lundi, octobre 22, 2007

La franchise

Ma franchise a un côté sombre. Elle me nuit. Je me crois diplomate, mais on me dit plutôt (trop?) prompte.

Je ne dis pas à un employeur ce qu'il veut entendre. Je suis une personne calme, mais audacieuse et probablement insolente. Certains de mes patrons de qui je me croyais peu aimée m'ont dit apprécier beaucoup ma franchise et la détermination de mes idées.

Un homme colérique (j'ai le doigté avec les colériques) et intéressant d'une remarquable culture qui aurait pu être mon patron (si je n'avais pas été si provocatrice -avec mes paroles) m'a déjà chassée de son bureau en furie parce que je le confrontais trop avec ma quête naïve d'idéaux. Impertinente, je me retenais pour cesser de m'amuser de sa colère montante.

J'ignore si j'ai encore une fois été trop franche en entrevue aujourd'hui.

Une copine à la "franchise" plus élastique que la mienne m'a reproché un jour être trop honnête (mon père m'a déjà fait le même reproche) et m'a raconté les pieux mensonges de son $ucce$$ story . Je me cherchais désespérément du travail et j'ai décidé d'assouplir mes idéaux de vertu. J'ai obtenu le poste à l'entrevue suivante. Le mensonge était d'une piété ridicule, mais je me sentais bullshiteuse de première.

Je saurai cette semaine si ma franchise s'est encore mis les pieds dans les plats de la docilité.

8 commentaires:

Dr Maman a dit...

Longue vie à ta franchise.. et à ton nouvel emploi..!

La mi-trentaine a dit...

Ne dit-on pas: chassez le naturel et il reviendra au galot!

Bonne chance pour cet emploi!

Karim'Agine a dit...

rien de mieux que la franchise! J'adore...tout est dans la façon de la dire!

Moi-même très franche et trop aux yeux de certains, je ne peux m'enfoncer dans l'hypocrisie, le mensonge. J'ai essayé, je culpabilise!!!

J'admire les gens francs. Ce n'est pas toujours facile de l'être. Ça crée des vagues, des émotions, de la surprise...Il faut être capable d'assumer les remouds...

Bonne chance pour cet emploi...j'espère que ta franchise te sera récompensée...

maman a dit...

J'ai hâte que tu me parles de cette entrevue....

Mes oreilles vont-elles sursauter de ta franchise..comme dit karim...c'est dans la façon de le dire, dans le ton.

Je me rappelle mémorablement une entrevue ou en principe, l'ancienneté devait primer. Le patron m'avait demandé comment une fille qui avait l'air si autonome pouvait s'accomoder d'être secrétaire. Je lui avais répondu qu'en autant qu'on s'entendait sur certaines priorités, ça m'allait - toutefois, s,il comptait sur moi pour faire le café, il serait déçu, il devrait se servir lui-même. Mais, s'il avait des visiteurs, je le ferais avec plaisir à l'occasion. Je fermais une porte, mais j'en ouvrais une autre.

Ce qui l'avait amusé et s'il avait eu le choix dit-il, il m'aurait choisi.

Alors ma chérie, je crois que tu peux t'intéresser à bcp de choses -
mais surtout, tu dois sentir que ton coeur y est.

Cricri a dit...

Je persiste à dire que la franchise est notre meilleure aliée!

Méli a dit...

Il y a des personnes qui supportent mal la franchise... ce n'est pas toujours simple de s'adapter à ce genre de personnes... qui profitent parfois de leur place hiérarchique pour imposer leurs dogmes... par fermeture d'esprit... ne supportant pas les remises en question... Ça dépend si on tient à travailler pour elles ou non...

Grande Dame a dit...

Je suis heureuse de n'être pas une trop marginale adepte de la franchise. ;)

Sleeping Dogs and Dead Lions a dit...

Tu n'es pas la seule à qui l'honnêteté/franchise joue des tours! Je me suis souvent mis les pieds dans les plats à cause de mon honnêteté! Je ne crois pas qu'il y a beaucoup de personnes qui m'aiment parce que je dis ce que je suis franc. Si je n'aime pas quelqu'un, tu peux être sûr que je ne vais pas agir comme si je les aimais!

Ça joue souvent des tours mais je me demande toujours si c'est vraiment une qualité ou un défaut. ;)