mardi, mai 27, 2008

Comment faire paniquer ses jeunes en six étapes faciles

1. Considérer avec ouverture et clarté d'esprit la série de contrôles que votre jeune vous présente.

2. Féliciter le jeune pour ses bons résultats en mathématiques, français, éducation à la citoyenneté.

3. Laisser votre visage s'assombrir sans pudeur devant les résultats d'anglais.

4. Réitérer à voix haute pour vous-même cette idée du camp d'anglais auquel vous songez depuis qu'un autre de vos jeunes vous a présenté des difficultés similaires.

5. Après signature des contrôles de votre enfant, débuter sur le Net une recherche sur les camps d'anglais disponibles dans la région en lui expliquant qu'une immersion leur serait académiquement bénéfique.

6. (Tenter de) Ne pas tenir compte de la tempête que votre jeune est en train de tenter de soulever en courant alerter son (récalcitrant de) frère que "mauvaise nouvelle, cette fois, je pense que maman est vraiment sérieuse"!

3 commentaires:

Une femme libre a dit...

Anglofun, ils vont adorer. C'est cher mais super bien fait et intéressant. Cours le matin, jeux et plaisirs l'après-midi et le soir, tout en anglais. Moniteurs super.

Sophie a dit...

En admettant que tu es sérieuse, j'espère que les camps dits d'anglais sont meilleurs que "dans mon temps" (j'ai 23 ans)... Des moniteurs généralement francophones qui baragouinent quelques mots d'anglais avant de répéter en français pour que les jeunes comprennent. Du fun, certainement, mais l'apprentissage d'anglais, pas vraiment. Bref, assure-toi que c'est de l'immersion et pas un simili-camp d'anglais comme il y en a trop.
En passant, mais je suis jamais allée à Anglofun... ;)

Grande Dame a dit...

J'ai vérifié auprès de ce camp. Les moniteurs semblent aussi compétents que mes grands sont désespérés.