vendredi, décembre 21, 2007

Le répertoire

Depuis le départ de mon père, dans ma tête défile musicalement le répertoire qui lui fut propre. Je le revois, mon cher papa, désinvolte saisir la guitare et se mettre à chanter. Aussitôt, toute activité autour ralentissait (pour ne pas dire s’arrêtait) et sa musique se mettait à régir l’ambiance telle une joyeuse dictature involontaire. Il était un réverbère et nous, moustiques émotifs, gravitions autour naturellement, complètement subjugués par la source d’énergie qu’il était.

Depuis onze jours, j’entends sa musique, je la fredonne, je tente de la garder en moi, de l’étirer, de la fondre en chacune de mes cellules. Comme je craignais, à la mort de Thomas, de ne plus entendre sa voix dans ma tête (ce qui finit tristement par arriver), je crains maintenant que la musique de mon père ne s’éteigne doucement avec lui.

Mon père a déjà tenté, sous mon insistance, de m’apprendre la guitare. Il était hélas très impatient pédagogue et comme je n’ai pas hérité de son oreille, il s’énervait du fait que ses leçons ne soient pas intégrées rapidement. Il m’apprit finalement une seule pièce, que je répétai tant de fois avec tant de fierté que mon frère finit par me supplier de ne plus m’approcher de l'instrument.

Mon père jouait avec son coeur. Issus d’une famille de musiciens, la musique fut toujours naturelle pour lui et ne nécessitait aucun effort. Lorsqu’il saisissait l’accordéon, il savait naturellement. J’ai toujours eu de l’admiration pour cette intuition musicale, que plusieurs de mes proches possèdent également.

Je ne pourrais accepter que sa musique ne meure avec lui. L’idée de prendre des cours d’accordéon germe, germe, germe. J'ai trouvé une association d'accordéonnistes au Québec. Cool. Prendre des cours d'accordéon... Ainsi, je serais toujours liée à sa musique. Je pourrais me l’approprier, la partager, l’habiter et la diffuser avec lui.

2 commentaires:

Tangerine a dit...

N'aie crainte. Tu n'oublieras pas ni sa voix ni sa musique. Ça fait quoi? 35 ans que tu l'écoutes?
J'aurais beaucoup aimé ton père, et je suis certaine que c'était un super bel homme, rien qu'à vous voir ton frère et toi..

Fragments de lucidité a dit...

C'est une super idée ce projet de cours d'accordéon!!! Si on habitait le même coin, je crois que je vous accompagnerais à ce cours volontiers!!! Donnez moi en des nouvelles, on ne sait jamais!

Joyeuses fêtes à vous et à toute votre famille Grande dame!!!