lundi, août 25, 2008

Le hamburger

(Eh non, détrompez-vous, ceci n'est pas un billet faisant honneur à la célèbre figure des Puppetry of the penis)

Devant le hamburger restant de notre souper, Grand-Homme demanda à l'insatiable ogre de la maison: "Un p'tit dernier Fils Aîné?"

"Non" répondit-il, "Je n'ai plus faim."

Étonné de voir l'adolescent constamment affamé refuser quelque chose de digestible, Grand-Homme insista: "Allez Fils Aîné, si tu le veux, il est à toi. Si tu le prends pas, on va le perdre!"

"Ben là!!" s'exclama l'adolescent exceptionnellement repu, "C'est quand même pas un patient sur une table d'opération!"

8 commentaires:

Une femme libre a dit...

Bien répondu, Fils Aîné!

Anonyme a dit...

Je constate que ton grand a la verve de maman :)

Virginie

Pur bonheur a dit...

On dirait qu'il y a un future médecin assis à cette table.

Méli a dit...

Trop drôle, il a le même sens de la répartie que ma fille, vous comprenez pourquoi j'ai la chance de rire grâce à elle !!! ;-D le problème, c'est que je les oublies trop souvent !!!

La Mère Michèle a dit...

Mouahahahaha

anne-isabelle a dit...

J'adore les répliques de fils ainé! Alors pourquoi il n'avait plus faim? Curieux pour un ado ;O)

Grande Dame a dit...

Pourquoi la satiété? Curieux en effet, je n'avais même pas fait de dessert!

Anne-Lise Nadeau a dit...

Ha! Ha! Il est brillant, ton fiston!