mercredi, août 01, 2007

Cinq ans plus tard


Voilà cinq ans que cette chenille est attendue chez moi. Mes asclépiades, plantées il y a cinq ans, visaient à attirer les monarques pour qu'ils y pondent leurs oeufs.

Chaque année, je scrute mes plants avec l'espoir avoué d'y trouver des chenilles, mais en vain.

Cette année, trop occupée à surveiller d'éventuels boutons de fleurs sur ma clématite (voisine de mon asclépiade), j'ai raté l'arrivée de ma visite si attendue!

Il y a quelques jours, j'ai trouvé UNE seule chenille dans UNE seule de mes asclépiades. Je comprends mal comment une seule d'entre elles a pu aboutir ici puisque les femelles monarques pondent généralement des centaines d'oeufs sur un même plant. N'empêche, je suis vraiment heureuse, je l'attends depuis si longtemps!

Le but (pour moi) de cette plante dans mon paysage floral est de laisser les oeufs y éclorent et les petites chenilles dévorer son feuillage jusqu'à la formation des chrysalides qui deviendront ces superbes papillons.

Les feuilles de mon plant sont presqu'entièrement dévorées par cette unique toute belle. Cela me laisse perplexe toutefois: à elle seule, dévorer tant de feuilles?

Chaque jour, je vais l'observer dévorer le feuillage de ce plant que je lui lègue avec le plus grand plaisir. Elle est magnifique, parfaite, délicate. J'espère ne pas la rater le jour où elle deviendra un sublime papillon.

PS. Voilà deux monarques que je vois ces deux derniers jours....Ses frères? L'an dernier, j'avais trouvé une chenille de monarque visiblement égarée dans le persil du jardin. Or, ces chenilles se nourrissent exclusivement du latex produit dans toutes les parties de l'asclépiades. En bonne samaritaine, je l'avais déménagée sur la bonne plante, mais elle a refusé de la manger. Une marginale.

3 commentaires:

J. RAFFE a dit...

Ils font également de magnifiques cocons, non?

Anne la Banane a dit...

J'ai vraiment adoré ce post (fouille moi pourquoi, tes post sur le jardinage ne sont pas mes préférés :), sans rancune). Je l'aime ta chenille, et ta marginale.

Tu écris toujours aussi bien, et je te lis toujours autant. En espérant que tu continue encore longtemps. :)

Mijo a dit...

Bonjour

Il faudrait que tu plantes ta tente dans le jardin pour y attendre le passage chenille-papillon. ça devrait passionner tes garçons quoique j'imagine que le processus doit être bien bien long !!!

On a pas de monarque par chez nous. On a juste un buddleia buddleia communément appelé Lilas d’été et surtout arbre à papillon. Ses fleurs sucrées les attirent.