mercredi, mai 02, 2007

Comble de l'humiliation maternelle

Selon vous, qu'est-ce?

Voici les choix proposés:

Premier choix: Deux jeunes garçons de dix et douze ans que leur mère estime normalement plutôt brillants choisissent le moment où cette dernière est en début de réunion de conseil d'établissement pour grimper en catimini sur le toît de l'école afin de venir récupérer balles et ballons qui pourraient s'y trouver.

Deuxième choix: L'aîné de ces deux garçons pénètre dans l'école (et donc dérange une douzaine d'adultes ayant déjà entamé l'ordre du jour) pour venir réclamer ce qu'il considère un dû (ou est-ce le prétexte à une malsaine curiosité?) fort audacieux.

Vêtu de son splendide culot, ce même fils ose demander à la directrice de l'école s'il peut récupérer le plat de bons biscuits fumants que sa mère vient d'apporter aux membres du C.É. sous prétexte "qu'elle les a tous apportés et que lui et ses frères en ont été privés à la maison".

Pour couronner le tout, la mère, déstabilisée par l'audace de son fils, commet l'horrible bévue d'entamer une ridicule explication devant quelques membres avant de sommer son fils de quitter les lieux immédiatement.

(Pathétique. Pauvre mère. Je n'aimerais pas me retrouver à sa place.)

7 commentaires:

Une femme libre a dit...

Pathétique!!! Pauvre mère!!!! Je n'aimerais pas me retrouver à ss place.

FD a dit...

Ne jamais dire "fontaine je ne boirai pas de ton eau" ! Je compatis immensément, je comprends...

anne-isabelle a dit...

Grande Dame! J'adore le sens de la répartie de tes enfants! Certainement qu'ils te font vivre quelques "humiliations" mais ils sont épanouis et deviendront des adultes capables de s'exprimer et de foncer dans la vie :O)

Belle d'Ivory a dit...

ha comme je la comprends cette pauvre mère...

compassion

Tangerine du Québec a dit...

Dur dur d'être mère parfois..

Caro et cie a dit...

Quoi.. hahhh.. les miens ne feraient jamais rien de tel...

pouahahahaha!!!

mais non... J'ai ce genre d'enfants revendicateurs sans filtres...

L'important, c'est que ce soit fait avec politesse..;-)

Grande Dame a dit...

Le chat est sorti du sac: Fils Aîné voulait venir me saluer à l'école mais trouvant son excuse trop ridicule, il a tenté l'approche de la quête de biscuits. Ça faisait plus crédible...!