vendredi, août 22, 2008

La nage synchronisée

Voilà bien la discipline olympique qui m'impressionne le plus, probablement parce que je ne la comprends pas.

Je ne comprends pas qu'une coordination puisse être si parfaite, réglée aussi parfaitement qu'une mélodie rapide au métronome et cela par huit nageuses à la fois, dans l'eau de surcroît alors que les repères spatio-temporels sont tout autres qu'à l'extérieur.

Je regarde leur accord parfait et me retiens au coût d'un grand effort de ne pas pleurer devant tant de grâce, de travail, de synchronisme, de technique et de fierté.

9 commentaires:

Anonyme a dit...

J'ai horreur de la nage synchronisée... :-S

Anonyme a dit...

Wow. Le sport qui donne tout son sens au verbe paraître vous impressionne plus que tous les autres ? C'est votre droit le plus fondamental, mais... cela m'étonne! Ces nageuses tentent de faire croire que tout va bien; elles sourient, crispées, tendues, alors qu'elles pédalent, en-dessous; bête caricature de la vie ! La vulnérabilité avouée m'impressionne davantage.

Et puis ça se veut esthétique, mais... avec un bonnet de latex sur la tête et un pince-nez, pardon... Tant qu'à causer esthétique, j'aime mieux le plongeon!

Enne

Grande Dame a dit...

Effectivement Enne, le synchronisme parfait m'impressionne, dans l'eau de surcroît.

L'art d'avoir un paraître impeccable comme vous dites alors que rien de la technique n'y est apparent. Le moindre degré de différence avec les coéquipières brise l'harmonie d'ensemble, le moindre temps après les autres également.

Il faut réussir à maîtriser un tas d'éléments dans un environnement aquatique. J'en serais bien incapable, voilà pourquoi ces nageuses ont tout mon respect.

Grande Dame a dit...

(Ceci étant dit, il ne faut pas confondre mon sport préféré (le judo) à celui que je préfère regarder (le plongeon) à celui qui m'impressionne le plus (la nage synchro)). ;)

Anonyme a dit...

Tiens moi celui qui m'impressionne le plus c'est la trampoline... :-) lol Vraiment il faut avoir du guts pour faire des cabrioles comme ça dans les airs et arriver à vaincre sa peur de se casser le cou... ;-) lol Même chose l'hiver pour le ski acrobatique!!! :-)

Pour la nage synchronisé je pense que ce que je déteste c'est justement le côté factice... Je pense que ce sport là, tu adores ou tu détestes, rarement entre deux... :-) lol

Valéry

Josée a dit...

Les filles de la nage synchronisée sont des athlètes de haute performance. En apnée plus de la moitié de leur programme, elles doivent exécuter des figures avec force et précision et ce sans oxygénation des muscles.
Comme les autres sports artistiques tels que le patinage artistique, la gymnastique et la gymnastique artistique elles doivent exécuter la routine avec grâce et, oui, sans montrer que c'est extrêmement difficile.
Le pince nez? Sans celui-ci elles ne pourraient faire aucune figure.

Des heures et des heures de pratique, en piscine et aussi au sec. D'entrainement de musculation, de souplesse, etc.

Chapeau les filles!
Et je vous comprends d'être impressionner.

Et ceux qui trouvent que c'est une bête caricature de la vie, en effet, caricatural de persévérance, de détermination, d'effort. Qualités que l'on ne retrouvent malheureusement plus beaucoup dans la vie de bien des gens

Nanou La Terre a dit...

Grande Dame et Josée,

je partage vos opinions. Ce qui m'impressionne dans la nage synchronisée c'est cette force musculaire extraordinaire qu'elles doivent déployer pour parvenir à cet exploit! Par contre, le pince-nez et la " capine" ne sont pas très esthétiques,j'avoue.

Ce qui me fait craquer; le plongeon.

Et en hiver, le patinage artistique m'impressionne toujours autant et quelle grâce!

Dire que je souffrais le martyr après 15 minutes de pointes en ballet classique...Çà m'achevais pour le reste de la journée! Alors, je peux imaginer le patin avec tous les mouvements de ballet en plus...chapeau!

Nanou La Terre a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Grande Dame a dit...

Josée, vos propos bien articulés me rejoignent bcp!