jeudi, mai 22, 2008

L'humour du pharmacien

Après un mois d'éternuements incessants, je me suis décidée hier à aller consulter le pharmacien. C'était apparemment le doyen de la place.

Je lui explique que depuis que j'ai mis les pieds à Cuba, éternuer constitue une importante activité de fond de toutes mes journées. Je lui parle de mes symptômes d'allergies alors que je n'en ai jamais eu de ma vie.

Après un blabla à-propos sur les allergies, il me suggère des anti-histaminiques. Je m'en étonne (c'est supposé être proscrit durant la grossesse) et lui signale que je suis enceinte.

"Oui-oui, j'ai remarqué que vous vous étiez fait piquer par une grosse abeille." lance-t-il les yeux pétillants.

J'offre un sourire se situant entre un "Que vous êtes drôle!" et un "Quel culot!" surpris.

"...et son dard..." qu'il murmure pour lui-même, semblant apprécier beaucoup son humour.

Je sais pas pour vous mais pour ma part, je préfère le genre cinglant du Dr. House...avec d'autres que moi.

7 commentaires:

Anonyme a dit...

Je trouve le pharmacien un peu culoter mais ça doit être l'humour local. De tout façon mieux vaut oublier ça, sinon ça fini par nous manger le cerveau.

http://maviedenul.blogspot.com/

La mi-trentaine a dit...

Y'a pas à dire: quand c'est drôle, c'est drôle, pis quand c'est pas drôle, c'est vraiment pas drôle!

Si ce pharmacien se permet de faire ce genre de blague à une cliente, imaginez ce que ses collègues doivent endurer tout au long de la journée!!

Encre a dit...

Le temps ne fait rien à l'affaire
Quand on est con, on est con
Qu'on ait vingt ans, qu'on soit grand-père
Quand on est con, on est con
Entre vous, plus de controverses
Cons caducs ou cons débutants
Petits cons d'la dernière averse
Vieux cons des neiges d'antan
(G. Brassens)

;)

Une femme libre a dit...

Je trouve plutôt ça drôle! Assez punché comme remarque. On ne peut plus plaisanter quand on est pharmacien?

(Mais j'aime aussi beaucoup le dr. House)

Grande Dame a dit...

Hm, cela dépend certainement de l'élasticité des allusions que l'on se permet de faire avec des étrangers Femme Libre.

Perso, je m'amuserais de ce genre de blague avec des copines après un plaisir collectif illicite, non avec une étrangère dans une relation apparemment professionnelle.

Sophie a dit...

Ça me rappelle une fois où j'avais acheté à la pharmacie, entre autres choses, une boîte de condoms... La caissière m'avait lancé un très enthousiate "Bonne soirée!!"

Ah, et il était environ 13h00....

Grande Dame a dit...

Ça me semble plus coquin que vulgaire Sophie. Charmant!