vendredi, juin 05, 2009

L'esprit italien

En prévision de notre départ, je lis beaucoup sur l'Italie. Je découvre en plus de la géographie touristique la profondeur de certains moeurs et codes sociaux. Voici qui illustre bien mes lectures (et qui me fait craindre de ne pas arriver à suivre ce rythme fou).



Amusant mais hallucinant!

17 commentaires:

ophise a dit...

Hihi j'aime beaucoup !!!
Mais, à peu de choses près, on aurait pu avoir des petits drapeaux français au lieu d'italiens (rhoooo).
Ca va être super Grande-Dame !!!

Hop mama a dit...

Ouh la!!! Amuses-toi bella ;O)

Isabelle a dit...

Tellement de choses sont vraies dans ce vidéo! Surtout l'histoire du bus!!!! Mais j'y retournerais encore et encore (sans toutefois y louer une voiture!).

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Francine-la-pas-fine a dit...

Chère Grande Dame,

Je me permets ici de venir déplorer le texte qui précède le mien. Il semble que cet individu "sévit" un peu partout sur des blogues. Dernièrement, il était chez Femme Libre. Comme le disait ma mère : "Ça prend toute sorte de "monde" pour faire un monde".

Sur ce, bons préparatifs!

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Anonyme a dit...

J'en rit encore !!! C'est tellement vrai ! L'an passé, j'ai passé trois semaines en France et une dizaine de jours en Italie et c'est fou la différence de conduite ! Les autos te dépassent tellement vite que tu n'as même pas le temps de les voir venir dans le rétroviseur. Et que dire des indications, même notre GPS s'est désorganisé à tenter de comprendre le chemin entre Lucas et les cinqueterre. Et je ne parle pas du bus. À Rome, on attendait et attendait encore et quand le bus arrive finalement, il est 20 pieds devant et le temps qu'on accourt, il est parti ! Mais pour le stationnement, pas de trouble car on peut se stationner comme on veut, même perpendiculaire entre deux voitures s'il n'y pas assez de place pour le parrallèle. Ou au milieu de la rue, sur le trottoire, c'est super bizarre.
Mais quel pays génial ! Notre famille a adoré (et les glaces de Florence ! Miam !)
Mélanie

Grande Dame a dit...

Ophise, on m'a dit que conduire à Paris c'est l'enfer mais que l'Italie c'est encore pire.

L'ex belle-mère de mon frère lui a fait promettre avant d'aller en Bulgarie (elle était Bulgare) de ne JAMAIS conduire dans ce pays. Il a compris en arrivant à Sofia.

J'espère revenir en un seul morceau! :o)

Hop mama, merci!

Isabelle, nous avons loué une voiture. On se jette donc dans la gueule du loup?;o)

Francine-la-pas-fine, du temps à perdre le monsieur on dirait.

Mélanie, à nous bientôt de le constater. :oS Cinque Terre...aaaah! J'ai hâte!

Tania a dit...

Très drôle le vidéo!!!
Quoique, c'est vrai que certaines versions "Italie" auraient pu s'appliquer à l'Europe... les files d'attente là-bas, connaissent pas! Tout comme la bureaucratie, la française est tout aussi pire, faut pas se leurrer ;o) (entrevue la semaine dernière dans un "satellite français"; la directrice a passé 20min au téléphone devant moi, à parler de ses vacances et de ses amis invités, du temps qu'il faisait, tout en répondant à quelqu'un sur msn sur son ordi! sans gêne!!!).
Sinon, pour la conduite, à Rome on est retournés à l'aéroport en bus 2 étages, la "ride" de notre vie! On était en haut sur un coin en avant, et parfois je pouvais pas m'empêcher de ramener mes pieds vers le haut, tellement j'avais peur qu'on rentre dans quelque'un!!! Ça et un manège de la Ronde, pareil. Ça se faufile à gauche et à droite (un bus 2 étages, faut le faire!), ça évite les motocyclistes en les frôlant, ça klaxonne sans arrêt... l'horreur. Par contre il me semble qu'à Rome, étonnamment (surtout qu'ils conduisent en fous), dès qu'on mettait le pied sur un passage piétonnier, tout le monde s'arrêtait!!! Et ce n'est pas DU TOUT le cas à Montréal!
Alors...ya du bon en Italie, beaucoup de bon malgré toutes ces histoires ;o)

Anonyme a dit...

VIOLENCE+VOL :
Ceci est une tentative de gros scandale public parce que ça calme pas mal les gros connards en attendant de trouver enfin un avocat qui réglera ce problème de non respect de mes droits les plus élémentaires et je le conseille à chacun qui peut avoir des ennuis avec ce gros connard de sarkozy ou sa clique de clowns de flics minables : je suis donc en train de régler un petit problème du genre détail avec cette grosse tache de si peu président de la république Française, en lui envoyant un avocat pour mises sous surveillance illégales, lynchage numérique inspiré de bonnes vieilles méthodes qui ne déplairaient pas au ku klux klan, lynchage qui n'a mobilisé personne sur le web ou dans la presse et plagiat vulgaire et ridicule qui passe à la télé, de mes petits textes web.

Quant a sarkozy, s'il n'aime pas le web, et s'il n'aime pas la rue qui sait, la preuve, très bien se défendre, qu'il la quitte !

Christiane a dit...

Hein? Quel départ?

Je pense que j'en ai perdu des bouts...
Ce vidéo, vraiment comique! Je ne suis pas restée assez longtemps en Italie pour reconnaître tous ces trucs malgré mes origines italiennes...

Monica a dit...

Aahhahah !! J'ai bien ri!! ;o)

Mijo a dit...

Mouhaha !!! C'est vrai que l'on aurait pu mettre également des drapeaux français pour certains cas.

Roule avec tes feux de détresse et tes phares allumés, on vous laissera tranquille !! (Conseil à ne pas suivre évidemment).

L'Illustre inconnue silencieuse a dit...

Mais le soleil, les odeurs, l'apéro...
Merci pour ce partage! J'en prends bonne note `;-)

Grande Dame a dit...

Tania, traumatisant tes histoires! Seule, je suis plus téméraire mais avec mes petiots, une vraie moumoune.

Christiane, tes origines italiennes? Moi aussi j'en manque des bouts!

Mijo, ce qui nous apparaît téméraire vu de chez nous où l'on conduit SI bien, on peut s'y adapter apparemment. La démographie française ne semble pas en souffrir. ;o)

L'illustre inconnue...je propose de nous partager ces "incidents" de voyage justement en fin de journée sur une terrasse italienne autour d'un bon repas.

Christiane a dit...

Et oui,
Ma grand-maman préférée s'appelait Marietta Renzetti...

L'Illustre inconnue silencieuse a dit...

Avec plaisir!
On organise le tout ?