lundi, mars 31, 2008

Chaos

Un voyage, tant de questions...

Partir en Europe avec la gang complète...

-La beauté des découvertes et la richesse des moments passés en famille compenseront-ils pour la lourdeur logistique d'un tel voyage à mon sixième mois de grossesse?

-Faudra-t-il privilégier la location de voiture comme nous l'envisagions malgré toutes les mises en garde de ceux qui qualifient de suicidaire la conduite automobile en Europe ou se risquer en transport en commun avec la logistique que cela implique, encore une fois, avec une si large marmaille?

-Devrais-je laisser mes garçons découvrir le monde par eux-même alors que j'ai cette conviction que de leur offrir cela maintenant pourrait tellement changer leur perception du monde, leur ouverture aux autres, leurs possibilités d'avenir?


Et si nous partions moins longtemps, mais juste en amoureux...en Grèce...pour amorcer les vacances familiales à notre retour en louant un chalet au bord de la mer?...

-Survivrions-nous à deux semaines loin du tout-petit?

-Survivrais-je à la chaleur grecque à six mois de grossesse?

-Survivrais-je à la déception de mes enfants, que j'ai largement contaminés avec cette idée de voyage?

-Aurais-je la patience d'attendre encore quelques années avant de repartir avec eux outre-mer?


J'y pense sans arrêt. Au voyage. Aux contraintes. À la lourde logistique. À la planification. À mon besoin de respirer, d'être libre en dualité avec ce que je désire offrir à mes enfants et mes capacités réelles. Où se trouve le juste milieu entre mes désirs et mes besoins? Encore une fois, je cogite...

34 commentaires:

Anonyme a dit...

L'Europe...en voiture et en vélos!
Ils roulaient effectivement parfois comme des fous il y a 20 ans...Mais il y a de superbes autoroutes qui n'ont rien à voir avec les nôtres!
Mettons que si tu vas à Paris, tu peux privilégier le transport en commun, d'ailleurs impressionnant de «vécu»...et garder l'auto et la location de vélos pour la Provence ou toutes le régions...
En amoureux ou en famille...Bien sûr c'est perso...
Moi mon rêve de toujours (manque de budget...)c'est de partir avec toute ma gagne en voyage outre-mer ou outre-État (la plage des États-Unis...). Dernièrement j'ai demandé à mes 2 plus vieux s'ils viendraient avec nous (22 et 17 ans)et ils ont dit oui... Donc rien n'est perdu (les 4 autres ont en bas de 15 ans...), j'espère encore que ce sera possible avec le nouveau métier de mon vaillant amoureux et mes études qui aboutissent...
Bonne réflexion!

France

Nanou La Terre a dit...

Grande Dame,
ne viens-tu pas de répondre toi-même à tous tes questionnements et inquiétudes?

Méli a dit...

Je t'ai taguée ! ;-D

souimi a dit...

Je comprends ton questionnement. Je peux te donner mon humble avis.
La conduite automobile en France est superbe. Les routes sont magnifiques. J'éviterais Paris en voiture mais ailleurs, je te le conseille fortement.
Personnellement, j'opterais pour les deux semaines avec mon amoureux et le chalet au bord de la mer. Pourquoi? À cause de l'âge de tes enfants. L'ouverture sur le monde peut se faire de bien des façons, dans le quotidien. Mes filles avaient 10 et 15 ans lorsque nous sommes allés en Europe. Et je ne le regrette pas. Avant, la petite n'aurait pas eu le même intérêt. J'ai préféré le bord de la mer lorsqu'elles étaient petites plutôt que le tombeau de Napoléon, le Musée d'Orsay et les Tuileries. Mes filles sont cultivées, éveillées et adorent les voyages. Mais je crois que leurs besoins étaient différents en bas âge. Il n'y a rien qui remplacera leur regard émerveillé devant la plage de Marconi à Cape Cod ou bien celle de Cocoa Beach. Des heures de plaisir. Et de la vraie détente.
Mais c'est mon point de vue très personnel...

ophise a dit...

