mercredi, janvier 09, 2008

La portée d'un compliment?

Dans la file au café, une femme très belle d'environ 35-38 ans. Son teint a l'air en parfaite santé, elle dégage quelque chose de serein. C'est le genre de femme qu'on voudrait s'approprier comme amie par la douceur, l'énergie positive et l'authenticité qu'elle dégage.

Je suis frappée par ses cheveux. Ils sont très courts, très denses, cherchent à friser malgré leur peu de longueur et des reflets de toutes les couleurs les rendent resplendissants et apparemment soyeux.

Je la contemple discrètement, puis je ne peux m'empêcher de la complimenter sur la beauté de ses cheveux.

La femme est étonnée, me remercie, puis un court malaise s'installe. Elle finit par se tourner vers moi et me dire qu'elle a toujours eu les cheveux très longs et que ce n'est pas par choix qu'elle porte désormais les cheveux courts: elle a dû subir de la chimiothérapie.

Je suis touchée qu'elle me partage cela et lui souhaite sincèrement de la santé.

J'ignore si cette femme se trouvait jolie avec sa nouvelle chevelure, mais si ce n'était pas déjà le cas, j'espère qu'elle osera se considérer différemment. J'ai rarement rencontré d'inconnus suffisamment lumineux pour me faire surmonter la barrière de ma réserve et offrir un compliment gratuit.

12 commentaires:

La femme d'un militaire a dit...

wow! comme si au fond de toi sans le savoir tu te devais de lui partager pour lui faire réaliser quelque chose!

Intellex a dit...

On est toutes et tous le "compliment" nécessaire de quelqu'un, n'est-ce pas ? Votre grandeur d'âme est un compliment pour vous, vos écrits en sont un pour les lecteurs... et cette femme avait très certainement besoin d'une Grande Dame pour sourire !

Le Voyou du Bayou a dit...

Juste pour te dire que j'ai écouté DR HOUSE hier et effectivement, on pourrait dire que je suis le Docteur House des blogueurs. Alors si tu me voyais, tu me complimenterais possiblement sur mon arrogance, chose que je n'apprécierais peut-être pas?

Rosie a dit...

Quel beau compliment tu lui as fait, je comprends qu'elle en était ravie.

Tu sais, je suis en mesure de comprendre cette dame, car ma soeur bien-aimée a eu plusieurs séances de chimiothérapie avant l'opération pour l'abation de son poumon droit (et elle ne fumait même pas), elle a eu beaucoup de peine de perdre ses cheveux et c'était une torture pour elle de porter ces affreux petits bonnets qu'ils vendent, elle a aussi une perruque, mais elle n'est pas très à l'aise avec cela.

Tu as bien fait de la complimenter, même si tu ne savais pas pour sa maladie, tu lui as sûrement apporter un grand bonheur dans sa journée.

Bon mercredi.

Ce Bref Réveil a dit...

Et bien après vous l'ayez complimentée, cette dame doit croire aux anges à partir d'aujourd'hui (si elle n'y croyait pas déjà).

maman a dit...

un compliment sincère, un mot gentil touchent toujours. Et dans cette condition, sans doute encore davantage. Bravo, pour le dépassement! 2008 commence bien! On les note...d'accord?

Mijo a dit...

Le gratuit peut être tellement beau.

Solange a dit...

La gentillesse fait toujours plaisir,autant à celui qui la reçoit qu'à celui qui la rend

Tangerine a dit...

C'est donc plaisant de recevoir des compliments d'inconnu(e)s, qui le font comme ça, gratuitement de bon coeur. Tu as sûrement fait sa journée. Surtout que le compliment venait d'une autre belle femme.

fionna a dit...

Super ! quel beau geste de ta part , et aussi je comprend des fois on aimerais s'exprimer mais on hésite a le faire . Bravo!

Grande Dame a dit...

Tant mieux si mon compliment innocent a pu apporter une caresse à l'incertitude!

Fionna, bienvenue chez moi!

Grande Dame a dit...

Voyou, en réalité, ce n'est pas tant l'arrogance du Dr. House qui me séduit mais sa canne.

Un homme arrogant avec une canne, là on est en business!

Alors, tu boites?