lundi, janvier 21, 2008

Mon anonymat

Au café, du coin de l'oeil, j'aperçois ce que je crois être une vedette. Je lève le regard: c'est bien elle.

Je poursuis ma révision.

Je vois des gens circuler autour, valider aussi s'il s'agit bien d'elle d'un air faussement désintéressés.

La vedette discute doucement avec une amie. Elle est d'une superbe discrétion. Elle chuchote, semble chercher dans sa discrétion l'intimité d'une discussion entre copines.

Je n'aimerais pas être un personnage public et devoir continuellement surveiller mes paroles, mes gestes, mes niaiseries ou mes confidences à mes amies. Je n'aimerais pas sentir sur moi les yeux insistants du public. Je me sentirais agressée, angoissée. Je n'aimerais pas m'inquiéter qu'on me méprise, me déteste ou m'estime mal.

J'apprécie mon anonymat.

4 commentaires:

souimi a dit...

Je demeure dans un quartier rempli de vedettes. Elles ne sont pas toutes agréables. J'accorde la palme d'or de la gentillesse à Isabelle Richer, Luc Picard, Laurence Jalbert, Raymond Levesque, Pierre Marcotte, Gilles Latulippe, Serge Fiori et France Beaudoin (qui n'habite pas mon quartier mais que j'ai rencontrée en fin de semaine). Ce sont tous des gens souriants, ouverts et très respectueux du commun des mortels. Tout le temps!

Par contre, Sylvie Léonard.....

Il est vrai que ces gens doivent être très sollicités et ont parfois besoin de distance. Il y a une différence entre entamer une conversation et faire un sourire. Il me semble que c'est important lorsqu'on travaille avec le public. Il me semble...

Tangerine a dit...

Si tu écris ton bouquin, ça va te prendre de gros verres fumés pour te promener incognito! Parole de Tangerine :D

maman a dit...

zut! t'aurais au moins pu dire c'était qui la vedette? Et puis, tu le réalises peut-être pas...tu es déjà une vedette. Tu as ton fan club qui lit ton blogue, tu publies à l'occasion dans le journal, tu as une maisonnée remplie d'admirateurs, de solliciteurs et il y a ton plus gros fan qui te dit 30 fois par jour qu'il t'aime. Tu le sais peut-être pas....tu te prépares pour ta grande tournée. Qui sait tu devrais peut-être commencer à porter des verres fumées dans la maison ... juste pour te préparer au lancement...comme ça tu seras en possession de tous tes atouts. ;-)

Méli a dit...

Moi aussi, je préfère ma vie privée et anonyme, j'aimerais pas être une vedette et tout ce qui va avec...