Hormi déconseiller FORMELLEMENT la Grêce à 6 mois de grossesse, il y a surement un "juste milieu" dans tes envies non ???
Bon d'accord partir avec une seule "Fille unique et préférée" de 7 ans à Venise n'est pas représentatif... mais peut être devrais-tu juste envisager un premier pas : on part tous ensemble en Europe, certes, mais pas pour TOUTE l'Europe... non ???

Anonyme a dit...

Je trouve que la solution la plus pratique -si le choix du voyage familial en Europe est arrêté- est défitivement la location d'une voiture...c'est très roulable l'Europe...et ceux qui te conseillent le train ne s'imagine pas une seule seconde le trouble que cela représente avec 5 enfants!!...franchement...transport des bagages, attentes de bus, portage de sacs vers l'hotel, obligation d'aller uniquement dans les grandes villes et dans les hotels proches des gares...tout un aria...!!

Laurence la démone

Anonyme a dit...

Il y a aussi la possibilité de louer une maison en Caroline du NOrd...ok c'est pas la France mais c'est tout de même vraiment vraiment chouette pour les enfants...de quoi les consoler de ne pas prendre l'avion...

Laurence

Anonyme a dit...

D'un autre côté..à toujours remettre à plus tard...on fini par ne pas y aller...;-))

Laurence encore

purbonheur a dit...

Moi je pencherais plutôt pour un voyage en amoureux. Et tu devrais en profiter pour bien te reposer. Tu pourras toujours le faire dans quelques années ton voyage en famille. Mais pour le moment essaie de penser un peu à toi...

Anonyme a dit...

Intrusion discrète de ma part: J'opterais pour le voyage en amoureux...

Mes parents nous ont offert à moi et mes frères et soeur (nous sommes 4 enfants) un voyage en Chine lorsque j'avais 8 ans. C'était bien oui mais j'en n'ai qu'un vague souvenir. On a visité beaucoup de sites historiques par contre mais franchement je préférais, et me rappelle de loin!, les parcs d'attractions avec les manèges etc. et la bouffe ;)

Si tu choisis quand même l'option Europe avec tout ton beau monde, je crois qu'il faudra vous trouver un juste milieu et peut-être laisser tomber la visite de certains musées et sites touristiques car certains n'y comprendront que dale.

C'était mon grain de sel...

Lydia

Yannou a dit...

Chère Grande Dame,
J'y vais à mon tour de mes conseils, moi qui ai voyagé quand même pas mal, et à tous les âges (mes parents étaient de grands voyageurs). Et moi qui ait 3 enfants avec qui j'ai fait quelques escapades, parfois assez... intenses (camping sauvage avec les 3 enfants pendant quelques jours, alors qu'ils avaient 8, 10 et 12, camping au bord de la mer, différentes excursions).

Premièrement: je suis allée en Grèce en juillet (quand voulez-vous y aller?), et je ne recommande cela à PERSONNE, et encore moins à une femme enceinte. Très mauvaise idée, selon mon avis. C'est étouffant et lourd, et il y a peu d'arbres. J'ai beaucoup souffert de la chaleur là-bas, malgrés la mer et le vent du large. Le soleil tappe! (J'ai trouvé cela pire que l'Asie en juillet!)

