dimanche, juillet 06, 2008

Puisqu'il faut toujours finir par se décider

Nous ne partirons pas en Europe. C'est plus drainant de tergiverser, de ne pas être au diapason des attentes de l'autre, de ne pas être d'accord sur certains détails de l'organisation, de ne pas avoir les mêmes sources de motivation que l'autre que la planification du voyage lui-même.

Je suis désillusionnée mais fixée.

Je sais que je serai déçue de mon été s'il est plat, incolore, sans saveur et sans folie jusqu'à la fin.

Je cherche donc des folies à réaliser. J'ai besoin de folie et d'intensité pour me sentir éveillée, vivante, en communion avec la vie -ou peut-être simplement avec moi-même. Là, j'ai envie de faire un aller-retour pour aller marcher au bord du Grand Canyon. Je suis impulsive mais trop souvent freinée par le manque d'énergie pour tout orchestrer.

J'avais partagé tant de mon enthousiasme avec mes grands, je craignais de les décevoir en leur fournissant ce soir le verdict de notre non-voyage.

Nous avons été manger une crème glacée et je leur ai parlé de mes idées de folie pour ajouter du relief à notre été. Les folies qu'ils ont proposé en guise de compensation manquent d'audace à mes yeux mais m'attendrissent par leur simplicité.

Fils Aîné se contenterait d'une journée à La Ronde pour remplacer un voyage de deux semaines en France. Devant mon étonnement, il a osé un peu plus et m'a parlé d'un éventuel saut en parachute. Je vérifierai si cela peut se faire à son âge. La folie de Tout-Doux: aller passer un mois chez Mamie Marianne. Je ne me rappelle plus de toutes leurs suggestions mais elles sont toutes de la simplicité la plus totale. Qui a dit que les jeunes d'aujourd'hui étaient exigeants?

Il y a des années que Tout-Doux espère aller à la pêche. Il y a des années que je demande à mon pêcheur à la mouche de frère d'amener son neveu avec lui. Pas de le traîner avec son "six pack" (sa gang de copains) pour ses escapades de pêche dans les endroits reculés du Québec, non, juste dans une fichue pisciculture où il serait le plus heureux des petits garçons!

Comme il semble que nous ne soyons jamais si bien servis que par soi-même, je vais dénicher une pourvoirie quelque part où organiser quelques jours de pêche à la truite. Et puis mon dernier (et unique!) voyage de pêche remonte à mes...18 ans! Je renouerai avec la pêche du même coup.

On est si bien au milieu de nulle part.

12 commentaires:

Mijo a dit...

Dommage pour l'escapade en France cet été mais pour une prochaine fois ma porte reste ouverte pour ta famille.

Cricri a dit...

:-) Je sais pas si vous êtes allés à New York, mais le Time Square est magique à voir le soir ! autant pour les grands que les petits !

Pur bonheur a dit...

Prévois apporter un filet de tête que l'on porte par dessus une casquette, sinon les mouches noires vont te gâcher ta fin de semaine.
Bonne idée de retarder ce voyage en Europe. Vaut mieux attendre et tout planifier , pour voir un maximum.

Nanou La Terre a dit...

Ce qu'il y a de positif dans tout çà, c'est qu'on se rend compte que les enfants n'ont pas besoin de grand chose pour être heureux.

Bien souvent, on se casse la tête alors que leur bonheur à eux est tout simple, à la portée de la main.

Tes enfants sont des trésors...

bernard n. shull a dit...

hi mate, this is the canadin pharmacy you asked me about: the link

Une femme libre a dit...

Votre été ne peut pas être sans saveur et sans folie car il se soldera par la plus grande des folies et le plus extraordinaire des miracles, soit la mise au monde de cet être humain que vous portez. Porter un septième enfant, c'est déjà en soi extrardinaire car pour tous ceux qui ont visité l'Europe, rares très rares sont ceux qui peuvent se vanter d'avoir créé tant de futurs voyageurs. Vous savez, Grande Dame, les voyages, vous avez toute la vie pour en faire et la vie est longue et on est en forme de plus en plus longtemps mais pour créer des enfants il y a des limites de temps et c'est là maintenant que ça se passe. Je pense que vous voyagerez éventuellement comme la famille Trapp, tous ensemble, quand ça sera le temps.

