jeudi, avril 10, 2008

Bedon rond!

Mon petit bedon prend une ampleur folle depuis quelques temps. Ma voisine trouvant mon bedon plus rond qu'aux derniers bébés a spéculé sur une petite fille. Cela me fait bien sourire puisque plusieurs de mes proches entretiennent l'espoir naturel qu'après tant de garçons, une fille viendra mettre une touche de féminité dans la fratrie. Si j'ai espéré à chacune de mes grossesses porter une petite fille, je crois en avoir fait mon deuil cette fois et un nouveau petit garçon me rendrait très heureuse.

Comme j'en suis à presque 16 semaines et que mes nausées n'ont toujours pas cessé (je dois continuer de me droguer aux Diclectin pour éviter de vomir tout ce que j'ingurgite contrairement à mes autres grossesses qui à ce stade, étaient exemptes de nausées), une collègue de Grand-Homme a fait l'équation grossesse différente=sexe différent.

Ce n'est pas la première fois que j'en parle, cela me semble tellement incongru de m'imaginer mettre au monde une fille, allaiter une fille, langer une fille, habiller une fille, coiffer des cheveux de fille. Dans notre maison, des Lego et des petites voitures traînent en permanence sur le plancher, plusieurs de mes garçons font une fixation sur Star Wars, ils se battent avec des épées improvisées. Je ne peux m'imaginer qu'une petite fille puisse venir bouleverser tant d'homogénéité. Je n'en serais pas déçue seulement, cela me demanderait une importante adaptation psychologique.

14 commentaires:

Caroline a dit...

D'après plusieurs études (dont je n'ai aucune idée d'ou j'ai bien pu lire ça huhu) Semblerais que les chances d'avoir une fille, après plusieurs garçon, sont beaucoup plus grande...

Qui sait!!! :) La voisine a peut être raison!

Grande Dame a dit...

J'ai entendu l'inverse: semble-t-il que plus nous avons d'enfants du même sexe, plus les probabilités d'avoir un enfant du sexe opposé diminueraient...?

Caroline a dit...

Hahahahaha!!!! Et bien ... dans ce cas là, allez hop je google le tout!

:)

Lucie a dit...

J'ai un seul enfant, un fils, et quand je vois mes amies qui ont des filles je trouve ça étrange de m'imaginer, comme tu dis, allaiter une fille, habiller une fille... si jamais mon éventuel prochain enfant était une fille.

J'ai aussi du mal à imaginer ce dont aurait l'air notre demeure remplie de poupées et d'accessoires roses au lieu de camions et de petits vêtements vert khaki.

Alors après six garçons, j'imagine que ça doit effectivement sembler bizarre...

Dr Maman a dit...

Je ne sais pas trop pour le bedon.. mais JulieJulie et moi se sommes mises au savon enceintes de fille...... :-p

¤Enidan¤ a dit...

Changer une couche de fille après avoir changé une couche de garçon, c'est surprenant... alors j'ose pas imaginer après 6... ;o)))

Anne a dit...

Par rapport à ton commentaire, c'est effectivement ce qu'on m'a dit aussi.

Imagine après 3 garçons de mon copain et de deux mères différentes en plus, la technicienne de chez OVO qui m'a fait ma première écho m'a dit un gros Bonne chance quand je lui ai demandé si le 4e pourrait être une fille.

Mais qui sait! Par contre je comprend ton sentiment de "résignation" positive haha. Moi qui rêvait d'une petite fille j'ai vite compris qu'il valait mieux ne pas espérer, et même que je trouverais spécial de devoir me faire à l'idée d'avoir une fille.

Après 6 je n'ose même pas imaginer l'adaptation!

Anonyme a dit...

Comme tu le sais, je me répète, mais ici c'est 1 fille et 5 garçons. Vraiment je te le dis, une fois dans nos bras de maman, fille ou garçon, cela n'a plus aucune importance...
Je ne te dis pas que je n'ai pas quelques angoisses pour l'adolescence de ma fille par rapport à celle de mes garçons...(vieux préjugés ou angoisses issue des médias?) Me semble que je vais capoter plus...
Mais toute petite, legos, autos, poupées, barbies ou game cube...elle a joué et joue avec tout, avec son caractère de personne unique, aussi unique que ses frères...

En tout cas, je n'ai eu mal au coeur qu'à la grosesse de ma fille et je la portais beaucoup plus ronde,vraiment sur le devant du ventre vraiment. Alors qu'on aurait dit que mes garçons se lovaient tout autour de mon ventre et de ma taille.
Bon. Voilà qui contribuera peut être à diminuer...ou augmenter tes spéculations...
Portez-vous bien

France

Moi et ma couvée a dit...

Dans l'éventualité d'une fille... je t'offre de venir faire un stage chez-moi. De la fille, on en a ici!

Je t'apprendrais les milles et un secret de la féminité version petite!

Caro et cie a dit...

Pour ma part, la grossesse où j'ai porté Sara, benjamine et seule fille de la famille, n'a pas été différente des autres...

Ma 3e grossesse était différente à bien des égards et ce fut un 3e beau et charmant garçon: Mon Charles!!!

Pour le reste... Je n'ai jamais eu ce sentiment lors de mes grossesses que ce serait différent si c'était une fille... Je n'avais pas ce sentiment de bizarreté!!!

Quoique, moi, je n'ai que 3 garçons et 1 fille..lolol...

Tangerine a dit...

Si c'est une fille, ce sera inévitablement la petite princesse de la famille bien entourée de grands frères protecteurs. Malheur à celui qui lui causera du chagrin!

Cricri a dit...

Va pourtant falloir que tu t'y fasses...;-))

Dobby a dit...

Ma collègue a eu une fille après ses garçons. Je les ai vus grandir. Sa fille a joué à pas mal de trucs de filles, mais elle était surtout one of the boys toute son enfance. Le baseball n'a aucun secret pour elle qui jouait dans les équipes de ses frères. Aujourd'hui elle est très fémininement one of the boys.

Bref... fille ou garçon qu'importe pour les jouets, elle jouera probablement plus avec les trucs des garçons qu'avec ses trucs de filles (eh oui, c'est tellement plus amusant les trucs des autres anyway). Le plus important c'est que ça ne te fera pas bizarre longtemps. À ton premier garçon, tu navais pas "l'expérience" d'élever des garçons, tu l'as acquise, ce sera pareil si c'est une fille. Tu sera toujours la bonne maman que tu es ;).

lilas a dit...

Nausée? Manque de fer assimilable peut-être? Les infusions d'ortie sont un bon soutien, sinon, les concentrés liquide de fer...