lundi, mars 17, 2008

Intolérance

Parce que la mère que je suis ne tolère plus un cri, un chamaillage, une question...

Parce que la seule façon d'obtenir le silence tant convoité est d'envoyer les enfants jouer dehors ou de me pousser en douce de la maison...

Parce que je ne voudrais devoir me soucier que de mon humble personne...

Je crois qu'il est temps de nous sauver du pays en amoureux afin de voler un brin d'insouciance (autant cela puisse être possible quand on est mère) et de liberté...

4 commentaires:

Une femme libre a dit...

Vous partez en voyage sans les enfants? Ça doit être tout un exploit de trouver des remplaçants pour tenir le fort.

Grande Dame a dit...

Rien de garanti mais nous allons essayer.

grenouille verte a dit...

JE TE COMPRENDS TELLEMENT.....QUAND NOTRE SEUL MOMENT DE PAIX EST À L'ÉPICERIE....C'EST GRAVE...J'AI MÊME COMMENCER À TROUVER LA MUSIQUE BONNE DANS LES ALLÉES D'ÉPICERIE !! QUELLE JOIE D'ÊTRE MÈRE À TEMPS PLEIN !! HEHEHE !! BON REPOS !!

Tangerine a dit...

Ça vous ferait le plus grand bien! C'est même nécessaire à l'équilibre du couple. Quand j'avais quatre enfants à la maison , ma semaine à Paradise Island avec mon mari était plus que nécessaire, j'avais aussi l'impression de me sauver d'eux!