mardi, février 19, 2008

Pause-tendresse

Je travaille à la révision de mon livre sur mon portable dans la lumière de la salle à manger.

Des cris d'enfants résonnent. Je regarde dehors. Une classe de l'école du quartier prend une marche. Parmi les dizaines d'enfants, je zieute pour trouver un des miens. Tiens, en voilà un. Il s'arrête face à la fenêtre, agite avec fébrilité la main en me voyant, grand sourire au visage. Ses amis s'arrêtent, font pareil.

Les enfants sont excités de faire des bye-bye à la maman de Tout-Doux, qui lui est fier de montrer sa maison à ses copains.

Ils sont charmants.

4 commentaires:

Val a dit...

C'est tellement mignon des enfants! C'est fou comme un sourire d'eux peut nous apporter! Ils sont tellement sincères!

Mélodie a dit...

Ça fait du bien à l'égo aussi quand un groupe de marmaille nous salue avec excitation. On se prendrait presque pour une vedette…

Prépare-toi à signer des autographes!

Mel

Gooba a dit...

Tiens, il m'est arrivé la même chose ce midi. Je revenais de faire mes commissions et je suis passée près de la cour des maternelles. Ti-Clown est venu me saluer, tout sourire, et une bande de ses copains s'est ramenée et ils étaient tous plantés devant la clôture à me sourire! :o)

Criquette a dit...

Qu'y a-t-il de plus joli à entendre que de voix et rires d'enfants qui résonnent au grand air!
Ils sont si mignons en effet dans toute leur pureté.
Il m'arrive de prêter l'oreille afin de savourer ces jolis sons pures.
Vive les enfants!