vendredi, août 15, 2008

Quand je vous disais...

(ici)...que Tout-Doux manquait de confiance et que ses frères pouvaient faire ce qu'ils voulaient de lui...

Nous sommes en pleines rénovations. Comme nous finissons salon et salle de bain au sous-sol, nous avons dû relocaliser tout le contenu des meubles du salon dans les trois chambres en bas. Grand-Charme est bien heureux d'avoir hérité temporairement de la télévision dans la sienne.

Or, s'il clamait au début des rénos que sa chambre était "la chambre du partage" et que tout le monde avait le droit de venir écouter la télé "chez lui", à présent, il se sent dépassé par l'affluence (pas uniquement pour la télé) et impose des prix d'entrée pour franchir le seuil de sa porte. Les prix d'entrée peuvent varier entre l'obligation de se vêtir d'un pyjama pour pénétrer dans son antre, faire X nombre de redressements assis, ramener un objet inusité (et souvent improbable dans la maison) voyez le genre.

Hier matin, je me fis réveiller par l'indignation résignée de Tout-Doux: "Maman, Grand-Charme m'a fait manger une gâterie Whiskas hier soir".

Moi(somnolente): "MmMhein?"

-Il m'a obligé à manger une gâterie pour chat.

-Et toi tu l'as écouté?

-Ben là! C'était la condition pour qu'il me laisse écouter la télé dans sa chambre.

Sans commentaire. Un soupir suffira.

5 commentaires:

Une femme libre a dit...

Héhé! Ça me fait penser pas mal à chez nous, ça. Dix-sept ans a aussi une télé dans sa chambre, une télé qu'elle a payée avec le fruit de son travail, une télé vraiment à elle donc, et plus belle et plus claire que la petite minuscule télé ennuagée de la cuisine. Et pour la regarder avec elle, bien emmitouflée dans son lit en plus et en dégustant quelques gâteries mauvaises pour les dents, il faut aussi payer! Elle n'est pas comme Fils Aîné cependant, qui gaspille son profit à demander pareilles niaiseries qui ne lui apportent rien à lui, non, Dix-sept ans est archipratique. Je vois donc régulièrement Quatorze ans en train de faire le lavage de sa soeur ou bien même en train de repasser ses vêtements!

Pur bonheur a dit...

Wow! Les jeunes sont de futurs hommes/femmes d'affaire en herbe!!

Sassenach a dit...

Est-ce que tu as un clône de ton grand-doux à vendre, je suis preneuse?

Je l'adore.

Maudit que j'en ai fait baver à mon frère. La meilleur fut la bagare au ketchup. Une autre fois ce fut le sel et le poivre dans les cheveux. J'ai arrêté de l'écoeuré quand il a courru plus vite que moi.

Quand même pas folle la fille, je voulais rester en vie.

Grande Dame a dit...

Femme Libre, je suis toujours heureuse de lire que les autres enfants ont des idées aussi farfelues que les miens!

Pur Bonheur, bien oui, l'art de la négo!

Sassenach, "grand-doux", c'est un mix de deux de mes garçons ça? :)

Moi aussi, malgré ma complicité avec mon frère, je me suis faite exploiter. Ce qu'il a abusé de ma naïveté, pff!

Sassenach a dit...

Oupss... Je voulais dire Grand-charme mais j'avoue qu'ils ont tous l'air si adorable que j'en prendrais un de chaque mais peut-être pas tous en même temps. lolll

J'ai toujours dit que je rêvais d'être une vraie Mama italienne avec une grande tribus.

Pour le moment la nature en décide autrement.