jeudi, avril 19, 2007

Absurdité

(Attente interminable)

...
...
...
...
...
...
...

Ça sonne enfin.

Infirmière d'Info-Santé -Bonjour, Infirmière Unetelle d'Info-Santé, comment puis-je vous aider?

Grande-Dame -Bonjour, voilà, je vous fais un petit résumé de mon problème: j'ai fait installer un stérilet il y a trois semaines. Mon corps a commencé à l'expulser ces derniers jours et mon médecin l'a enlevé entièrement hier car il me blessait au col et me causait des saignements. Le médecin n'était pas certaine si ce sang provenait d'une menstruation hâtive ou d'une hémorragie due à la blessure au col. Ma question: comment puis-je savoir si tout le sang que je perds maintenant et qui ne cesse de couler provient de règles ou d'une hémorragie??

Infirmière -Perdez-vous beaucoup de sang? Combien de serviettes remplissez-vous à l'heure?

Grande-Dame -Aucune idée. Je porte une diva cup. Je peux par contre vous dire que j'ai perdu, ces seize dernières heures, près de trois onces et demi de sang.

Infirmière, perplexe -Hm, ça ne m'aide pas beaucoup. Je ne pourrai vous aider que si vous me dites ça représente combien de serviettes à l'heure.

Grande-Dame -Mais! Quelle importance? Considérant qu'une femme perd de deux à trois onces de sang étalé sur cinq à sept jours lors d'une menstruation, êtes-vous du même avis que moi que presque quatre onces en une seule journée, c'est anormal?

Infirmière, hésitante -Euh, ou-i, ça semble beaucoup, effectivement. Êtes-vous plus fatiguée? Étourdie? Mais c'est sûr qu'avec un nombre de serviettes à l'heure, je serais mieux en mesure de...

Grande-Dame, mathématique -Dur à dire, je suis fatiguée d'avance! Pour les serviettes, faisons le calcul: si j'ai perdu en une journée ce que je perds habituellement en cinq jours, presque quatre onces de sang représentent environ...mmm (calcul mental)...une serviette et demie à l'heure.

Infirmière -Mm. Ouin. Ça serait peut-être mieux que vous alliez à l'hôpital.

***

C'est ironique, je trouve. "Une serviette à l'heure", c'est très très abstrait et vulgarisé comme instrument de mesure. Je suis en mesure de fournir une donnée précise sur la quantité de sang perdue, mais on ne parle pas le même langage.

J'imagine la scène dans un contexte policier:

"Sergent-détective, entrez! Le cadavre est dans la chambre...".

Sergent-détective -Quelle quantité de sang a-t-il perdue?

Officier1 -Trois serviettes.

Sergent-détective -Pardon?

Officier1 -Trois grandes serviettes blanches imbibées chacunes aux trois-quarts, Sergent-Détective.

Officier2 arrive sur les lieux en tendant la main à son sergent-détective.

Officier2 -Un litre et demi.

Sergent-détective -Un litre et demi? Mais d'où sortez-vous? Donnez-moi la mesure du rayon, je vous prie.

Officier2 -Plaît-il?

Sergent-détective -Mais d'où est-ce que vous venez? Ici, on mesure en rayon.

Officier2 -Euh, Sergent, je suis nouveau ici, je...

Sergent-détective, pour lui-même -Il faut vraiment tout leur apprendre!

Officier2, sortant de sa poche calepin et crayon -J'apprendrai, Sergent! Dites, je vous prie.

Sergent-détective, s'approchant du cadavre -Voyez, le cadavre baigne dans cette immense flaque de sang.

Sergent-détective emprunte au vol le ruban à mesurer d'un collègue à proximité et poursuit: "La circonférence de la flaque est de trois mètres dix".

Officier2, absorbé par les explications de son supérieur et prenant des notes -Oui, oui.

Sergent-détective -Lorsque je vous demande le rayon d'un cadavre, vous devez diviser la circonférence de la flaque de sang par 2π. Vous me suivez? Des histoires de serviettes et de litres, rien à cirer de ça!

Officier2, heureux -Je vous offre un café, sergent-détective?

12 commentaires:

Mariée et heureuse !?? a dit...

mdrrr franchement.... pis finalement es tu allée à l'hôpital??

Namida a dit...

Mdrrr.... c'est spécial tout de même... voir si 'serviette' est une unité de mesure. Si on s'arrête devant un étalage... il y en a des dizaines de sortes mais surtout de grandeur. Il y a, en partant, une différence entre remplir une serviette... ultra-maxi-de-nuit-avec-ailes-anti-débordement et une serviette flux-léger-spécial-marketing-ado. Comment peut-on vouloir évaluer la quantité de sang par la quantité de serviettes?

