jeudi, mars 26, 2009

Les pots-de-vins

Un certain après-midi de printemps…

Fils Aîné rentre de l’école et comme il apprécie profiter du calme de la maison avant l’arrivée de ses frères, il demande la permission de jouer à l’ordinateur. Dans un souci d’équité pour les autres qui n’y ont pas droit quand il fait beau dehors, je refuse.

Alors indigné de la perte soudaine de ce qu’il croit être un droit acquis, Fils Aîné (fidèle à son habitude) argumente, tente de démontrer qu’il ne joue pas aussi souvent que je le prétends, insiste sur le fait qu’il a bien travaillé ses maths cette semaine et qu’il mérite largement la permission.

Je m’en tiens à ma consigne : il fait beau, pas d’ordinateur. Fils Aîné redouble d’ardeur dans son argumentation. Si je suis habituellement (trop) négociable, cette fois, je n’ai pas l’intention de démordre de ma position : c’est non.

L’ado tourne les talons, apparemment résolu à me faire changer d’idée.

En m’installant à mon ordinateur un peu plus tard, un document Word fraîchement rédigé m’attend. Puisqu’il m’est destiné, j’en prends connaissance sous l’œil attentif de son auteur. Le document détaille de façon structurée les jours de la semaine où le jeune homme concerné a joué à l’ordinateur par rapport aux journées où il a fait des activités que j’encourage comme faire de la bicyclette ou travailler ses maths.

Je réprime mon sourire devant l’insistance et ne reviens pas sur la question.

« Je vais faire du vélo », annonce le jeune négociateur.

Quelques instants plus tard, il rentre à la maison. Grand-Homme est revenu du travail entre-temps et s’affaire à prendre ses courriels. Fils Aîné se penche au-dessus de son épaule en brandissant une tablette de chocolat.

« C’est pour moi? » demande mon homme étonné.

-Oui.

Regard concerté. La générosité subite de l’aîné nous surprend.

Grand-Homme prend le chocolat, s’apprête à le déballer, remercie l’aîné.

-Je peux jouer à l’ordi? lui demande Fils Aîné.

-Euh…oui fait Grand-Homme déstabilisé par l’audace.

-Fils Aîné! Que je m’exclame. Tu offres un pot-de-vin à Grand-Homme pour pouvoir jouer à l’ordi! J’en reviens pas!

Sourire de vainqueur aux lèvres, il s’approche de moi, sort de nulle part un de mes chocolats préférés et me le brandis sous le nez : « C’est pour toi ma belle maman. ». La tablette de chocolat est déposée bien en évidence sous mes yeux. L’ado m’embrasse sur la joue et susurre à mon oreille : « Je peux jouer à l’ordi? »

-Tu m’offres un pot-de-vin à moi aussi!?! T’as vraiment pas d’allure! Tu cherches à m’acheter!

Je le considère en secouant la tête et plissant les yeux. Il quitte la pièce avec le sourire triomphant qu’il cherche à réprimer et me laisse sournoisement macérer dans mon jus, le chocolat toujours sous mes yeux.

Les autres garçons venant d’arriver de l’école, les mots « chocolat » et « ordi » ne passent évidemment pas inaperçus. Grand-Homme vient de finir de déguster son chocolat en toute quiétude.

Agglomération subite autour de moi : « On peut en avoir nous aussi? ». L’étau se resserre. « Mamaaaan, s’il-te-plaaaît! » Mon pot-de-vin fait fureur.

Et c’est là que se produit le déshonneur (je m’en confesse, chers lecteurs, je n’ai aucune dignité) : je déchire le papier du chocolat, je le partage et me contente du minuscule morceau qu’il me reste.

-Ça veut dire que tu as accepté de te faire acheter? Que demande Tout-Doux dont l’inconditionnalité de l’amour ne m’inquiète pas en dépit de mes faiblesses.

-J’ai accepté le chocolat, on verra pour le reste (n’importe quoi!!).

L’heure du souper approche. Je vois bien dans les yeux de mon ado chaque fois que je le croise dans la maison le ravissement total de ce qu’il croit être une victoire.