Deuxièmement: faire vivre un grand voyage à tes enfants est une très belle idée, mais si vous le faites, je te recommande fortement la SIMPLICITÉ. C'est à dire une formule où vous avez une base fixe, et vous faites de petites escapades autours. Quand j'étais petite (vers 8, 9, 10 ans) nous partions en Europe tous les étés -ma mère est belge-. Et les voyages en voiture étaient très difficiles physiquement pour moi, car mes parents faisaient des kilomètres pour voir un max de pays en un temps record. J'ai garde un souvenir impérisable, et je suis convaincue que ces voyages ont vraiment forgé l'artiste que je suis devenue (je me souviens comme si c'était hier du musée Dali à Figueres en Espagne, visité à 9 ans). Nous avons aussi fait l'europe de l'est avant la chute du mur (yogoslavie, techécoslovakie), et je suis infiniement reconnaissante envers mes parents qui m'ont fait voir non seulement des pays qui ont complètement changé aujourd'hui, mais ils m'ont fait vivre une situation politique qui est maintenant passée à l'histoire. Et je me souviens de beaucoup de choses, peut-être même davantage qu'eux (lorsque nous racontons nos souvenirs, je me souviens de détails qu'ils ont oubliés). Mais lors de tous ces voyages, nous avions notre "base" en Belgique ou en Espagne. Cela permettait un temps d'arrêt, un repos, pour se sentir "comme à la maison" et visiter autours. C'est vraiment l'idéal, surtout avec des enfants, et surtout avec une large marmaille.

Mes meilleurs souvenirs (ben, heu, ils sont tous extras, mais bon), sont dans cette maison en Espagne que nous avions loué, avec plusieurs cousins et oncles et tantes. Nous étions une dizaine à rester dans une villa au bord de la mer. Nous avions une cuisine, ce qui rends le coup du voyage vraiment avantageux. La location d'une maison s'avère aussi beaucoup moins couteuse que des hotels, surtout en grand groupe. Et c'est vraiment agréable et beaucoup plus reposant d'être basé à 1 seul endroit, d'où on découvre graduellement les environs, et d'où on fait facilement des esacapades d'un jour.

De toute façon, selon mon expérience de voyageuse (Europe, Asie, Amérique latine), c'est minimum 1 semaine au même endroit pour profiter d'une ville ou d'un lieu. C'est le temps nécéssaire à l'acclimatation au quartier et ses habitants, ce qui permet une expérience moins superficielle qu'un transit continuel. On fait alors de vraie rencontres, on s'intègre un peu dans le tissu social du pays. Et voyager en constant déplacement est très épuisant, sans être enceinte!

Bref, c'est mon avis. Je pense que si tu veux profiter d'un vrai repos, tu devrais effectivement partir en couple. Mais pour l'expérience de voyage avec les enfants, je te recommande très fortement la location d'une maison dans un endoit de ton choix: Espagne, Grèce, Sud de la France (la Provence fait tripper les enfants), Italie. Mais aussi Mexique, Costa Rica et même Thailande. Toutes ces destinations sont faciles avec des enfants, à condition d'avoir une maison louée qui devient la base. Et cela se fait très bien, même avec un jeune bébé... (une amie à moi a 3 enfants en bas âge, et elle voyage avec eux sur le mode "maison de base", les enfants ont 2, 4, 5.)

Voilà pour mes très longs conseils d'insomniaque!

;)

Tania a dit...

Si on pense seulement à "l'appréciation-voyage" de tes enfants, moi aussi je pense qu'ils apprécieraient davantage dans 3-4 ans... Qu'ils aient la patience de faire quelques musées peut-être, de faire la file aux grandes attractions (ex: Tour Eiffel, Versailles, etc), et qu'ils aient l'âge de réaliser leur chance d'être tout simplement là où ils sont. J'ai fait un voyage génial à 9 ans, j'ai adoré, je le sais, mais j'en garde des impressions floues un peu... j'aurais aimé être un peu plus vieille, j'aurais plus de souvenirs je crois...mais en même temps, c'est clair, ça m'a ouvert sur "l'Ailleurs", même si ce n'était "que" dans le "Sud".

