jeudi, février 28, 2008

Une chanson, un prénom

Je remplis ma demande de passeport. Je dois écrire tous mes prénoms. J'écris donc mon prénom usuel puis en écrivant mon deuxième prénom, une chanson pas entendue depuis longtemps me revient en tête.



Je la télécharge et ça y est, je pleure comme une madone en l'écoutant. Mon père adorait, semble-t-il, cette chanson et voulait me nommer comme la fille citée. Il a cependant dû respecter sa part du contrat: il avait choisi le prénom de son fils, ma mère choisirait donc le prénom de sa fille. Mon père avait tout de même obtenu que je porte ce prénom sur mon certificat de naissance.

Il lui arrivait, lorsqu'il me regardait les yeux baignant dans sa fierté paternelle, de m'appeler par mon deuxième prénom plutôt que par mon vrai prénom pour le simple plaisir de le prononcer. Je crois qu'il a toujours un peu porté sa désolation de n'avoir jamais eu une "Marie-Christine" en bonne et due forme.

2 commentaires:

intellexuelle a dit...

Oh, mais c'est fou, totalement fou, cette histoire qui me fait écho comme si... le cosmos est bien fort. Moi aussi, papa m'avait donné un second prénom - Marie Josée - parce que c'était à maman de décider. Malgré le fait que ma soeur porte désormais ce prénom (c'était "son" tour de décider, pour la petite soeur !), il lui arrivait également de nous appeler "ses Josée", pour la beauté de l'entendre.

Tangerine a dit...

Ma mère m'a appelé Michèle durant 2 semaines et comme mon père n'aimait pas ça, ils ont pris l'autre prénom choisis sur mon acte de naissance. Ma mère s'est repris et elle a appelé mon frère Michel.
Sinon, ton vrai prénom est très joli aussi. As-tu écouté la musique du Fantôme de l'opéra qui adorait une belle Christine?