mercredi, août 15, 2007

...ça vous retombera assurément sur les pieds!

Je me suis fait réveiller ce matin par un Fils Aîné exigeant des explications sur le vernis rouge pétant ornant joliment ses ongles d'orteils. Comme si la coupable de cette blague de mauvais goût était ipso facto son honorable et si tendre maman!

Je me frottai les yeux pour être en mesure d'apprécier l'objet de la plainte de mon fils. Je dois l'admettre, le rouge contrastait étonnamment au bout de ses longues jambes poilues.

Fils Aîné, de nature impétueuse, travaillait fort pour retenir le traître sourire qui enlevait de la crédibilité à sa colère.

"C'est bien mieux de partir à l'eau!" trancha-t-il candidement en tournant les talons.

J'entendis le robinet de la salle de bain s'ouvrir. "Mamaaaan, ça ne part pas!", me cria-t-il, découragé, de l'autre bout de la maison.

Il revint me voir, bien déterminé à obtenir un moyen de faire partir cette horreur féminine sur ses illustres pieds.

"Tu n'as pas le choix, lui répondis-je faussement désolée, il faut attendre que tes ongles poussent. D'ici deux ou trois semaines, tout devrait être rentré dans l'ordre".

La panique s'installa dans ses yeux.

"Fils, je comptais inviter ton meilleur ami pour déjeuner" l'informais-je, baveuse.

Se sachant l'objet d'une épouvantable raillerie, il plissa les yeux et m'avertit que sa vengeance allait être terrible, puis il disparut.

J'entendis avec joie les fous rires de ses frères. De la cuisine, il me lança un: "En tout cas, si tu t'imagines que tu vas prendre mes pieds en photo, c'est NON! Jamais de la vie!!"

Je semai le doute dans son esprit: et si c'était déjà fait?

Inquiet, il se rua sur la caméra et y chercha toute éventuelle photo compromettante à effacer, puis il vint me supplier (bon, le mot est un peu fort...FA ne s'abaisserait pas à supplier) de lui dire se trouvait la photo sur mon ordinateur.

Grand-Homme lui proposa l'adresse suivante: http://grande-dame.blogspot.com/ . La terreur assombrit le visage du pauvre adolescent et il se rua sur l'ordinateur pour s'assurer que son honneur était sauf.

Je tentai de conclure un marché avec lui: il me laisse prendre en photo ses ravissants orteils et je lui donne l'antidote à son humiliation.

À mon grand étonnement, il refusa. C'était pourtant un deal honnête. Munie de cet argument-choc qui le fait toujours sourire, je ne manquai pas de lui rappeler que mon vilain tour n'avait pas de conséquences permanentes, contrairement aux vergetures irréversibles que LUI m'a causées quand il était dans mon ventre.

Il tenta à son tour de marchander: je lui offre l'antidote et il m'épargne sa vengeance.

Je le laissai macérer encore un peu, puis lui avouai le pourquoi de mon geste: j'en ai marre de l'entendre qualifier à qui mieux-mieux ses frères de gais.

Dans ma jeunesse, les gars, dans leur profonde quête de virilité, se traitaient de moumoune, tapette, fif, fille pour chaque pseudo-réaction "indigne" d'un homme.

De nos jours, l'homosexualité est à l'honneur. Après les "Maaan'! T'es laid!", "T'es naze!", "T'es full gai 'man!", c'est in, chez les jeunes, de se qualifier d'homosexuel.

Fils Aîné prend un malin plaisir à dessiner ses frères en fille, leur mettant du rouge à lèvres et des fleurs dans les cheveux. Le qualificatif "gai" est suspendu à plusieurs lèvres juvéniles ici. L'insulte suprême s'ensuit toujours d'une suite plaintive de "Noooon, je suis PAS GAI. Mamaaaan, il l'a encore dit, il fait exprès..."

Je ne suis plus ca-pa-ble.

J'ai rassemblé la fratrie ce matin, ai attiré l'attention sur la coquetterie pédestre de l'aîné. Dorénavant, celui que je prends à chercher à offenser ses frères de la sorte devra avoir ses orteils à l'oeil durant la nuit.

Crachez en l'air...

Note à mes éventuels lecteurs gais: Vous comprendrez que je n'associe pas de facto homosexualité à parures féminines. L'idée de mon geste était plutôt d'affubler mon aîné d'une parure féminine à l'image de ce que LUI inflige à ses frères dans ses moqueries.

24 commentaires:

S@hée a dit...

Oh mais quel esprit tortueux voyons!!

J'admire encore une fois ta sagacité d'esprit...

Moi et ma couvée a dit...

Que de sens de ...l'initiative!! Et quelle imagination!
Une mère très surprenante.

Tcha (fils ainé) a dit...

je vais me venger !!!

Véronique a dit...

