mardi, mars 17, 2009

Comprendre le langage de ses enfants (ou de ses parents)

Dans ma famille, je suis souvent la dernière à comprendre les néologismes qui rentrent à la maison. J'éprouve bien du mal à m'y retrouver dans toutes les nouvelles expressions de jeunes (comment prononcer le mot "jeune" sans entendre Pierre-Paul Paquet?).

Du "fafa" d'il y a quelques années aux néologismes à la mode qui pullullent depuis que mon grand est à l'école, je m'y perds. J'ai beau observer les contextes dans lesquels ces expressions juvéniles sont utilisées, il me semble que je m'y perds encore plus vu leur grande polyvalence. Je n'ai pas observé de constante dans leur utilisation. En fait, j'aurais besoin d'un lexique.

--

En voiture avec Grand-Charme, une occasion d'apprentissage se présenta enfin à moi. Pour une fois, je fournis une définition et obtenus en retour sans avoir à le demander le terme à la mode employé.

Je roulais en voiture, Grand-Charme assis à mes côtés. Depuis la veille, il tentait de me convaincre de lui offrir le portefeuille de mon père. Je le lui avais laissé le temps que je prenne ma décision. Ce portefeuille, ce n'en était pas un ordinaire. C'était un portefeuille de la GRC avec le badge de retraité de mon père. En le dépliant, on exposait le badge et cette possibilité séduisait mon fils.

En roulant, donc, il simulait ouvrir le portefeuille et exposer aux passants "son" badge en se gonflant le torse pour se donner de l'importance. Je le sommai d'arrêter ce jeu.

-Pourquoi? demanda-t-il, semblant me trouver trop straight.

-On ne s'amuse pas à montrer un badge de police aux inconnus.

Silence. On poursuivit la route.

Arrêt à une lumière rouge. Sur Pie-IX, un abribus regorgeait de spectateurs potentiels pour admirer "son" badge.

-Maman?

-...

-Je peux leur montrer?

-Non.

-S'il-te-plaît! Je veux juste faire "Police!" et déplier l'étui de cuir. Juste pour leur faire peur.

-Penses-tu vraiment qu'ils auraient peur d'un p'tit gars de ton âge?

-Mais mamaaan!

-Grand-Charme, tu manques vraiment d'humilité.

-Je manque d'humilité? C'est quoi ça?

-T'as souvent besoin de te donner de l'importance, tu fais ton frais, tu cherches à péter plus haut que le trou...

-Hein? Ça veut dire quoi?

-...t'es en quête d'attention, t'as constamment besoin d'être la vedette, t'arrives pas à taire un atout si tu peux l'exposer pour te faire du capital dessus, t'as du mal à être modeste, discret...

Soudainement illuminé sur ce que je tentais de lui expliquer: "Aah! Tu veux dire que je suis chaud!"

-?

Flairant mon incompréhension: "Oui, je suis chaud."

-Ah, être chaud, ça veut donc dire "manquer d'humilité"...?!

Depuis le temps que je cherche un sens à cette expression...je la rajoute à mon lexique...

23 commentaires:

bleue01 a dit...

Ma petite soeur aussi utilise cette expression.

Il y a une dizaine d'année, on disait que c'était hot.

Je ne sais pas s'ils ont décidé que c'était cool de parler en français ou bien c'était une blague au début et tout le monde a commencé à le dire.

About us a dit...
Ce commentaire a été supprimé par l'auteur.
Marie-Chaton a dit...

Ou est-ce un diminutif pour show-off (m'as-tu-vu)?

Tania a dit...

Est-ce une traduction de "hot", ou un raccourci francisé d'un terme incompris par les jeunes, "show-off"? Une étude étymologique et ethnographique s'impose sur le sujet...

Anonyme a dit...

ouin... je crois plutôt que c'est ''show'' et non ''chaud''

Grande Dame a dit...

Dans un des contextes dans lequel j'ai entendu cette expression, est-ce Grand-Homme qui m'a expliqué qu'on l'utilisait comme qualificatif pour désigner une personne qui fait une niaiserie (donc "chaud" dans le sens de "tu agis comme si t'étais saoûl et incohérent"?).

