mercredi, avril 11, 2007

Mon mâle alpha



Mon Grand-Homme, il est viril. C'est un homme, un vrai. Un mâle alpha, comme aime le définir un certain Monsieur B dont je vous ai déjà parlé.

En plus, il est brillant. Indubitablement, force + intelligence = possibilité de puissantes stratégies. Perspicace (vous le saviez, n'est-ce pas?), j'ai découvert ce soir l'une d'entre elles.

***

Mon mâle alpha, pour affirmer sa virilité et sa suprématie, il a besoin d'une chose: s'assurer que moi j'aie besoin de l'essentielle faculté masculine que je ne possède pas.... Et j'ai nommé: la force physique.

C'est pourquoi depuis trois ans, lorsque je lui demande de visser les couvercle des biberons moins serrés, il me répond, avec la meilleure intention du monde dans la voix: "Oui, mon Amour" mais qu'il n'en fait rien. Cela lui procure une intense gratification personnelle lorsque je me présente devant lui avec un biberon trop serré pour lui demander de l'ouvrir, ce qu'il fait évidemment en un clin d'oeil.

Évidemment, au biberon suivant et celui d'après, mon beau mâle alpha perd de la crédibilité dans ses intentions réelles, mais ses: "Oui, mon Amour." sont tellement empreints d'une touchante volonté, surtout lorsque j'insiste: "Tu me dis ça chaque fois! Je suis incapable de les ouvrir lorsqu'ils sont vides pour les laver!" que je ne peux qu'espérer que la fois suivante, je serai en mesure d'avoir quelques biberons propres en réserve dans l'armoire.

***

Je spécifiai il y a deux jours à mon Hercule personnel que les deux biberons au fond caillé gisant sur le comptoir n'étaient pas là par parure, mais bien en attente de ses puissantes mains d'homme pour les dévisser.

"Oui, mon Amour."

J'osai un petit rafraîchissement hier également: "Oui, mon Amour".

***

Vint cette fameuse illumination ce soir. Alors que je parcourais la maison en quête d'un biberon sale, mais dévissable, avec aux trousses un bébé de dix-huit mois me suivant au pas en me suppliant de sa plainte constante: "Laaaaaiiiit...ouuiiinnnn-laaaiiit....laaaaiiiiiit...ouiiiiiin", je lançai désespérément à mes quatre grands sagement attablés à dessiner: "Les gaaaars, y a personne qui aurait vu un biberon traîner par hasard?"

En choeur -Noooooon!

Bébé, ne lâchant pas de vue son objectif lacté-Ouiiiiiin-laiiiiiiit.....ouiiiiin laiiiiit!!!!!

Évidemment, mon mâle alpha préféré avait déjà quitté la maison pour sa réunion.

Je descendis au sous-sol, scrutai tous les "spots" à biberons envisageables tandis que Bébé hurlait en haut des escaliers en guise d'encouragement. Je remontai, bredouille

Moi, suppliante -Les gaaaars! Vous êtes vraiment sûrs que vous n'avez pas vus de biberons?

Les gars, en choeur -Ouuuiiii!!!

Dieu merci, j'aperçus à ce moment ce salvateur biberon dépasser du sac à couches. Je me ruai sur lui comme mes mousquetaires se ruent sur un plat de bonbons. Fausse joie: ledit biberon était rempli de lait solide et devait donc tremper dans l'eau bouillante.

À bout de ressources, je retournai sur le comptoir retenter le coup auprès des deux biberons indévissables. Tout d'un coup qu'une force extraordinaire me serait tombée dessus entre les différents essais des deux derniers jours, je ne pouvais pas ne pas l'exploiter!

Bébé, me suivant toujours, retrouva espoir en me voyant un biberon à la main. De tout son enthousiasme, il s'écria, voyant déjà dans mon geste un triomphe prématuré: "LAAAIIIT!!"

C'est alors que je perdis patience: "MER-DE!!!! LES GAAARS, Y-EN-AS-TU UN QUI VEUT SE FAIRE UNE PIASSE?"

Mes quatre petits capitalistes posèrent illico leurs crayons et s'écrièrent, tous en choeur -MOIIIIIII!!!

