mercredi, janvier 07, 2009

Le rasoir

Depuis l'avènement de notre nouvelle douche au sous-sol, mon rasoir y a élu domicile de façon permanente.

Un après-midi, en discutant avec mes deux grands, j'entends dans la subtilité (!) de leurs ricanements que je ne suis pas la seule à l'utiliser.

-Quoi, tu utilises mon rasoir pour te faire une petite coupe? que je demande à mon aîné.

Sourire d'ado qui s'assume sans honte.

Grand-Charme gêné ose: "C'est le rasoir que tu utilises pour te raser les jambes?"

-Pas seulement les jambes. Aisselles et bikini aussi.

(je définis pour les besoins de la cause ce que signifie "le bikini")

Apparemment soulagé de la désinvolture du ton, Grand-Charme avoue l'utiliser lui aussi. Étonnée, je demande des explications. À pas tout à fait douze ans, je me questionne...

Et puis tant qu'à y être, il plonge dans le vif du sujet en même temps qu'il plonge la main dans son pantalon et lance avec candeur: "J'aimerais savoir...Est-ce que Fils Aîné ou toi avez des morpions? Parce que depuis que j'ai utilisé le même rasoir que vous, çaaaaa me piiiiique!!!!"

Oups. Stop. Suis sollicitée ailleurs. Stop. Pour cause de. Leçon de pilosité 101. Stop.

4 commentaires:

Pascale a dit...

Oh le pauvre coco! Elle est bien bonne l'histoire des morpions!!
Ça me rapelle la 1ere fois que j'avais rasé mes jambes.
En cachette, dans mon lit, au millieu de la nuit et avec le razoir de ma mère également.
Je pensais mourrir tellement ça piquais et que ça saignait....
Je compathis totalement avec lui.

Évangéline a dit...

moiuhaha pauvre coco!!! mais trop drole pareil

Anonyme a dit...

Oh boy, il va falloir que je parle à mes gars ce soir :-)))))

Ils n'ont que 8 et 5 ans mais je faisais justement remarquer au plus vieux récemment que ses jambes avaient définitivement perdu leur douceur de bébé avec sa pilosité qui commençait à ressembler à celle de son père. J'exagérais un brin évidemment mais bon... je vais lui parler !!!!

Caroline

Pur bonheur a dit...

C'est vrai que ça pique quand ça repousse!! Pauvre chou!