vendredi, août 24, 2007

Jeu d'enfant

La mort de la mairesse Boucher me rentre dedans, sans doute parce que j'ai de la misère à concevoir que les personnages colorés, extravertis et n'ayant pas peur d'assumer leurs opinons puissent être mortels.

Un grand coup dans l'estomac. Devant mes exclamations d'incrédulité et de surprise en lisant la nouvelle de son décès, mon fils de 10 ans m'interroge sur le personnage. Je lui explique mon étonnement, lui parle de l'excentrique mairesse, de la controverse qu'elle a suscité, mais de l'admiration que tout de même, je lui voue.

Quelques instants plus tard, ne vois-je pas mon Grand-Charme jouer à "la mort de la mairesse Boucher".

La dépouille de la mairesse, représentée par un petit ourson excentrique en peluche, est traînée par une chaîne de pantalon agrippée à une des voitures Bagnoles (en peluche également).

La voiture défile lentement, tirée de long en large de la maison par Grand-Charme et son air solennel. Mimi, notre petite chatonne enjouée, guette le cortège avec l'évidente intention de sauter sauvagement sur la dépouille.

Amusé de la réaction de Mimi, Grand-Charme accélère la vitesse de défilement du cortège funèbre et pour la forme, déclare à la petite féline qui déjà massacre la chair de feu la mairesse: "Mademoiselle, je vous prie! Un peu de respect pour les défunts!"

Puis, pour clore le jeu, il détache la chaînette de la Bagnole et la suspend par petits coups saccadés dans les airs pour suggérer un gracieux mouvement d'envol avant de déclarer d'un ton funeste: "Voici à présent, mesdames et messieurs: l'ange de la mairesse!"

Est-ce bien ce qu'on appelle "jouer avec la mort"? :-/

5 commentaires:

Le Voyou du Bayou a dit...

Pas mal triste ce décès. Et c'est une grosse perte pour la région de Québec.

La meilleure administratrice que j'aie connue, à tous les niveaux politiques qui soient. Loin devant Jean Charest, Bernard Landry, et tous les autres...

Dr Maman a dit...

Grosse perte en effet... on est tous abasourdis!

Tangerine a dit...

Ça nous prend toujours par surprise, ces décès relatif aux troubles cardiaques. C'est tellement soudain !Moi aussi j'aimais bien le personnage.

Moi et ma couvée a dit...

D'un charme désarmant ce cortège funèbre..
Quand nos copains de Mtl sont arrivé au chalet avec cette nouvelle nous avons cru qu'ils se moquaient de nous. C'était si improbable.

Cricri a dit...

C'est vrai que c'Est triste....

Les enfants en tout cas, ont le tour de dédramatiser quand il le faut...;)