mercredi, juillet 04, 2007

Juste être bien

Je crois que la nature est le seul environnement dans lequel j'arrive à décrocher de mes trop fidèles soucis. La nature et ses grandeurs me permettent de faire le vide de mes angoisses, de m'immerger entièrement dans le moment présent.

Marcher, marcher, marcher. J'y marcherais jusqu'à être à sec de soucis. Juste pour être bien, juste pour sentir que je n'ai plus de matière à penser. Pour retrouver ma précieuse liberté d'esprit, ma confiance, ma légèreté, mon humour, mon sourire, le plaisir de me sentir gazelle sur les sentiers.

Dans le parc des Hautes-Gorges de la Malbaie, les montagnes à perte de vue, la rivière Malbaie qui serpente dans la vallée, les falaises rocheuses, la végétation dense dans tous les tons de vert, L'Acropole des Draveurs, aussi, évidemment. Puis le vent, la pluie, les odeurs de la forêt, le thrill d'y rencontrer un ours. Si les soucis parfumaient agréablement la chair humaine, ils se régaleraient assurément avec la mienne.




Escapade-éclair dans Charlevoix le week-end dernier. Un délice pour l'esprit, quoiqu'aient envie de rouspéter mes genoux qui ont eu à amortir ma descente du genre "quête de vitesse excessive".

5 commentaires:

lilas a dit...

Super! Vous êtes partie seule comme souhaité?

souimi a dit...

C'est vrai que c'est un coin magnifique! Tu as l'air si bien sur la photo. Il y a le Mont Albert, en Gaspésie, qui est très beau aussi. Gravir ce sommet, c'est probablement comme grimper jusqu'à la lune...

Moi et ma couvée a dit...

Aussi jolie que le paysage.

Le Voyou du Bayou a dit...

C'est un beau coin à ce qu'il parait ça! Mais j'y suis jamais allé... On va par contre essayer Ste-Catherine de la Jacques Cartier, mon épouse et moi. T'as un beau gilet orange en passant, c'est une couleur assez peu exploitée au niveau vestimentaire je trouve.

Tangerine a dit...

C'est comme moi et mes balades en forêt journalière de 3km. Je ne peux pas durant l'été à cause des bébites mais je peux durant les trois autres saisons et j'ai bien hâte à l'automne ! Ça nous fait décrocher totalement.