Grand-Charme rentre pendant que Fils Aîné dresse la table.

-Tu sais quoi Grand-Charme?

-Hm…

-J’ai réussi à soudoyer Grand-Homme et maman pour pouvoir jouer à l’ordi.

-Comment ça?

-Je leur ai acheté du chocolat…

-Ça a marché?

-Oui, maman va me laisser jouer.

Le contentement dans sa voix d’arriviste, je vous dis pas.

Je m’en mêle : « Tu penses que tu nous a soudoyés Fils Aîné mais je t’aurais laissé jouer. »

Froncement de sourcils en guise de quête d’explication.

-J’avais l’intention de te laisser jouer mais après le souper. Pas en après-midi quand la température est si agréable.

Je disais vrai.

Qui s’est mordu les doigts (je l'espère) pour la dépense inutile?

14 commentaires:

sophielastyliste a dit...

Je connais aussi!...Ah ces ados! Ils sont biens qd même, non?!

Mazsellan a dit...

Je prends des notes sur ces tactiques que je subirais inévitablement tôt ou tard.... comme maintenant. ;-)

grand homme a dit...

S'il voulait tant profiter de l'ordi, c'est que sa nation était sur le point d'affirmer sa domination culturelle et militaire sur l'ensemble de la planète. J'adore les jeux bien faits qui développent l'intelligence et la stratégie tout en inculquant des connaissances générales selon les thématiques abordées.

Mais je n'aurais pas cru qu'il comprendrait si vite et si bien les bassesses nécessaires pour dominer le monde. Avouez qu'il est bien parti !

Les Chroniques de la Couvée a dit...

En tout cas il sait détecter les faiblesses de ses adversaires.

lul'oups a dit...

Jamais à court d'imagination...

pistache a dit...

hahahaha

Sassenach a dit...

Grande Dame, tu n'aurais pas dû lui dire que tu l'aurais laissé jouer, ainsi tu aurais eu une belle bar de chocolat à chaque fois qu'il aurait voulu jouer... Tu lui dis non quelque fois malgré la bar, bien tu en aurais eu 2.

Pierre F. a dit...

Héhé. En lisant le commentaire de Grand homme, je comprends où Fils aîné a appris l'art de la guerre, qui se gagne une bataille à la fois tout en gardant rigoureusement les yeux sur l'objectif! :)

Pommette a dit...

Ha!Ha! J'en prend note pour quand mes garçons seront ado... Humm! J'adore le chocolat! Merci pour le partage d'expérience!!! lol

parciparla a dit...

Ca doit être un truc de gars... les miennes boudent et font la gueule, pas vraiment efficace, sauf qu'a la longue on craque pour voir revenir la bonne humeur à la maison!

Monica au ... a dit...

Hihihih! Est bonne! Il s'est bien fait prendre! Un point pour toi ;o)

Tania a dit...

Pas un autre accro à Civilisation???? Mon chum y passe des heures.... moi je préfère ne pas me renseigner sur ce jeu qui semble vous engloutir le cerveau et vous empêcher de dormir la nuit ;o) Mais bon, c'est vrai que ce genre de jeu est bien fait pour les stratégies et une meilleure connaissance de la politique et de l'histoire.... c'est mieux que des jeux de guerre, assurément!!! (et s'il apprend à appliquer à sa vie de tous les jours ce qu'il apprend de bien dans ce jeu, où est le problème? *ahaaha*)

Tcha (Fils aîné) a dit...

Personnellement, je m'en tape qu'elle m'aurait laissé quand même jouer. J'ai ris de mon coup, c'est l'important.

Tania, c'est vrai, je suis acro. Mais ce jeu est tellement bien fait qu'on devient vite acro et prêt a tout pour pouvoir y jouer...

Méli a dit...

Ouais ouais, la gentille corruption, ça existe partout !!!

Ma fille après un vaccin: "J'ai bien fait ça, hein ? Oui, ma belle... - Je mérite une récompense, hein ?

Comment ne pas lui acheter un chocolat ?