Moi aussi je trouve l'idée de partir en amoureux assez bonne, en fait, très intéressante dans ta situation...*hahaha* C'est vrai que ça te permettrait de te reposer...ou à tout le moins, de te reposer davantage que si tu traînais toute ta marmaille. La Grèce au mois de juillet... ouais, il paraît que c'est affreusement chaud... mais je ne t'en découragerai pas, c'est pile au moment où j'y vais moi aussi ;o) Si tu y vas deux semaines, tu auras probablement le temps de prendre ça un peu plus molo qu'en une semaine... Faut alterner journées-repos/journées-touristiques, je pense que c'est essentiel (nous par contre, on en a pas prévu assez, je le vois déjà!). Enceinte, c'est une condition sine qua non, bon. (d'accord, j'en sais rien, mais je veux que tu te reposes quand même!)

Grande Dame a dit...

France, en vélo, ouf! Vous êtes encore plus ambitieuse que moi! :)

Nanou, effectivement, je questionne la logistique. Je suis de nature très brave et volontaire et je sais que nous pourrions le faire avec bcp de satisfaction, mais au prix de combien de fatigue, d'irritabilité et de frustrations de devoir freiner nos ardeurs une fois sur place parce que tout le monde est à bout?

Méli, je ne suis pas folle des tagues mais je vais aller jeter un oeil.

Souimi, cet éveil dont vous parlez, vos filles l'avaient avant le voyage? Merci de votre partage.

Ophise, c'est ce que mon homme croit aussi. Nous tentons de retracer un itinéraire plus facile à deux, en transport en commun cette fois.

Voilà bien mon principal argument Laurence pour le train: les fichus bagages, la répartition des places incertaine. Ouf!

Pour la Caroline, je me souviens très bien des magnifiques photos de ton voyage dans une villa au bord de la mer. Avec les enfants, nous pensons peut-être à une maison dans les Maritimes ou justement, la Caroline...

Purbonheur, je commence à être de cet avis. À trop vouloir épater les enfants je finis parfois par m'oublier...À ce rythme (voyage en Europe familial), j'aurai besoin au retour d'un mois seule pour récupérer.

Lydia, c'est parfois étonnant ce qui reste dans la mémoire des enfants. On s'attend naturellement à ce que ce soit LA sortie la plus folle et parfois, leurs meilleurs souvenirs résident dans le détail anodin d'une sortie. C'est toujours comme ça ici...

Yannou, wow, quel bagage! Merci de le partager!

Nous faisons chaque année du camping sauvage avec les enfants, même bébés et en bas âge. C'est faisable, mais grosse logistique quand même et quand on est installés, on y est pour quelques jours. Cette année nous voulons plus de confort.

La base sédentaire proposée, de plus en plus, j'adhère. Le contraire signifie s'arrêter continuellement dans des buanderies, défaire-refaire continuellement les bagages.

À deux, cela est bcp plus simple de voyager ainsi. Et oui les enfants auront besoin de bouger ou de ne RIEN FAIRE (que dire de nous?) certains jours.

Merci de cette belle tranche d'expérience!

Tania, j'ai été étonnée que Fils Aîné (qui tenait pourtant bcp à ce voyage) me suggère de plutôt louer un chalet au bord de la mer. Il s'est justifié en me disant que ses frères allaient être fatigués et pleurnichards, qu'ils allaient nous freiner dans nos élans et qu'il préférait attendre quatre ans. Voilà qui m'a bien étonnée!

Il faut s'y prendre tôt pour planifier l'été, les vacances avec le père, le camp de jour, les vacances AVEC enfants et le voyage seuls.

J'adore le trekking. Dans chacune de nos destinations vacances, nous incluons une montagne à gravir. Bcp de gens nous déconseillaient le Mont du Lac des Cygnes (Charlevoix) avec les enfants et pourtant, cela a été à merveille. Un excellent souvenir! Je n'étais pas enceinte par contre (quoique j'ai marché facilement jusqu'au Pain de Sucre de St-Hilaire enceinte de huit mois).

J'aimerais certainement me taper quelques monts en Europe, même avec mon bedon rond.

De façon générale, j'observe que les gens sont plutôt pessimistes pour les voyages avec des enfants et qu'avec un minimum de volonté et de motivation, on arrive à surprendre tout le monde des fabuleuses capacités des enfants. Toutefois, ils demeurent des enfants avec la nécessité de s'arrêter eux aussi pour mieux pouvoir suivre.

