décembre.

Je souhaite une bonne fête à ton grand!

Bizous xxx

Anonyme a dit...

Bon anniversaire à vous deux. À lui, qui est né en ce jour. Puis, à la maman qui est née du même coup.

Virginie
xx

Grande Dame a dit...

Nanou, c'est une réjouissante nouvelle!

Tu es tellement prévoyante Virginie que tu t'y prends quelques jours à l'avance! ;)

Une femme libre a dit...

Bon anniversaire, Fils Aîné!

BéKa! a dit...

Joyeux anniversaire Tcha!

xxxx

Monica au Panama a dit...

Superbe, il va tellement être fière de lire ce que sa ''pauve maman'' ;o)) lui a écrit lorsqu'il viendra faire son tour ici aujourd'hui... D'avoir écrit ce billet pour lui est une bien belle idée!

À Tcha, alias Fils Aîné: Que cette prochaine année soit remplis que de bons moments!!! Joyeux Anniversaire!

Monica

Tcha ( Fils aîné ) a dit...

Merci à tous!!! Si j'ai filé en douce, c'est pour que les gens me souhaite bonne fête en y pensant tout seul. Â 14h 25 j'ai eu mon premier "bonne fête". Ça a été, on va dire LONG!!!

Sassenach a dit...

Très beau billet, j'en ai la larme à l'oeil.

Tcha, je te comprends. J'ai 35 ans et la journée de mon aniversaire j'avais hâte que les gens autour de moi y pense. Peu importe l'age, c'est toujours une journée importante pour nous.

Pur bonheur a dit...

Joyeux anniversaire Fils Ainé! Une belle petite soeur pour ta fête, quel chanceux quand même!!!

La femme d'un militaire a dit...

C'est vraiment un texte magnifique... Un bel anniversaire xx

grenouille verte a dit...

À 13 ans ,mon ado-crapaud est tout à fait pareil.....c'est l'année des petits miracles.....un peu baveux mais tellement attachant....bonne fête fils aîné et surtout....merci de faire que l'adolescence soit pour nous les mamans,une période si pleine de grands bonheurs !!!

Tania a dit...

Bonne fête Tcha!
Je te souhaite beaucoup de bonheur pour la nouvelle année (et comme mon père a dit jusqu'à ce que je sorte de l'université "du succès dans tes études!!" *hahaha*) On aime tous se faire souhaiter bonne fête sans avoir à insister, mais il ne faut pas se sauver non plus, pourquoi se priver volontairement de ce plaisir-là? ;o)
Bonne fête à toi qu'on a vu évoluer à travers les yeux de ta mère ici, et ce qu'on peut en constater aujourd'hui, c'est que tu es en voie de devenir un jeune homme accompli et plein de belles qualités! (avec un petit soupçon d'adolescence, mais bon, on est ado juste une fois ;o)) Tu as tout un contrat en étant le grand frère de tout ce beau monde, je salue ton courage ;o) Bonne fête encore!
(PS: Grande Dame, c'était un très bel hommage... mais 19 ans, pfiou, ce que c'est JEUNE!!!!)

Milou a dit...

Bonne fête à ce merveilleux jeune homme.
Merci pour ce texte très touchant et plein d'amour.

Anonyme a dit...

Bonne fête en retard à ce grand Fils aîné!!! Tu as de la chance d'avoir un maman si merveilleuse. Fais lui attention! Et bravo pour ce que tu es!

Très touchant Grande Dame! J'ai aussi un Fils aîné que j'adore et que j'aime voir grandir et vieillir. Il aura bientôt ses 14 ans lui aussi. Des larmes ont coulé sur mes joues en te lisant.

Matty

Mijo a dit...

Bon anniversaire Tcha.
Ton humour ressort bien dans ton commentaire.

Marie l'urbaine a dit...

Bon anniversaire Tcha ! Quand je lis tes commentaires ici, j'aime beaucoup ton humour et ta maturité, et je me prends à m'imaginer le jour oû mon fils fera de même ! :)