lundi, avril 16, 2007

Faire dur

Être fatiguée. Voir des bananes mûres sur le comptoir et tenter de vous motiver à les passer dans des muffins. Être découragée à l'idée de cuisiner en fin de soirée, mais vous sacrifier pour éviter le gaspillage et surtout, pour faire plaisir à votre marmaille qui adore vos muffins aux bananes.

Prendre une grande respiration, votre courage à deux mains et le taureau par les cornes (simultanément ou chronologiquement, au choix). Sélectionner les bananes les plus mûres et préparer la pâte. Surtout, ne pas oublier les brisures de chocolat qui feront assurément le bonheur de tous. Verser la pâte étrangement épaisse dans les moules. Mettre les muffins au four.

Soupirer d'un bienheureux sentiment d'accomplissement. Pour terminer, ranger la vaisselle sale au lave-vaisselle. Essuyer ensuite la farine sur le comptoir et faire un face à face avec les quatre bananes bien mûres préalablement choisies encore inutilisées.

Vous qualifier de maudite gougoune.

13 commentaires:

Moi et ma couvée a dit...

T'aurais pu aussi intituler ton texte: Un brin de fatigue ou les deux yeux dans le même trou!!

Marchello a dit...

Il y a énormément d'amour dans ce geste. Chez nous on étaient huit enfants. J'ai souvent vu ma mère faire des trucs du genre.

Petit on comprends pas tout mais on bouffe les muffins. Aujourd'hui ce sont ces gestes là qui me rappelle ma Maman. C'est pas perdu.

FD a dit...

Quel courage, un soir de fatigue ! mais je comprends, je fais ça parfois aussi... sans autre reconnaissance le lendemain matin au petit déjeuner que des hoooo d'exclamation de la troupe. Et ça... ça vaut le dépassement de soi opéré la veille :-)

lehla a dit...

he bien j'ai déjà fais le meme genre de gateaux, pour passer les dernières pommes quelques peu ratatinées.....et découvert après coup le sachet de levure me nargant sur le buffet....sniiiiifffff !

Cyndie a dit...

grrrr mdr
si tu nous donnais ta recette, on pourrait compatir
(il est où le rapport??? je sais pas... mais disons que tu es peut-être trop fatiguée pour le comprendre d'accord???) :D

Nat a dit...

Onnnhh! J'avoue que je n'ai pu m'empêcher de sourire ;o)

Tiens, c'était le temps des bananes trop mûres, les miennes ont passé dans un pain aux bananes hier.

Nathalie a dit...

Trop drôle... je sais pas pour toi, mais quand même cocasse. Ça leur fait des muffins aux pépites de chocolat et des bananes mures pour recommencer ce soir ;)

Mariée et heureuse !?? a dit...

mdrrrr j'avoue qu'elle est bien bonne!

Cricri a dit...

Te restes plus qu'à faire un glacage au banane et transformer les muffins en tis gateaux ! :-)

Anonyme a dit...

LOL ça va pas ben!!!

Une femme libre a dit...

Ça se congèle très bien des bananes mûres (avec ou sans la peau) et c'est tout bon pour la prochaine fois quand on est moins fatiguée et qu'on a envie de faire des muffins!

Mais cet oubli s'appelle un signe clair qu'on a besoin de repos (ou de fuite). Allez, une petite sortie sans enfants fera le plus grand bien! (mais je gagerais que vous êtes même trop fatiguée pour l'organiser....)

Lui-là a dit...

Riiiiiiiiiiiiiiireeeee


C'est tout moi ça !! Faires des sandwiches au thon, ouvrir la boîte, jeter l'eau, tartiner le pain et... je ne sais ce qui s'est passé, quand je repasse par là... le thon est là qui se demande s'il va être avalé un jour, ...

Oui... «pitchez» les marmots chez leurs meilleurs amis pour un jour ou deux et dormez !

nana a dit...

C'est l'histoire de ma vie.