Je poursuis ma réflexion. Merci à vous toutes! :)

Anonyme a dit...

Je pense que c'est une erreur de toujours penser que les enfants ne vont pas "assez" se souvenir...qu'il faut attendre qu'ils soient plus vieux pour bien en profiter...je pense que les voyages et les expériences de vie forment à tout âge...qu'on s'en souvienne ou non ils font partie de nous...dans 4 ans son plus vieux aura genre 17 ans...voudra-t-il partir avec sa famille? aura t-il un travail d'été rendant tout voyage impossible?...et de quoi sera fait l'avenir?

J'ai passé une journée complète avec mes enfants au Métropolitan Muséum of art de N.Y...ils ont trippé...ils ont 7-8-10 et 11 ans...nous sommes retournés cete année passer une autre journée complète...un succès encore une fois...faut arrêter de penser que les enfants sont tout juste bon à aller à Disney...je suis d'avis qu'on doit faire les voyages que nous les parents nous avons le goût de faire...et embarquer les enfants dans notre trip...non l'inverse...

J'éviterais aussi la Grèce en juillet...

La formule idéale pour moi...location de voiture et location d'appartement avec cuisine...des fois pour 2-3 soirs (comme nous ferons à Venise)..des fois pour une semaine (comme nous avons réservé en Croatie) et des fois 1 nuit quand nous sommes en transit...il faut voyager léger..bien cibler ce que l'on veux faire...et tout réserver à l'avance pour éviter le stress...

Laurence

Grande Dame a dit...

Je partage ton avis Laurence pour les voyages (ou toute autre expérience) qui "forment" l'humain peu importe son âge.

Je ne m'attends pas à ce que Frédéric ou Jérôme, à 7 et presque 3 ans) gardent des souvenirs précis des fresques de la chapelle Sixtine, mais je m'attends à ce que tout cet hypothétique voyage aura évoqué comme goût de la liberté, des découvertes, de l'ouverture aux autres soient imprégnés en eux. Et c'est cela qui tire par en-avant.

Pour moi, attendre quatre ans signifie alléger la logistique: bébé dans mon ventre aura presque quatre ans donc pourra bien marcher, les enfants seront bcp plus autonomes, débrouillards, allumés. Et surtout, moi je serai bcp plus top shape (et donc agréablement "mobile" :)) )

Nous traînons les enfants partout l'été et ils suivent. En rouspétant parfois, mais c'est ainsi, tout le monde suit. Nous savons nous adapter lorsque certaines activités sont plus ennuyantes pour eux (parfois ils doivent s'adapter, parfois c'est nous qui réajustons le tir).

J'ai bcp plus de plaisir devant des paysages pittoresques, activités en nature, randonnée et pic-nic en famille que devant des attractions onéreuses genre Ronde ou parc Safari.

Ce ne sont pas les enfants qui me rebutent pour cet été. Je sais que si je décide d'aller quelque part, ils suivront. C'est ma grossesse avancée et la crainte d'une surcharge de logistique et d'épuisement pour moi (mon chum, lui, voit déjà débouler mes limites sur ses épaules).

Nous sommes à planifier deux voyages en même temps: celui que nous ferons dans deux-trois semaines et celui que nous ferons cet été (sanc compter l'éventuel voyage au bord de la mer si cette option est confirmée). Cela fait bcp, mais nous finirons par orchestrer tout cela de façon à joindre moments heureux en famille, trekking pour la gourmande que je suis en amoureux ou en famille, détente, découvertes, moments fous et mémorables.

PS C'est bien pour le stress de tout planifier à l'avance, mais s'il vous arrivait d'apprécier particulièrement une région, cela cause des contraintes pour la latitude que vous pouvez vous permettre en route. L'autre côté de la médaille...

souimi a dit...

