samedi, septembre 08, 2007

Bien connaître ses origines

Quelques faits: Je suis profondément Québécoise. Mes enfants sont profondément Québécois. Mon nom de famille (très peu commun) est d'origine Tchèque.

Une situation: Le conseiller pédagogique de Fils Aîné, dans l'intention d'afficher sur les murs de la classe des drapeaux représentants les pays d'origines de ses élèves, leur demanda de quelle origine ils étaient.

Vint le tour de mon fils: "Toi, Fils Aîné, as-tu des origines autres que Québécoises?"

-Oui: j'ai des origines espagnoles et italiennes.

Le professeur s'étonna, puis valida avec Fils Aîné: "Est-ce que tu t'identifies suffisamment à ces origines pour que ça justifie pour moi l'achat de deux drapeaux?"

Devant la complexité apparente de l'origine de mon fils, l'enseignant consulta son collègue, en l'occurence, Grand-Homme. Ce dernier, étonné de la couleur de ce nouvel arbre généalogique familial, expliqua ce qu'il en connaissait.

Grand-Homme me rapporta sa discussion avec le collègue et me questionna sur les origines cachées de mon aîné.

Explication #1 : Fils Aîné a un prénom composé. Son deuxième prénom est commun en français, mais je l'ai toujours préféré en espagnol. Il porte dans son nom l'amour de sa mère pour l'exotisme. Le prénom justifie donc l'origine!

Explication #2 : Fils Aîné est arrivé de chez son père il y a quelques semaines affirmant fièrement que du sang italien coulait dans ses veines puisque son grand-père paternel venait de lui apprendre que son nom de famille était italien. Or, le grand-père en question, originalement un bon vieux Tremblay du Lac, est un orphelin de Duplessis dont le médecin qui a accouché sa mère lui donna son propre nom -puisqu'il lui en fallait bien un- un nom italien.

Voilà donc la complexe histoire du multiculturalisme de Fils Aîné. J'espère qu'il ne sera pas déçu de son manque d'exotisme lorsqu'il rentrera et apprendra qu'il n'est "qu'"un simple Québécois. Sinon, je lui avouerai, pour le consoler de sa trop grande ordinarité qu'une de ses arrière-arrière grand-mères maternelles était amérindienne et que son mari était allemand.

Ça fera l'affaire, vous croyez?

5 commentaires:

Une femme libre a dit...

J'aime beaucoup Fils Aîné. Sa vivacité d'esprit me fascine. Son désir d'originalité ne devrait pas être anéanti si facilement. Ses arguments sont tout à fait valables. Il devrait prendre des cours d'espagnol et d'italien et bien se renseigner sur ces deux pays auxquels il s'identifie. Un Québécois d'origine italienne et espagnole, faut admettre que ce n'est pas n'importe qui.

Tcha (fils ainé) a dit...

de un, j'ai dit que mon deuxième prénom était espagnol pas que je l'étais; de deux mon papy m'a dit que son père était Italien pas que son nom de famille était Italien !!! femme libre on n'à pas anéanti mes origines !!! AH la la, les gens mal informés (Grande Dame)

Tcha (fils ainé) a dit...

Merci femme libre !!!

Grande Dame a dit...

Hm, si je comprends bien Fils Aîné, il s'agit encore de ce fichu jeu du téléphone?

Anne a dit...

Haha j'ai si longtemps cherché à donné un peu d'exotisme à mes origines québecoise! Voyant une tante mariée depuis longtemps à son portugais (et à toute la famille de se dernier qui est greffée à la mienne par le fait même depuis plusieurs années!) et une autre tante se marier avec un espagnol qui lui aussi a greffé une immense famille à la mienne, j'ai souvent dit fièrement que j'étais Québecoise-Amérindienne-Espagnole-Portugaise. J'ai dû faire halluciner ma mère! Par contre j'ai un fort sentiment d'appartenance à l'Espagne comme j'y suis allée à deux reprises et que je me débrouille pour parler avec la famille (qui ont presque tous appris le français suite au mariage de ma tante, ils sont incroyables!)

Finalement les arrières-grands-parents de mon père, donc mes arrières-arrières-grands-parents étaient Hurons (fallait que ça soit les méchants amérindiens de l'histoire en plus!).

Je suis une pauvre petite québecoise :).

Cela dit, je comprend grandement fils aîné. Nos différences (ou celles qu'on s'imagine) sont une grande fierté!