N'empêche... tu as un don pour raconter l'absurde d'une situation!!

J'espère que tu vas bien XXX

Tangerine du Québec a dit...

Hilarante que tu es!
Je sais de quoi tu parles. Quand j'ai fait ma 2e fausse couche il y a 3 ans, j'étais à la maison en hémorragie et quand mon mari a téléphoné à l'hôpital l'infirmière lui a dit la même chose. Une serviette à l'heure pendant plus de 6 heures, je dois me rendre de toute urgence à l'hôpital.
Mais supposons que je porte l'extra-absorbante-de-nuit-maxima, est-ce que après avoir imbibé 6 de ces serviettes , il me reste assez de sang pour me rendre à l'hôpital ou bien suis-je mieux de simplement crever sur mon divan?

Marchello a dit...

C'est sérieux comme sujet mais c'est des affaires de filles alors il n'y aura pas de commentaire.

Fragments de lucidité a dit...

Complètement absurde...et en même temps complètement hilarant ce truc!!! Ou est-ce qu'on s'en va avec tout ça! En plus, je suis certaine que cette petite infirmière devait suivre son manuel de la parfaite petite infirmière qui toute la journée lui dicte les conseils à donner et que dans cet indispensable manuel...la quantité de sang se mesure en serviette souillées point final. Pas question de litres, d'onces, de millilitres,de repère numérique, ça serait bien trop précis et beaucoup trop professionnel!!! ;)

J'espère que tout va bien pour toi, malgré ces merveilleux conseils d'info santé!

Tangerine du Québec a dit...

Ben oui quoi,on aimerait savoir ce qui est arrivé finalement. Tu vas mieux?

Une femme libre a dit...

Et alors, c'était grave ou pas?

Quand tout le monde pensera Divacup, une grande, immense et importante industrie particulièrement polluante s'écroulera. Les serviettes et tampons hygiéniques s'entassent dans nos dépotoirs et ne sont pas biodégradables. À partir de l'âge de 16 ans, je fournis la Divacup à mes filles ou bien elles sont assez vieilles pour travailler et s'acheter leurs serviettes polluantes si tel est leur choix.

La Patachou a dit...

On devrait mettre ça dans les manuels scolaires: Si Manon remplie une serviette hygiénique à l'heure et que Sandra remplie un Diva cup dans une journée, combien de sang perdent ses deux femmes ensembles?

Grande Dame a dit...

Mariée, bien oui, mais je dois y retourner aujourd'hui: l'hémorragie a recommencé la fiesta.

Namida, ça semble pourtant une règle universelle dans le milieu. Et puis même à l'urgence hier, l'infirmière n'avait aucune idée de ce qu'était une divacup. Elle aussi fonctionnait avec la "mesure" de la serviette sanitaire à l'heure!

Tangerine, tu es en terrain connu toi aussi avec cette absurdité! ;-)

Marchello, il faudrait en parler directement à mon homme: il est bien plus avisé que moi lorsque vient le temps de choisir les serviettes...Si jamais tu tiens à te culturer en la matière...;-)

Fragments de lucidité, d'abord, bienvenue! :-) Effectivement, à Info-Santé, hélas, le discours et l'issue sont souvent prévisibles. :-S

Femme libre, intéressante initiative! S'il y avait un équivalent naturel masculin pour les condoms, je pourrais m'inspirer de vous pour ma gang! :-)

Patachou, bienvenue! Pauvres enfants, ils seraient tout mêlés! :-)

FD a dit...

il faudrait que la divacup et sa cousine la mooncup soient graduées en "serviettes" sur le coté, mais aussi en "tampons", sait-on jamais, ça pourrait être utile. On aurait l'impression de porter un becher en silicone !

La voisine d'en face a dit...

Trop drôle... ;o)))) Tellement absurde... De toute façon, je me demande pourquoi on s'entête à téléphoner à ce numéro... La réponse est la même, systématiquement : "J'crois qu'il vaut mieux ne pas prendre de chance : rendez-vous à l'hôpital, M'dame..."

Heureuse de lire que tu vas mieux... ;o)

Lui-là a dit...

;o)))

Le pire, c'est que c'est vrai que dans certaines administrations, ça fonctionne aussi absurdement.

Marchello, l'absurdité n'est pas une affaire de fille. C'est un défaut des plus vieux sur une 'djob' selon qui pour clouer une petite pointe, ça prend une masse, alors que souvent, le pouce suffirait.