jeudi, mars 06, 2008

Les vertus pédagogiques d'Amélie

Fin du déjeuner. Grand-Charme passe un commentaire à la fois gêné et désolé que les femmes soient privées de plaisir durant leur grossesse. Devant mon étonnement, Fils Aîné et lui m'expliquent que c'est Maxime Martin (?), un humoriste, qui l'a dit.

Mère soucieuse de l'éducation sexuelle de ses rejetons, j'estime donc bon d'informer mes fils: "Les garçons, les femmes enceintes continuent de faire l'amour!"

-Oui, mais pas jusqu'à la fin de leur grossesse, rectifie l'aîné.

-Et pourquoi cela? je demande.

-Ben, parce que ça peut causer un risque de fausse-couche! rajoute-t-il, défendeur de ces petits êtres vulnérables en construction.

Je leur explique alors que les femmes enceintes peuvent (heureusement) bénéficier des vertus de l'amour jusqu'à la toute fin de leur grossesse, même jusqu'à la journée de leur accouchement dans la majorité des cas et que la principale contrainte physique vient plutôt du fait que certaines positions sont à privilégier vu l'encombrant bedon.

Je viens de prononcer un mot qui produit une onde de malaise. Regard à la fois gêné et complice entre frères.

-Quoi? questionne ironiquement Grand-Charme, ce sont les femmes qui viennent sur le dessus!?? (comme si la chose était inconcevable)

Il répond lui-même à sa question: "Mais non! Les femmes vont toujours en-dessous...

(Interrogation et attente d'explication dans le visage maternel).

-...ben oui, je le sais m'instruit-il,je l'ai vu dans Amélie Poulain; les femmes sont toujours en-dessous!

-!!!

10 commentaires:

Anonyme a dit...

J'vais dire comme toi...

!!!

Amièle

Moi et ma couvée a dit...

Il y a une scène de concuspicience dans Amélie Poulin??

Grande Dame a dit...

Au début du film, une série de scènes...certainement.

Tania a dit...

*hahahhaha* trop drole!! Bah moi dans le fond je trouve que leur peu d'imagination et bon signe; leurs références viennent d'Amélie Poulain, plutot que de certains sites web douteux... tant mieux, cela sied bien plus à une perception romantique et respectueuse de l'amour (bon je suis peut-etre un peu utopiste...j'y peux rien!)

souimi a dit...

Je sais exactement de quelle scène il parle:

Dans le film Amélie Poulain, on voit très bien la belle, du haut de la butte Montmartre, observer le tout Paris à la tombée de la nuit. Elle se demande combien de couples font l'amour à cet instant précis et la caméra va espionner les scènes de la vie conjugale de Monsieur et Madame Toulemonde dans le feu de l'action. L'échantillonnage est assez intéressant et réaliste.

Cricri a dit...

ha ha ha ! Tout de même quel humour !

L'A-Mère Citron a dit...

Allons! Les profs devraient se servir d'Amélie pour le cours d'éducation sexuelle?
Ah! Ces français! Ils pensent vraiment à tout!

:-)

Anne a dit...

Ah mon dieu moi j'ai été mal à l'aise haha! Je n'ai pas hâte d'arriver au moment où les mousses comprendront la vie sexuelle, il me semble que ma mère ramait tellement pour ne pas avoir à tout nous expliquer quand on surprenait un oncle faire une blague à caractère douteux.

Tangerine a dit...

Je me souviens , quand à 17 ans ma mère m'avait dit 'moi ma fille , y a que dessus que j'ai du plaisir', ça n'est pas tombé dans l'oreille d'une sourde! haha!
Mais je me souviens aussi que lors d'une première relation avec un amoureux de dix ans mon ainé, ça ressemblait plus à un combat, mon obstination à 'avoir le dessus'!
Certains hommes sont du type missionnaire et tu fais bien d'éduquer tes fils dans le bon sens!

Tania a dit...

Je vais faire comme si je venais pas d'apprendre des détails croustillants sur la vie sexuelle de ma mère ET DE MA GRAND-MÈRE... arrrg adieu innocence!!