mardi, septembre 18, 2007

Pour mon droitier de Benjamin

2 commentaires:

Anonyme a dit...

Quelle belle surprise que de tomber sur cette chanson de Danielle Messia ce matin. Elle me rapelle de très bons souvenirs! Merci Grande Dame!
Nathalie

Intellex a dit...

Émouvante, comme pensée. Les mains décroisées. Je souris.