jeudi, juin 28, 2007

Pyramide fraternelle



Voici ce à quoi se sont appliqués avec beaucoup de plaisir trois de mes garçons hier avant-midi.

Au dîner, je leur ai lancé un défi: s'ils réussissent à intégrer un quatrième frère à la pyramide, je leur offre chacun 5$.

Évidemment, ils étaient emballés de mon offre et prêts à tout pour relever le défi et bien sûr, empocher l'argent.

Qu'ont-ils fait en après-midi, d'après vous?

Prévisible! Ils sont retournés dans la piscine. Ont-ils tenté de réussir?

Euh... Oui et non. En fait, après avoir tenté quelques essais infructueux selon différentes techniques proposées par l'un et l'autre, ils se sont mis à s'accuser entre eux d'être le maillon faible qui fait rater l'exercice et perdre 5$ à tout le monde.

J'ai fini par en avoir marre de les entendre pleurnicher et s'accuser d'être trop mous, trop faibles, pas assez musclés, de n'avoir pas assez d'équilibre, de vouloir tout décider. Après avoir tenté désespérément de les aider, j'ai décrété que c'en était assez, qu'il n'y avait aucune harmonie entre eux et que tout le monde devait sortir de l'eau.

Tout le monde est rentré en accusant tout le monde de l'échec de l'opération, il y eut des frustrations de toutes parts, je dus en consoler un profondément heurté de la dictature de l'autre et avoir une discussion plus sérieuse avec un autre sur la nécessité de l'écoute et de la cohésion pour réussir un défi pareil.

Puisqu'ils sont avides de ce genre de défi et surtout, de l'appât du gain, je parie fort qu'ils auront envie de récidiver -et de s'organiser pour réussir.

9 commentaires:

Véronique a dit...

Ohhhhh quel bel exercice pour l'apprentissage de la coopération et de l'entraide.

Ça me semble être un bel exercice pour la patience...
la persévérance...

et surtout, pour la réconciliation de conflits !

Marchello a dit...

Après la quête du silence d'hier, voici la pyramide de la discorde; On ne s'ennuie pas chez toi. Certaine personne trouve les voix du bonheur comme par enchantement. Bravo.

souimi a dit...

De toute beauté! Quel magnifique petit film! À conserver précieusement pour des visionnements futurs. Mes filles ne se lassent pas du film "Noël 1996."

Bon été!

Moi et ma couvée a dit...

Heureuse d'avoir vu enfin la fratrie... Et il me semble que tu prends un malin plaisir ces temps-ci à les tourmenter avec des 5$!

Prof malgré tout a dit...

J'ai eu peur...

Tellement de parents auraient donné 5$ à chacun pour acheter la paix. Au nom du monde meilleur dans lequel nous vivrons bientôt, merci!

Fantastique4 a dit...

Réussir une pyramide humaine dans l'harmonie et la paix, voici ce qui mérite un 5$!!!
XXX

Catira a dit...

Quelle belle histoire!! Quel charmant vidéo... et que l'eau de cette piscine a l'air bonne!!!

Mamounia a dit...

Et voilà ce qui arrive quand on essaie de motiver ses enfants à s'entraider et à coopérer tout en s'amusant (ha ha ha ha). Remarque, je retiens la leçon pour la prochaine fois où j'aurai envie de faire pareil ;-)

Mèreplexe a dit...

Bravo à tes garçons pour la pyramide! quel super beau souvenir d'avoir ça en film!

Concernant le résultat de ton offre de payer, ça me fait penser à un excellent livre : Punished by rewards de Alfie Kohn.

Ce livre nous parle du problème lorsque la motivation de ce que l'on fait n'est plus le défi lui même mais devient externe. Que ce soit de l'argent, une étoile dans son cahier ou un A dans son bulletin, il explique combien ça enlève l'envie de faire l'action, car l'action n'est plus un plaisir en soi, mais un moyen d'obtenir autre chose.

C'est vraiment fascinant toutes les études qui ont été faites là-dessus, vraiment super interessant à lire!