Anonyme a dit...

Mes plus beaux souvenirs de vacances sont à Old Orchard Beach. C'est parfait pour une gang de plusieurs âges différents.
La plage, l'eau frette, les vagues que l'on peut prendre. On passait nos journée dans l'eau, à jouer au fresbee, cerf-volant, lire, rien faire.
Le soir on retournait au camping, alors feu de camp, manger dehors, promenade à vélo. Y'avait des arcades au camping, nous les plus vieux on allait là. Y'avait aussi des jacuzzi, une piscine, un terrain de tennis.
En ville, ya aussi plein d'arcades et de manège, quelques resto (on en a jamais essayé sauf un qui servait de la pizza sur le trottoir, des feu d'artifice le jeudi soir.
Pense-y, j'y suis retournée il y a 2 ans, et c'était toujours aussi l'fun et reposant.
Bonnes vacances !!
Nathalie

souimi a dit...

Je suis entièrement en accord avec Nathalie. Mes plus beaux souvenirs de vacances se sont passés à la mer lorsque j'étais enfant. Et avec mes filles aussi. Rien de mieux pour des enfants. Puis la plage de Old Orchard est gigantesque!
Par contre, la plage de Marconi à Cape Cod est absolument magnifique avec ses immenses dunes de sable, aucune population sur le bord de la mer sauf les baigneurs. Pour moi, Cape Cod est mon endroit préféré pas trop loin d'ici.

Nanou La Terre a dit...

il y a aussi de belles plages au lac St-Jean, particulièrement à Metabetchouan, super tranquille et parfaites pour les enfants et aussi à St-Irénée dans Charlevoix, même si l'eau est un peu froide.

Aussi à Ogenquit où vous pouvez louer un chalet directement sur la plage et passer la journée sur le bord de la mer.C'est très beau là-bas.

En tout cas, c'est pas les idée qui manquent!

Nanou La Terre a dit...

Précision:

l'endroit dont je te parlais précédemment se situe à Biddeford, près d'Ogunquit.

C'est très très beau et tu peux avoir la paix avec maison devant une plage privée.Çà vaut vraiment la peine!

Va voir le site:

www.biddefordmaine.org

Anne-Lise Nadeau a dit...

Les suggestions de tes enfants sont si simples et en même temps, assez faciles à réaliser. Je trouve que c'est une très bonne idée que de leur avoir demandé leur avis. Je suis certaine que tu réussiras à pimenter votre été. Tu es une maman extraordinaire et tu mènes ta barque (heu... ton paquebot?) familial avec tout le talent du monde.

Go pour les petites et douces folies! :c)

Grande Dame a dit...

mijo, votre offre est tellement gentille! Merci infiniment! Et puis j'ai bien envie de vous offrir la pareille si jamais l'envie vous prenait de venir faire escapade au Québec!

Cricri, New York figure sur la liste des villes à visiter de Grand-Homme. Pour ma part, je n'y ai fait qu'un saut impulsif à 18 ans. Un changement de trajet drastique alors que je me rendais simplement...au cinéma!

Merci de me le rappeler Pur bonheur! Les sacrés mouches noires ont le don de nous gâcher notre fun!

Nanou, c'est vrai qu'ils sont des trésors mes mousquetaires. J'ai souvent tendance à chercher à réaliser l'impossible alors que la simplicité ferait très bien l'affaire. Leur père a compris cela bien avant moi dans les activités qu'il fait avec eux. Pour le Lac St-Jean, je n'y ai jamais été. On envisage peut-être quelques jours là-bas pour briser mon inculture en la matière et découvrir un coin de pays supplémentaire.

Anne-Lise, merci du commentaire. Venant d'une femme que j'estime autant que toi, je ne puis qu'en être doublement flattée.

Femme Libre, je ne pourrais approuver vos propos sans avoir l'air ingrate. Mon principal problème est d'être continuellement en quête de folie et d'être impulsive en prime! Une de mes craintes de toujours remettre à plus tard est qu'il n'y ait, dans mon cas, jamais de plus tard.

Nathalie, voilà là un bel exemple de simplicité!

Souimi, je ne connais pas ces plages. Je suis plutôt inculte en matière de USA, même tout près de la frontière.