lundi, janvier 28, 2008

Soupirer

Je maudis mon corps lorsqu'il ne suit pas la volonté et l'inspiration de mon esprit. Je ne suis pas indulgente envers moi-même. J'aimerais me soustraire à la fatigue physique intrinsèque au premier trimestre et triompher des microbes qui m'assaillent et insultent mon habituelle force à leur résister.

6 commentaires:

Une femme libre a dit...

Je sais que j'ai l'air de vendre ma salade mais il y a des cours de yoga magnifiques pour femmes enceintes et même pour couples enceints! Très énergisants et adapté à cet état de grâce de la grossesse. Je peux recommander sans crainte les cours du studio Lyne St-Roch car je suis certaine de leur qualité mais il y en a sûrement d'autres aussi bien ailleurs.

Tangerine a dit...

Les trois premiers mois sont difficiles à passer. Fatigue, nausées, etc. Reposes toi quand tu peux. Moi à partir du quatrième mois j'étais en super forme.

maman a dit...

Et qu'elle s'en demande...

Donne-toi une chance ma chérie...
ton corps te confirme ses limites et il te demande un petit coup de pouce et un tout petit s'y prépare un nid. Un petit dodo d'après-midi, parfois 30 minutes ça fait du bien...le temps que la maisonnée se remplisse et que tu croules sur leur demande.

N'oublies pas non plus que le décès de ton père vient te chercher quelque part et physiquement tu t'en ressens aussi.

Cricri a dit...

Elle est sage cette maman...;-))

Repose toi ! ;-)

Grande Dame a dit...

Femme Libre, j'ai tenté l'expérience lors de ma dernière grossesse avec une jeune yogi (?) qui désirait développer un programme pour femmes enceintes, mais je n'avais rien de la femme assidue. Qui plus est, j'étais tellement fatiguée que finalement, j'ai été une élève exécrable.

Tangerine, idem pour moi: top shape au deuxième trimestre. Vivement ce répit!

Momz, je sais, tu as toujours raison...m'en vais me coucher!

Grande Dame a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.