jeudi, juin 25, 2009

Affaire de filles

Un peu perplexe, je m'accroupis près de ma fille assise sur le plancher. Elle s'approche de moi et, petit singe câlin, tente de grimper sur mes genoux.

Un tube à la main, je déclare à l'endroit de mes deux grands: "Ça me fait tout drôle de devoir mettre de la crème vaginale dans la bouche de mon bébé."

Interpelés, les deux ados attendent une explication.

-Elle fait du muguet dans la bouche et la pharmacienne m'a recommandé le Canesten.

-Mais pourquoi une crème vaginale dans la bouche? demande Fils Aîné, une bouche et un vagin, c'est pas pareil.

-...si on avait l'esprit tordu on pourrait dire des grossièretés mais bien sûr on s'en abstiendra.

Sourire amusé de Fils Aîné: "C'est à cause des lèvres, c'est ça?"

Comme je suis douée pour fournir des explications inutiles à mes enfants, s'ensuit un discours sur les milieux humides, le pH (de la piscine, des savons...), les champignons.

La discussion perd de son intérêt. Je badigeonne les lèvres et l'intérieur des joues de ma fille pour trucider l'ennemi. Fils Aîné se retire, et moi aussi.

Ne reste que mon beau Grand-Charme de douze ans qui s'approche pour s'asseoir près de sa petite soeur. Tout tendresse, il lui parle comme s'il venait d'être mis au fait des confidences d'un club sélect de filles et clos la discussion par un très à propos sur ton de pub: "En tout temps, avec Canesten."

6 commentaires:

BéKa! a dit...

Vraiment, Canestan c'est bon jusqu'au bout des seins!

La Mère Michèle a dit...

eurk, ça doit pas gouter si bon par exemple :))

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Une femme libre a dit...

Le violet de gentiane, on ne vous en a pas parlé? Petit-fils et ma fille s'en sont badigeonné et l'un la bouche et l'autre les mamelons et le muguet est parti comme il était venu. Conseillé par notre chère extraordinaire Isabelle Brabant qui suit toujours ma fille et son fils. Une femme merveilleuse qui se déplace même les week-ends si la petite famille en a besoin. Un modèle. Mon idole.

Grande Dame a dit...

Béka, tout le corps finit par en bénéficier. ;o)

Mère Michèle, le plus cruel c'est que je ne peux rien lui donner à boire pour la demi-heure qui suit l'application du produit.

Femme Libre, je ne sais simplement pas oû (oups) en trouver. Les pharmacies du coin n'en tiennent pas et le magasin d'aliments naturels de ma mère non plus.

À quel endroit avez-vous trouvé le vôtre?

Une femme libre a dit...

À la pharmacie au coin d'avenue du Parc et Sherbrooke, à Montréal. Cinq dollars. Pharmacie Pierre-Marc Gervais 514-788-3656 Un jeune pharmacien qui s'y connaît fort bien en allaitement.