Je vous le dis, je m'y perds...:o)

Marie-Chaton, je ne l'avais pas envisagé comme ça. Ça fait aussi du sens.

Pas fou non plus Tania.

Bleue (bienvenue!), hot est dans un autre registre. C'est positif, à l'inverse de "chaud" (ou show)...

bleue01 a dit...

Je pense que ça peut changer lorsque nous sommes dans de différentes région.

Parce que ma petite soeur, qui a 14 ans, dit c'est chaud dans le sens "Regarde comment c'est chaud!" ou bien "Il est chaud lui!" (mais pas dans le sens saoul, mais bien dans le sens qu'il est beau).

Bref, c'est mélangeant, et pourtant, ça ne fait pas si longtemps que ça que je suis sortie de l'adolescence...

Et pour show-off, je ne sais pas. Il me semble que si je parlais de cette expression à ma petite soeur, je ne crois pas qu'elle saurait c'est quoi.

Une Peste! a dit...

Je crois aussi que dû à son manque d'humilité il t'a aiguillée dans une mauvaise avenue. ;-DDD Brillant le petit gars. Etre chaud, c'est une qualité. C'est être hot, beau et tout cela.

Perso, je traduirais davantage cette attitude de show off par un "Poseur" .. Prononcez: Pôôseux. Avec l'accent anglais.

Grande Dame a dit...

Une Peste, après lecture de ton commentaire, me voilà encore plus perdue! :oP

grand homme a dit...

Je persiste à croire qu'aucune de ces nouvelles expressions ne bat le légendaire "T'es pas rap dans l'dec".

Peut-être est-ce simplement parce que ce slogan a encouragé l'émergeance de mon affirmation durant mon enfance montréalaise, mais il y a quelque chose dans le rythme, le ton saccadé de cette phrase qui semble clore de façon naturelle toute discussion. Énoncé avec un léger ton de mépris et de condescendance, selon moi, on n'a pas encore fait mieux !

Tcha ( Fils aîné ) a dit...

Vous vous êtes tous plantés avec vos théorie!!! C'est chaud dans le sens de Saoul ex.: " Il est chaud, y sait pas se qu'il fait. "

Anonyme a dit...

Grande dame, je n'écris pas souvent et là, je suis un peu gênée d'intervenir parce que je ne me mêle peut-être pas de mes affaires; mais bon, c'est pour la bonne cause... Je suis retraitée, non pas de la GRC, mais d'un ministère fédéral connexe et j'ai aussi une badge comme celle dont tu parles. Ça excite toujours la convoitise des enfants et petits-enfants...

Je pense toutefois que ce n'est pas une bonne idée de leur confier ce symbole d'autorité. D'abord, je te dirais que ce si par hasard, ça vient aux oreilles d'un représentant de l'ordre, il pourrait ne pas trouver ça drôle. Mais surtout, un ou des gamins mal intentionnés pourraient avoir très envie de mettre la main sur l'objet en question.

Loin de moi l'idée de moraliser, ce n'est vraiment pas mon genre; ma job était plutôt du côté des tout croches (ou des méchants selon le point de vue!). Mais je pense qu'il vaut mieux être prudent avec cet insigne et le ranger dans le coffre à souvenirs. Et toutes mes excuses à Grand-Charme!!!

lyly

Grande Dame a dit...

Bien d'accord avec vous Lyly. Mon beau Grand-Charme fût d'ailleurs bien déçu de devoir céder ledit étui à mon frère qui le convoitait aussi pour des raisons un peu plus sentimentales.

Il l'aura "possédé" le temps d'un trajet (trop court à son goût) de trente minutes. :o)

Une Peste! a dit...

@Fils aîné,

Bel essai.
Mais ta mère sait maintenant que tu l'a mené en bateau. ;-)))

Ou alors, vérifie auprès d'ados "plus vieux": parce que "être chaud", c'est être vraiment cool. Aucun lien avec l'ivrognerie ou machin.