Moi, heureuse de tant de coopération subite -Je donne un dollar à celui qui réussira à ouvrir ce fichu biberon!

Fils Aîné se fraya un passage parmi ses jeunes frères, qui avaient déjà commencé à s'agglomérer autour de moi. Il se planta devant moi, cherchant à affirmer la suprématie de sa force de jeune homme de douze ans. C'eut été fort humiliant pour lui qu'un de ses jeunes frères ne démontre une force physique qu'il n'aurait pas eue la chance de démontrer lui-même.

Nous étions donc tous les cinq dans la cuisine autour de Fils Aîné qui retroussa ses manches, prit son air désinvolte et nous tint en haleine avant de poser les mains sur le bouchon. Nous guettions attentivement ses efforts, la rougeur et les expressions de son visage dans l'attente d'un signe annonciateur de victoire.

Je priai un moment tous les saints du ciel que mon aîné sut surpasser la faiblesse physique de sa mère pour faire taire ce bébé qui n'avait pas cessé de réclamer haut et fort l'objet de sa convoitise.

Grand-Charme, Petit Caractère et Douceur se tenaient près de leur aîné dans l'espoir avoué de le voir lamentablement échouer (ne serait-ce que pour l'honneur, Fils Aîné n'aurait jamais abandonné) et tenter le coup à leur tour.

Je ne vous dis pas mon soulagement lorsque j'aperçus dans une main de mon fils le biberon et dans l'autre la suce. J'ALLAIS ENFIN POUVOIR SATISFAIRE, MAIS SURTOUT FAIRE TAIRE CE BÉBÉ!

Quant à Fils Aîné, non seulement il venait de se faire UN DOLLAR, mais il avait surtout gagné fièrement son honneur. "Faciiile!", fut son unique commentaire.

***

Mon Grand-Homme devra dorénavant réviser ses stratégies mettant en cause sa force et faire preuve d'humilité: deux mâles alpha dans la même maison....hum....ça se peut?

14 commentaires:

FD a dit...

J'adooooore ce que vous écrivez ! Même version du mâle à domicile, même humiliation maternelle au moment de dévisser un biberon par ses soins fermé, un pot de confiture (déjà entamé pourtant), de miel (idem)... Mon mâle est grand de taille, 30 cm séparent le sommet de mon crâne du sien... 30 cm séparent en hauteur mon champ de vision du sien... Pour lui, ranger les clés sur la dernière étagère ne lui pose aucun problème... quand moi je vais les chercher pendant 1/2h jusqu'à la rage !

Cricri a dit...

Les fameux pots pas ouvrables et la fierté masculine...
Moi, c'est KRAFT CANADA qui a sauvé la mise ! :-)) comment ? un de ses 4, j'ai reçu dans un sacs de publicité, une superbe rondelle de caoutchouc parfaitement adaptable à ma main, pour dévisser facilement..
Maintenant, plus aucun pot ne me résiste grâce à cette rondelle de caoutchouc ! Une merveille...:-)
elle est bien en évidence sur le comptoir et elle lorgne mon chéri au passage....;-)))

Ici, Maintenant a dit...

J'ai règlé le problème : Ma petite de presque 15 mois ne prend plus de biberon. Mon chum n'a qu'à se trouver autre chose pour nous prouver sa force physique supérieure ;-) Avec 1 femme, 3 filles, une 4e en route et pas d'autres garçons dans la maison, ça ne devrait pas être trop compliqué...

Helene a dit...

Et ben moi aussi , tout pareil avec les biberons mais aussi pots de confiture, de la cafetiere italienne...
Ah ces hommes!!

Rox@nne a dit...

Charmant comme petite histoire!
J'adore vous lire Grande Dame! Je ne sais jamais si je vais rire ou pleurer en venant vous visiter. J'adore les surprises. Vous me touchez autant que que vous etes habiles pour me faire rigoler. Bravo et longue vie a votre blog!

Rox@nne

Moi et ma couvée a dit...

Moi mon mâle alpha règne en roi et maître ici avec aucune compétition en vue (3 filles).

