lundi, octobre 01, 2007

Si j'avais de la patience


Depuis huit ans, chaque automne, je me jure que je ne m'y ferai plus prendre. Je parle de la folie des déguisements d'Halloween. Toujours à la dernière minute pour trouver des costumes, en emprunter, finir un ourlet avant le départ pour la cueillette des bonbons.

Du temps où mes enfants étaient dociles (!), malléables et sans trop de volonté, j'aurais voulu avoir la patience et le talent de coudre leurs costumes. Oh, j'ai bien cousu quelques capes (Dracula, chaperon rouge, mousquetaire), mais je n'ai jamais trouvé le courage et la patience d'apprendre à suivre un patron compliqué.

J'aurais voulu faire de mes fils les trois (puis quatre, puis cinq, puis six) mousquetaires. Ou encore les frères Dalton. Ou encore les jumelles Dionne (c'est vrai, aucune crédibilité). Tout ce que j'espérais, c'était un même costume reproduit plusieurs fois afin de me permettre de me perfectionner une fois à la confection des derniers costumes de la série (l'avantage d'avoir de nombreux enfants...impossible de se perfectionner avec 1,6 enfant!).

À présent, mes dociles mousquetaires ont grandit et ont pour leurs costumes des exigences qui dépassent largement mes compétences de couturière.

Je trouve dommage le lucratif marché de l'Halloween, la maudite culture des gens pressés (dont je fais partie) qui ne se donnent pas la peine de concevoir des costumes originaux.

Cette année encore, j'espère ne pas tomber dans le panneau de la dernière minute. Mieux, je me défends de dépenser pour des déguisements. Nous avons à la maison amplement de quoi concevoir des costumes fantaisistes sans dépenser.

Encore faudrait-il que je m'y mette immédiatement.

12 commentaires:

ophise a dit...

Sur le vieux continent, nous essayions de résister et puis, une année pas comme les autres, à la campagne il s'est avéré que Halloween était super-super-top-trop la fête... Fille unique et préférée a commencé à chouigner au deuxième coup de sonnette... Un vieux drap, un vieux feutre : oh le joli fantome (on fait ce qu'on peut avec ce qu'on a : cela fait maintenant 3 ans que le déguisement improvisé vit de beaux jours dans l'herbe :)

Véronique a dit...

En espérant que tu aies plus de talent que ma propre mère,je me rappelle ses tentatives...

Je devais répéter et expliquer mon costume à toutes les personnes que je rencontrais.

N'essaie pas de faire une citrouille. Surtout pas.
J'ai envie des sueurs froides quand j'y repense...ce que ça pouvait être laid.

Cricri a dit...

:-) Je te lisais et je me disais "Mais tu es DÉJA en retard ma belle, on est déja début octobre!! "...:-) allez, faut t'y mettre dès le week-end prochain! Un beau 3 jours de confection costumes !

Tangerine a dit...

Mon grand-père était maire de son village et avait un bâtiment dans lequel il empilait des vêtements donnés à recycler pour les démunis. C'est là-dedans que mes frères et moi allions fouiller au grand désespoir de ma grand-mère qui avait peur des souris. Une fois, j'avais trouvé une robe de mariée comme déguisement et mes frères des chapeaux haute-forme et vieilles redingotes.

Le Voyou du Bayou a dit...

Moi cette année encore, je me déguise en fantôme. Je reste chez nous, pas trop de lumières allumées dans la maison et je m'isole. QUELLE CÉLÉBRATION DANS MON COEUR.

La mi-trentaine a dit...

Je me souviens d'une halloween alors que j'avais 10 ans environ. Il devait être 17h45 et on s'apprêtait à partir "passer l'halloween". Pas de costumes, pas de problèmes! C'était les années 80 et à cette époque, un drap, pas nécessairement blanc (!) et deux trous pour les yeux faisait grandement l'affaire des petits comme des grands. Il me semble qu'il n'y a pas très longtemps, c'était la chasse aux bonbons qui comptait et non le réalisme et l'originalité de notre costume!

Accent Grave a dit...

Tous ces déguisements en plastiques qui se ressemblent sont déprimants sauf que le soir venu, quel plaisir de voir les enfants dans les rues.

C'est, à mon avis, une des plus belles fêtes.

Accent Grave

pistache a dit...

Moi je commence a dire a mes enfants que j'aimerais qu'il fabrique leur costumes. Quand tu achetes des costumes tout fait ca peut revenir cher.

Je me rappelle d'avoir passer l'Halloween en joueuse d'hockey( avec l'équipement a papa), en bébé. vieille dame, clown, chasseur. Il me semble qu'on ne manquait jamais d'idée

Grande Dame a dit...

Vos commentaires et idées sont riches. Merci de les partager.

Voyou, tu te fais des grilled cheese le soir de l'Halloween?

Monique a dit...

Ben non, t'es pas en retard Dr. Maman.

Mon endroit préféré le Village des Valeurs, incroyable, tu laisses les enfants aller avec leurs imaginations, c'est à eux de choisir ou composer un costume avec tout ce qu'il y a dans ce magasin... c'est eux qui passent l'Haloween alors c'est eux qui choissisent ou compose le costume.

Tu verras leurs yeux lorsqu'il trouveront ce qu'ils veulent hihihi

Un conseil: ils doivent tous avoir une idée en tête avant de partir!!!

Tenez moi au courant....

BOnne soirée,

Monique de Qc

et voilà, bonne chasse aux sorcières

vanille a dit...

J'adore l'halloween! C'est ma fête préférée de loin devant Noël. Je suis très heureuse d'avoir une petite soeur qui a encore l'âge pour récolter des bonbons, comme ça je peux me pitcher pour la passer avec elle et j'ai pas l'air trop nounoune :P

En passant, je lis votre blog depuis un bout de temps, mais c'est la première fois que je me risque à laisser un commentaire. Bonne continuité!

Grande Dame a dit...

Monique, ces dernières années, j'ai aussi opté pour le Village des Valeurs.

Vanille, revenez quand vous voulez. Bienvenue! :)