lundi, septembre 01, 2008

L'immensité

Ce fut un bel après-midi pour aller marcher dans le Vieux-Port. Avons été voir le Grand Canyon en 3D.

Moi qui voulais partir le voir en vrai sur un coup de tête cet été (le Grand Canyon m'a toujours éblouie par l'immensité de son relief), c'était un excellent compromis.

Je suis fascinée par les merveilles d'immensité de ce monde, le genre de merveilles qui nous fait sentir petit, reconnaissant, ivre d'intensité du moment présent, détaché du superficiel et de l'accessoire, juste délicieusement vivant.

Je voudrais vivre ainsi toute ma vie.

PS. C'est charmant d'amener un bonhomme de presque trois ans voir du 3D. Tout le long du film, il tentait d'attraper la troisième dimension intangible avec ses petites mains. :)

4 commentaires:

Anonyme a dit...

"Je suis fascinée par les merveilles d'immensité de ce monde, le genre de merveilles qui nous fait sentir petit, reconnaissant, ivre d'intensité du moment présent, détaché du superficiel et de l'accessoire, juste délicieusement vivant."

Alors ma belle tu dois absolument te promener dans les Highlands en Ecosse et aller voir le soleil se lever et se coucher dans le désert de sable rose du Maroc. Je ne trouve pas de mots pour te décrire la plénitude et le bonheur profond que j'y ai ressentis. Ce sont des souvenirs magiques qui m'ont marquée plus que tous les monuments, cathédrales et musées construits par l'homme. Il faut juste éviter d'y aller en pleine saison touristique.

J'en profite pour te dire combien j'aime te lire. Tu es une maman et une femme admirable. Je te souhaite une belle fin de grossesse.

lyly

Grande Dame a dit...

Lyly, votre commentaire me flatte, merci beaucoup!

Je disais justement à mon homme récemment que j'aimerais marcher dans les Highlands écossais. Vous m'en donnez encore plus le goût!

Anonyme a dit...

me revoici grande dame. Mon fils a étudié en Ecosse, plus précisément à Edimbourg. Il est tombé amoureux de ce magnifique pays et en a fait le tour avec son sac à dos et sa petite tente. Il lui est parfois arrivé de marcher quelques jours dans les Highlands sans rencontrer âme qui vive (sauf des moutons) et de coucher dans des ruines de vieux châteaux abandonnés. Le rêve quoi! Inutile de dire que cette expérience de vie l'a transformé. Je vous souhaite vraiment d'y aller un jour.

lyly

Grande Dame a dit...

Merci du partage, c'est délicieux à lire!