C'est une merveilleuse idée ! Et une merveilleuse anecdote ! Haha.

Je vais regarder les orteils de mon chum avec des idées malicieuses ce soir !

Fragments de lucidité a dit...

Vous avez toujours de ces idées originales et d'une pertinence inébranlable pour montrer à vos enfants comment se comporter en société!!! Vraiment, Grande Dame, vos interventions sont toujours justes et bien dosées! A travers des interventions aussi bien complotées, les enfants ne peuvent que retirer de grandes leçons d'humilité!

Liza a dit...

J'aurai tellement aimé voir la photo des pieds avec les jambes poilus :-)
Très drole ce billet

Gooba a dit...

Aurons-nous droit à une photo, finalement? :-)

Tcha (fils ainé) a dit...

ouais, celle de ma mêre avec une moustache et (en prime ) grand-homme avec du rouge à lèvre et du verni à ongles !!! mais comme chui pas con je vais cacher l'antidote!!! vous auré la photo demain, si je trouve comment la mettre!!!

Dr Maman a dit...

Félicitations Grande Dame pour votre dextérité à manier le pinceau sans provoquer le réveil de votre aîné!!!

Grande Dame a dit...

Fragments, merci de me glorifier, moi je me trouve surtout baveuse. ;-)

Gooba, mon cher fils a pris soin de supprimer l'unique photo que j'avais prise uniquement pour...le voir se paniquer un peu.

Dr. Maman, merci de reconnaitre mon exploit.

Toutefois, je dois avouer que j'ai taché les draps et qu'à la lueur d'une minuscule lampe de poche, à quatre pattes au bout du lit en tentant d'étouffer mon fou rire en guettant la respiration et le moindre geste de la victime, ce ne sont pas là les conditions idéales pour la pose de vernis.

Moi et ma couvée a dit...

Tcha: Je ne demande qu'à voir ça!

folle à lier, voire attachante (hé,hé) a dit...

Ma-gni-fi-que!!!

C'est fou comme j'apprends à chaque fois que je lis ce blog!

Et hop! Un autre petit truc qui s'ajoute à mon guide de la maman futée!

Merci! merci! merci! Je vous salue bien bas.

...et qu'est-ce que je ris à imaginer la tronche de votre aîné!!!

souimi a dit...

Génial! Vraiment, Grande Dame, vous m'épatez.
Écoute, est-ce que je peux te citer dans ma salle de classe lorsque les grands mollassons utilise le même terme du matin au soir? Il me semble que ça pourrait être une excellente stratégie pour qu'ils puissent varier leur vocabulaire.
"T'es laid, t'es gai" sont les phrases au goût du jour!
Moi aussi, je ne suis plus capable.

Félicitations pour cette grande créativité. Le vernis est devenu une arme très efficace.

maman a dit...

Décidément, les gênes familiales sont loin d'être taries. Génération de mère en filles.

J'ai franchement ris en te lisant imaginant sans trop de difficulté la binette de chacun.

Ca vaut un beau 10 sur 10! Voilà ce que j'appelle une solution bien dosée. Et qui plus est amène à responsabiliser et respecter. Et puis quoi, tu t'amuses aussi!

A coup sûr quand je vais raconter l'anecdote à grand-maman, je vais la faire rire.

Mijo a dit...

Alors génial. Idée à retenir si mes petits garçons font de même.

Mijo a dit...

J'ai oublié le "là" entre alors et génial...

souimi a dit...

Excusez mon "utilise" au lieu de "utilisent".

small mama a dit...

ohhhhh c'est bon, très très bon!
Drole ET efficace!!

Grande Dame a dit...

Je suis heureuse et flattée que mes idées farfelues vous plaisent.

Souimi, je vous donne mon assentiment. Votre syndicat et moi vous autorisons même à conserver sur votre bureau, en classe, une menaçante bouteille de vernis pour terrifier vos élèves.

Caro et cie a dit...

J'aurais aimé y penser...lolol... Philou qui traite son frère de gai, de fif et autres noms du genre mériterait pareil traitement...;-)

FD a dit...

Extra ! je retiens le truc, chez moi aussi ils s'insultent de cette façon entre autres...:-(
Je ris beaucoup intérieurement en tous cas, que fils ainé me pardonne !

souimi a dit...

Génial! Génial! Oui! Oui! Oui! J'ai de vieilles bouteilles de vernis ici, je vais les exposer sur mon bureau, bien à la vue.

Narcisana a dit...

Bonjour, avec un sentiment d'amusement et de profonde gratitude face à la découverte de votre blog ce matin, je me permets de dire que vous avez un grand talent; celui de faire rire et pleurer les gens avec une belle touche d'humour, de simplicité et d'humanité. Merci!
Votre courage et esprit forment un rayon d'espoir!

Grande Dame a dit...

Narcisana, heureuse de vous compter parmi mes lectrices!