Sinon, l'utiliser littéralement comme tu le fais, bin .. nous, les vieilles croutes, ça fait des lustres qu'on dit cela. C'est trop vintage.

@Grand homme,
Iiihhhh. Tu ne dis pas cela devant tes mioches j'espère? Parce que "T'as pas rap dans dec", c'est à perdre toute crédibilité en terme de coolitide. ;-D Comme lorsque nos parents nous sortaient un "C't'écoeurant!" en s'exclamant.

Faut jouer safe et ne pas s'avancer au delà du : Meuh. Trop pas.

Grande Dame a dit...

C'est pas si mal finalement, Une Peste, si on s'est enfin décidé à franciser le vieux "hot"!

Tcha ( Fils aîné ) a dit...

...pour La peste. Faut croire que les définitions sont pas pareil partout, parce que t'es une des seules qui m'a donné cette définition. Sorry try again.

Anonyme a dit...

Je relance !
J'ai demandé à mes charmants élèves (ils et elles ont 14-15 ans) ce que voulait dire l'expression "être chaud". Réaction immédiate de mes filles ! "Où avez-vous entendu cette expression-là?" ont-elles dit, avec une très jolie teinte rosée au visage ... Après quelques bafouillages de leur part, j'ai compris que cette expression avait plutôt une connotation sexuelle, du genre "tu es tellement belle que je ferais bien quelques "trucs" avec toi". Elles ont aussi ajouté qu'elles n'appréciaient pas ce genre de commentaire de la part des garçons.
Je leur ai dit qu'elles avaient bien raison !

Stella

Une Peste! a dit...

Fils Ainé,

Faut croire que Fils - le mien - a quelques années d'expérience en langage d'ado dont il m'a fait bénéficiée. Il m'a confirmé - ainsi que deux de ses chums présents au moment de ma question qu'être chaud, c'est être hot. Ce n'est absolument pas un défaut, de la prétention ou de la vanité. Que la seule façon de l'utiliser dans le sens où toi tu l'entends .. c'est que tu en as déduis le sens.

Un a même ajouté: Ça arrive souvent avec les ti-culs, au début, (mes excuses!), ils veulent faire hot et récupèrent des bouts d'expressions, sont trop gênés pour demander ce que cela signifie.

Nous aussi, les adultes,on fait cela. T'inquiète. Quand on veut placer le mot "caractériel" dans une phrase, par exemple. ;-DD

Try again itou.

Grande Dame a dit...

Stella, il y aurait donc un autre sens!?

Une Peste, cette récupération sans oser en demander le sens, très vrai! Mes cocos de 7-9 ans ici utilisent les expressions de leur aîné sans toujours les placer dans le bon contexte (mais encore là, peut-être que je me trompe...je ne maîtrise pas parfaitement ce nouveau langage).

Grand-Homme, qui enseigne au secondaire, remarque aussi que le "t'es chaud" de la rive-nord semble utilisé dans un contexte négatif. Peut-être le sens varie-t-il d'une région à l'autre un peu comme à Granby, ados, nous disions "loaffer les cours" (pour sécher les cours) tandis qu'à Montréal, on utilisait l'expression "foxer".

À Granby, nous disions "se faire bober" pour se faire couper les cheveux. À Montréal, personne ne comprenait....

Anonyme a dit...

Selon moi aussi ça vient de "hot"... ;-) lol En tout cas c'est vraiment ce que "hot" veut dire pour les anglais... ;-) lol

Valéry xxxxxxx

Tcha (Fils aîné) a dit...

Bon, La peste, je pense que je vais devoir rerépéter. Dans mon coin, ya PERSONNE qui dit ça comme vous autres. Endroits différents, significations différentes. Sorry,you lost all your chances.

Grande Dame a dit...

(qui a dit que mon fils était "persévérant" dans sa quête du dernier mot?...hm...)

Une Peste! a dit...

Pour avoir le dernier mot, il est préférable de ne pas résonner comme un tambour. Il faut varier le discours, apporter de nouveaux arguments. Et surtout, entendre ce que l'autre a à dire.

Sujet clos.
C'est un môme après tout.

10-4, Grande Dame.