Oui, Grande Dame, mes filles l'avaient avant le voyage. Parce qu'elles lisaient beaucoup. Et sais-tu ce qui a le plus piqué leur curiosité à aller découvrir ce qui se passe ailleurs? Tous les beaux livres de l'Unicef. Elles les regardent encore!
De plus, il y avait mon père qui a toujours été un grand voyageur et il a montré les films de ses périples aux filles. L'Inde, la Chine, la Turquie, la Grèce (il n'a pas aimé), le Sri Lanka etc. De plus, nous avons beaucoup d'amis d'origines diverses, ça a aidé aussi. Sans compter toutes les sorties culturelles effectuées lorsqu'elles étaient petites.
Donc, pour nous, les vacances étaient de réelles vacances pour tous. Et je crois bien que les meilleurs voyages pendant leur enfance étaient ceux effectués au bord de la mer. Le Cape Hatteras en Caroline du Nord est à couper le souffle. On peut y louer de très jolies maisons sur le bord de la mer chaude, chaude.
Disneyworld n'était pas piqué des vers non plus.
C'est vrai que la Provence est magnifique pour les enfants. Par contre, je ne le suggère pas en août, il y a trop de monde. En juillet, c'est mieux. Nous y avions une belle petite villa à Aix. C'est très central, proche de la mer et on peut voir toute la Côte d'Azur et la Provence en dormant au même endroit. Et les routes sont magnifiques.
Ma grande est allée au Guatemala en janvier, elle part en Alberta cette fin de semaine et planifie un voyage au Pérou et en Argentine. Elle souhaite aussi aller étudier à l'étranger à l'université qui débutera en septembre prochain. Elle a connu l'Europe à 15 ans mais a découvert l'univers pendant toute son enfance à travers les livres, les expositions et les musées d'ici.

Grande Dame a dit...

Votre grande doit être une fille épatante, nourrissante et entière à voir l'ouverture et les horizons nombreux avec lesquels elle a été formée.

Anonyme a dit...

P.S. Grande Dame,

Je voulais bien entendu dire: L'Europe en auto et ballades en vélos!(Les petites routes sont si belles et les paysages géniaux!)
Même avec ma gagne en haut de 8 ans je ne me claquerais pas un voyage en vélo ;)
Par contre, l'option un chalet à la mer me semble vraiment ce qu'il y a de plus détendant...Dans les circonstances...(Ou n'importe quand aussi...)
En plus section Europe,même top shape,personnellement je limiterais la zone visitée en gagne(genre la France, aveec un long séjour en Provence ou au bord de la mer...)c'est bien plus agréable!
De toute façon, quoique vous fassiez, ce sera merveilleux!

France

Une femme libre a dit...

Je propose que vous partiez seule en Europe avec les deux plus vieux et que votre mari s'occupe des plus jeunes à la maison. Les enfants de plus de dix ans vont être en mesure d'apprécier et de planifier le voyage avec vous. vous prendrez le train, vous vivrez dans des hébergements modestes, vous choisirez ce qui vous intéresse vraiment tous les trois. Le plus vieux sera en mesure de se promener seul de temps en temps avec le petit frère si vous avez besoin de vous reposer et le voyage ne sera pas trop long (ben quoi, faut pas ambitionner sur Grand Homme tout de même!). Au retour, vous placez toute cette jeunesse chez les grands-parents et vous partez en voyage d'amoureux.

Grande Dame a dit...

Hahaha Femme Libre, je suis certaine que mon amoureux apprécierait bcp l'idée! :)

purbonheur a dit...

@ Femme libre : Quelle drôle d'idée! Ils sont en couple et amoureux il ne faut pas l'oublier...
(si c'est comme mon mari et moi, nous sommes inséparables).

Méli a dit...