Sauf qu'ici mâle alpha a honte! J'arrêtais pas de lui demandais continuellement de changer le 18 litres d'eau de la fontaine mais je devais attendre, attendre et attendre qu'il se décide et ça finissait toujours par un éclaboussage de mur.
Finalement j'ai fini par le faire moi-même... on fini par se faire des bras avec 3 bébés! Et je me fais un GRAND plaisir de le faire MOI-MÊME devant la visite!! hihhiii

Joss a dit...

Deux mâles alpha dans la même maison, ça peut toujours survivre, mais quand il y en aura trois et quatre... et bientôt cinq, là, il y aura sûrement des trous dans les murs!
Hi! Hi! Hi!
Si tu veix des conseils, il faudra que je te mettes en contact avec ma mère, elle a vécu presque 20 ans avec 3 petits hommes et un mari très très alpha!
Aucune femmes à l,horizon...
Ouf!
Bon courage!
Hi! Hi! Hi!
XXX

Grand homme a dit...

Ah ! Est-ce que ma domination incontestable serait en proie à une quelconque compétition en ma propre demeure ?

Il est vrai que l'Histoire est remplie d'épisodes ou de grands empereurs, pharaons et autres seigneurs, se sont fait radicalement remplacés par leur propre fils ! Comme quoi il faut se méfier, le péril vient de l'intérieur de son foyer !

Quoiqu'il en soit, ma chérie, pour l'instant j'ai pris soin de mettre la clé de la voiture dans un vieux pot de confiture difficile à ouvrir, tes lunettes dans un "pot Masson" sous vide et ton cellulaire sous l'immense et très pesante bibliothèque de la salle à manger... Si tu as besoin d'aide pour les récupérer, n'hésite pas à faire appel à moi !


signé: ton mâle alpha !

Etolane a dit...

Cela doit être quelque chose que de vivre au milieu de tant de mâles! :) Chez nous c'est l'homme qui grogne que je serre trop fort les bouchons de biberon! J'suis peut-être une femelle alpha qui s'ignore. Même si pour tous les autres pots, c'est sur son aide que je compte pour ouvrir les plus récalcitrants...

Tcha (fils ainé le plus fort) a dit...

J'avais pas la face rouge et je l'ai ouvert sans effort !!! De toute façons si je l'avais pas eu, le suivant aurait réussi parce que j'aurais fais toutes la job !!!

Fantastique4 a dit...

Et ben , ici, dans l,appart, je suis entre un mâle Alpha qui boude et un mâle (??) Alpha qui crie comme une fille...
Aucun des deux arrivent à ouvrir les pots trop bien serrés, c'est notre femelle Alpha officielle qui y arrive!
J'espère qu'aucun de mes colocs ne va tomber sur ça! Sinon, je me fait tuer!
Sandy
XX

La voisine d'en face a dit...

Grande Dame, sais-tu que je ne peux plus lire une histoire de biberons sans songer aux 19 cups de lait requis pour en remplir un de 8 onces... ;o)

Grande Dame a dit...

Voilà qu'à vous lire, je me sens moins seule dans ma détresse de femme faiiiible!

Cricri, nous avions un bidule semblable...que mon ex a utilisé pour réparer sa planche à neige! Comme quoi c'était un truc vraiment utile...:-)

ici, maintenant, ici, le sevrage des biberons est aussi long que le sevrage du sein. ;-)

Hélène, "cafetière italienne"=machine à cappucino??

rox@anne, j'accueille avec plaisir tes fleurs.

Moi et ma couvée, je me prosterne devant ta force et ta finesse. ;-)

Joss, des trous dans les murs? C'est supposé m'encourager, ça? :-)

Grande Dame a dit...

Grand-Homme...Effectivement, il faut prévoir assurer ses arrières!

Tcha, mon grand garçon, mais bien évidemment que tu n'étais pas rouge! Tu connais le sens de l'exagération de ta mère, mmmmm?

De toute façon, tout le monde ici sait maintenant que tu es incontestablement le PLUS fort! :-)

Sandy...une mutante? Bienvenue! ;-)

La Voisine, je suis heureuse que le partage de certaines de mes expériences puisse servir éventuellement à d'autres!