mardi, janvier 08, 2008

Immortaliser


Une lectrice, en commentaire au dernier billet, référait à
ce billet traitant d'une oeuvre réalisée par Nancy Aubut, une artiste qui a tout mon estime.

Ce magnifique diptyque représente Thomas et son regard profondément intense, qu'elle a su rendre à merveille. Plusieurs symboles significatifs pour nous ont aussi été intégrés dans ces toiles, que je ne me lasse pas de regarder et qui m'émeuvent toujours autant.

Depuis un an, ces deux toiles trônent dans notre salle à manger et rendent l'absent tant aimé présent à sa manière.

Chaque personne qui franchit le seuil de notre porte ne peut détourner son regard de cette oeuvre. C'est notre façon d'affirmer la présence de Thomas au sein de notre famille en dépit de son absence physique.

15 commentaires:

Moi et ma couvée a dit...

Quelle belle toile! On reconnait tellement Thomas.

Dr Maman a dit...

Poignant!

La mi-trentaine a dit...

Vous avez su trouver une façon remplie de douceur et d'amour afin de maintenir sa présence dans la maison, au coeur de sa famille.

Cricri a dit...

Elle est vraiment très réussi! On le reconnait aisément !

Encre a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Encre a dit...

C'est bouleversant.

Nathalie a dit...

Je l'ai déjà dit et redit... c'est magnifique. Il y a quelque chose de si grand et si fragile en même temps.

titenouille a dit...

Wow! C'est magnifique ça a une telle signification...belles pensée!

souimi a dit...

C'est magnifique!

souimi a dit...

C'est magnifique!

Céline a dit...

Merci de nous faire partager cette oeuvre si intime.

Madame Unetelle a dit...

Je n'imaginais pas la toile aussi magnifique et artistique. J'avais en tête un portrait plutôt conventionnel...

Quelle belle idée! Et bravo à l'artiste!

Tangerine a dit...

Quel magnifique tableau. A couper le souffle. Il veille sur vous avec son inoubliable regard plein de tendresse.

Maman Papoute a dit...

C'est magnifique.

Je viens de découvrir votre blogue. Je suis époustoufflée par votre écriture, bouleversée par votre histoire.

Je reviendrai, sans faute!

Grande Dame a dit...

Bienvenue maman papoute!