Ah l'Europe, j'ai adoré, j'ai fait dans la vingtaine, sac à dos et train... J'aimerais bien y retourner, mais c'est pas dans mes moyens à court terme... Je pense amener ma fille une semaine en Floride et ce sont les démarches pour les passeports qui me grugent... N'empêche, je suis sûre que ça sera une belle expérience mère-fille... Je trouve l'idée d'un port d'attache intéressante à plusieurs... Je n'irais pas non plus en Grèce en été, encore moins enceinte, mais bon, je n'aime pas la grosse chaleur ! Il y a beaucoup de choses à considérer !

Nathalie a dit...

Sincèrement moi j'attendrais pour l'Europe même en amoureux. Enceinte de six mois, il y a des plaisirs qui sont beaucoup moins plaisants (la France sans vin!!!). J'opterais pour un voyage d'amoureux plus relax. Mais ça c'est moi, mes voyages en Europe je les ai toujours faits en transport en commun (train, autobus, métro, taxi parfois) et à la marche (des kilomètres et des kilomètres) et j'en reviens extrêmement satisfaite, mais ô combien brûlée, enceinte, de six mois de surcroît et avec une ribambelle qui m'attend au retour, pas certaine du tout.

Tu vois moi c'est plus le "enceinte" que avec les enfants qui me retiendrais. Avec l'investissement financier, temporel et émotif que ça demande je pense que je n'aurais pas la patience et l'énergie.

Mais bon ça c'est moi, j'arrive à la fin et juste l'idée de me lever le matin m'épuise alors j'ai perdu toute objectivité ;)

Catira a dit...

Moi je trouve l'idée de "une femme libre" pas bête du tout!

Mon chum a fait plusieurs voyages dans son enfance avec sa mère et (parfois sa grand-mère...)et son frère... ils sont allés partout!

Mon beau-père a déjà dit que le secret de leur mariage de presque 45 ans c'est "les voyages séparés", ils ont voyagés beaucoup en famille et en couple, mais se réservaient chaque année chacun un voyage de leur choix sans l'autre... (des fois aussi banal qu'un voyage de pêche ou un weekend au chalet)..

Mon homme me prépare tranquilement à cette éventualité aussi.. et l'idée me plait... Un jour ems enfants viendront me raconter l'extraordinaire voyage qu'ils ont fait avec leur père... ou vice-versa!

Anonyme a dit...

Tu as raison sur le peu de flexibilité de notre planification serrée...mais la plupart des coins que nous allons visiter sont plus beaux les uns que les autres...;-)
Et nous savons que nous y retournerons un jour...alors on fait de l'exploration pour l'avenir...lol...au fait je déteste l'idée de devoir chercher un hotel assez grand, pas trop cher et bien situé en pleine période de pointe touristique avec 4 enfants...c'est perdre bcp de temps et risquer souvent de ne rien trouver...

Je pense tout de même que l'option des vacances à Cap Hatteras avec toute ta gang est de loin la plus adaptée...c'est hyper relax et vraiment beau, la mer, la mer, la mer, les vagues immenses, le calme, l'air du large...nous y retournerons sans doute l'an prochain...

Bonne mijotation

Laurence

Anonyme a dit...

Au fait Jen...mon commentaire sur les voyages avec les enfants ne s'adressait pas particulièrement à toi, mais à l'ensemble des gens en général ;-)...je sais que tu es du genre "découvertes et aventures" peu importe l'âge de ta troupe...

laurence

Anonyme a dit...

Au fait l'idéal c'est vraiment de voyager au gré de sa fantaisie...et c'est ce que je ferais si nous partions juste mon chum et moi...sans réservations du tout, peu de contraintes, plus mobile, en suivant nos envies...ça se case bien 2 personnes...6 c'est un peu plus dur! et l'Europe en juillet-août, il y a vraiment du monde...déjà on commence à avoir moins de choix pour réserver des chambres-appartements avec nos critères de sélection...

Encore Laurence!! ;-)) (coudonc vais me partir un blogue moi aussi)

Anonyme a dit...

