lundi, juin 29, 2009

Quelque part entre Montréal et Paris...

Le découragement, je l'ai senti venir lorsqu'on nous a séparés, mon homme et moi, dans l'avion après nous avoir assuré que nous ne serions pas très loin. Aussitôt embarqués, Fred s'est mis à faire le clown sur son siège, gosser après tous les accessoires à sa portée, se rebiffer devant mon autorité. Les excès de fébrilité chez les enfants se mesurent en octaves d'épuisement chez les parents!

Ça y est, que je me suis dit, je suis complètement folle d'avoir envisagé ce voyage avec de si jeunes enfants.

Envie de pipi du grand, les bras chargés d'une Béatrice...heureusement que les agents de bord existent dans les avions!

"Mamaaan! Ze veux papa il vienne s'asseoir avec nous pa-que nous, on l'aiiiiime papa, hein maman!"

Finalement, après un moment, une gentille dame a changé de place avec mon amoureux et il a pu me donner un coup de main avec les enfants. Et puis je ne connaissais pas, mais les lits de bébé, dans l'avion, c'est génial. Tellement pratique pour laisser bébé jouer ou dormir et les parents se reposer les bras!

Entre Paris et Venise, paysages à couper le souffle. Je fus émue de voir le relief des Alpes et pré-alpes du Trentin Haut-Adige (si ma géographie est bonne). De toute beauté. Des montagnes majestueuses recouvertes de pics enneigés, de pics rocheux et de velours vert. J'ai déjà hâte d'y être, j'aurais passé mon séjour complet là-bas, dans toute cette immensité.





Au-dessus des montagnes que j’aime tant, je commence à décompresser (un peu) du stress de dizaines d’heures de planification, du manque de sommeil, de l’ennui (déjà) de mes quatre grands qui sont restés au Québec avec leur papa, de l’esprit contestataire de Frédéric, de plusieurs remises en question dans ma vie, de l’angoisse de devoir transporter tant de bagages avec si peu de bras (pas vrai, ça, ça m’angoisse encore!).



Nous avons réussi à nous rendre à bon port chargés comme des mulets. Heureusement, quelqu’un a inventé des valises à roulettes mais malheureusement, les ingénieurs civils vénitiens ont eu l’idée de concevoir certains de leurs ponts avec des escaliers.

Du haut de ma grande naïveté, j’ai cru que l’homme qui nous avait offert un coup de main pour traverser le pont avec nos bagages (pas même deux minutes de boulot) était un bon samaritain. Naaa! Il voulait se faire payer. Tout se monnaie pour les touristes, je n'y avais pas pensé! J'ai sans doute eu l'air stupide de le remercier si chaleureusement!

Après un petit repos éprouvant, sommes allés souper sur une terrasse vénitienne pour un prix exhorbitant pour ce que nous avons ingurgité. Frédéric était très impressionné par le canal.





Nous avons passé un fort agréable moment avec notre fils qui n’a pas cessé de geindre pour aller dans le bateau-autobus, critiquer le choix du repas et pleurnicher qu’il ne voulait pas de son jus de pomme (qu’il avait lui-même choisi) parce qu’il n’était pas de la bonne couleur.



Chez nous, le jus de pomme est jaune. Autre chose que ça, c'est suspect.



Promenade ensuite dans les rues touristiques aux mille kiosques. J’ai déniché quelque chose qui amuserait bien Fils Aîné et probablement aussi Grand-Charme. Je ris juste à imaginer leur réaction. Je retournerai l’acheter demain. J'espère qu'ils se creuseront la tête pour imaginer ce que c'est! :o)

Nous avons mangé une gelato (la mienne au café, délicieuse!), tel que recommandé par Marie-Julie puis pris le bateau-bus près du pont du Rialto pour rentrer, au grand bonheur de Frédéric, qui après s’être amusé à courir après les pigeons, avait retrouvé son sourire.



Tiens, donc! Je n'ai jamais mis les pieds dans ces boutiques dont toutes les tambouilleuses vantent les produits et c'est à Venise que j'en croise un pour la première fois!



Nous avons survécu à la pire part du voyage pour le transport des bagages. Reste à faire le trajet sens inverse jusqu'à notre voiture louée.

Dans les épisodes ultérieurs: une journée avec des enfants et des parents reposés et conduire en Italie...

16 commentaires:

BéKa! a dit...

Mais quand même... t'es en Italie!! C'est ce qui compte chanceuse!!

Grande Dame a dit...

Oui. Demain ira mieux. On fait de notre mieux avec des enfants fatigués qui doivent s'adapter au décalage, à la nouveauté et au dépaysement.

Fred regarde partout autour de lui en cherchant l'Italie pour lui dire bonjour. Il ne comprend pas le concept, il croit que l'Italie est une personne. ;o)

La Belle a dit...

Profitez bien de ce voyage ;-) Wow !

Nathalie a dit...

L'Italie... Nathalie... je le comprends pauvre petit ;-)

Profite, profite et dit toi que le décalage à l'aller y a rien là... au retour par contre ;-) Allez je te taquine, ne cherchez plus l'Italie, vivez là, mes chanceux!

maman a dit...

Il y a aura ces 3 jours de repos ou vous reprendrez vos forces dans les belles montagnes bientôt.

Alors, courage ma fille et vis pleinement!Je te souhaite une belle et bonne nuit de sommeil.

Merci pour les photos, je vous suis et c'est agréable malgré les petits désagréments...les voyages forment la jeunesse. :-)

Mijo a dit...

Oh, c'et mignon de croire que l'Italie est une personne.

Il peut crier tant qu'il veut Ciao Bella, ciao Italia.

Mijo a dit...

"C'EST mignon..."

Dr Maman a dit...

Pour lui faire dépenser de l'énergie... courir après les pigeons de la Plaza San Marco... ton fils n'a pas fini.. ;-)

C'est sûr que l'aller-retour n'est pas nécessairement facile... mais une fois sur place, les visites sont tellement fascinantes.

Bon voyage, profitez!!!

Christiane a dit...

Bon toi, ma Zen...
Tu peux bien me dire que je suis zen tiens...
Et te voilà donc en Italie!!!! Que de planification...Tu peux bien avoir oublier ma petite joute de scrabble!

JE SUIS HEUREUSE POUR TOI. ALORS, PROFITE AU MAXIMUM DE CES PRÉCIEUX INSTANT ET METS-TOI-EN PLEIN LA VUE D'ACCORD!

Bon voyage!Et, attention en voiture, les européens sont imprévisibles niveau conduite...

maman a dit...

Trajet sens inverse pour voiture louée. Il n'y a pas de taxis là-bas? Ce serait plus facile qu'à bout de bras?

Méli a dit...

Ah, merci pour les magnifiques photos, celle dans le hublot est vraiment belle ! et pour les anecdotes ! Profitez bien de tout ça !

Anonyme a dit...

Les rêves sont faits pour être réalisés! Bravo Grande Dame, enjoy!

Gisèle

Monica au Panama, en Alberta. a dit...

Tellement contente pour vous tous!!!! ENJOY! Bon voyaaaaaageeeee tite famille!
OUais la photo du hublot... SUPERBE!

Anonyme a dit...

ces quoi que tu nous a acheté????

grand-charme

Anonyme a dit...

Je suis super contente de pouvoir te lire comme ça. Je vais voyager un peu avec toi puisque je ne peux pas me permettre de le faire autrement. ;0)

Matty

L'Illustre inconnue silencieuse a dit...

Le mela verde! Ce fut populaire pour nous!