C'est vrai que je me relis et ça sonne 'enfant gâtée qui a eu un voyage au bout du monde et qui a pas apprécié quand même'. En fait, ce que je voulais dire, c'est qu'on avait fait tellement de places historiques que ça en devenait lassant, surtout que je ne comprenais pas grand chose et qu'on ne prenait pas le temps de m'expliquer plus que ça l'histoire en arrière.

Néanmoins cela m'a tout de même donné la piqûre du voyage, et aujourd'hui j'y retournerais volontier pour revisiter ces sites historiques mais avec un esprit plus ouvert.

Lydia

Caro et cie a dit...

Grande Dame, je commence à trouver mes enfants assez vieux pour penser à visiter l'Europe... (un avis personnel bien sur)...

C'est sur que je voyage en Amérique du Nord... mais nous faisons beaucoup de route et je puis t'assurer qu'il est de première nécessité d'arrêter régulièrement pour qu'ils s'amusent. Les voyages sur notre continent forment la jeunesse aussi, si tu savais tout ce que mes enfants savent, connaissent... sur notre propre réalité...

Pourquoi pas louer un motorisé et traverser le Canada? REvenir par les États-Unis? Les Rocheuses, Yellowstone, Crater lake... Où encore la Nouvelle-Écosse? ( des paysages à couper le souffle, une forteresse, une citadelle, de l'histoire, beaucoup d'histoire (colonisation, acadiens etc..)

Oui, c'est moins culturel et plus nature mais avec des enfants en bas âge, c'est beaucoup plus adapté à mon avis...

Pour l'Europe, mes projets sont d'échanger ma maison et de visiter la région où je me trouverai... Lorsque Charles est allé en France, il était près de Toulouse, il a visité Carcassonne et d'autres châteaux, monté le pic du Midi, allé en Espagne et s'est baigné dans la Méditérannée. IL a même marché sur la route Romaine et j'en passe... Un beau voyage même s'il n'a pas tout vu!!!

Mais dans la vie,il faut faire ce que l'on veut... ne rien regretter.. xx

Caro et cie a dit...

Directement de Taos au Nouveau-Mexique..;-)

lilas a dit...

Bonjour Grande Dame,

beaucoup de généreux et censés conseils et malgré tout j'y rajoute le mien...

À mon humble avis et laissant parlé l'accompagnante périnatale en moi, je pense qu'un voyage de cet envergure à 6 mois de grossesse est trop usant pour une maman qui accouchera pour la septième fois... Il faut penser aussi à se garder de l'énergie pour après, quand le bébé sera là entourée de ses cinq autres frères.

C'est difficile de dire non aux enfants, je sais...

Dans le meilleur des monde, l'idée idéale serait le petit voyage en amoureux et les grandes vacances tranquilles avec les enfants à la mer ou au chalet, pas loin, juste ce qu'il faut de dépaysement, de brisure dans la routine.

Bien à vous,

lilas a dit...

oups désolé pour les quelques fautes de grammaire...

Une femme libre a dit...

Hum... Grand Homme n'a pas aimé mon idée? Pas grave, j'en ai une autre. Des vacances tranquilles cet été, du repos, de la plage pas trop loin, des marches mais à votre rythme, de l'oxygène, quelqu'un d'autre qui s'occupe des repas (c'est déjà des vacances!) et puis un départ l'année prochaine, avec une maman qui n'est plus enceinte et qui a récupéré de l'accouchement. Un bébé allaité, ça s'amène partout et on se le passe de l'un à l'autre, petit paquet précieux à trimbaler. Le plus jeune marcheur aura quatre ans, déjà plus solide sur ses pattes donc. Et le plus vieux des enfants aura encore envie de vous accompagner ce qui n'est vraiment pas évident si vous attendez dans quatre ans, croyez-moi sur parole. Et ça vous donnerait toute une année pour le préparer ce voyage, tranquillement et pour économiser de l'argent, car, ça va coûter une beurrée une telle excursion!

barb michelen a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.