mardi, janvier 16, 2007

Potinage

Deux amoureux, deux amants, même sans geste délibérés, se distinguent nettement de la masse. Dans les effleurements, l'intensité du regard, les petits gestes discrets et freinés, l'amour transpire.

Certains gestes, certaines proximités sont réservés à un certain degré d'intimité.

***

Représentant d'Hydro-Québec à la maison.

Après son discours typiquement "représentant", il demande à mon homme ce qu'il fait comme boulot.

Grand-Homme -Je suis enseignant.

Représentant -Ah bon, dans quel secteur?

Grand-Homme -Dans cette ville, à l'école X.

Représentant -Ah oui? Le directeur de cette école est mon beau-frère, c'est le mari de ma soeur.

Grand-Homme -Ah bon.

***

Grande-Dame revient de la garderie.

Grand-Homme -(...)Le représentant était le beau-frère de mon directeur.

Grande-Dame -Ah bon. Sa soeur, c'est la petite femme aux longs cheveux noirs qui accompagnait le directeur lorsqu'on l'a croisé par "hasard" dans telle circonstance ?

Grand-Homme -Euh...Non. Ça, c'était une éducatrice spécialisée...Elle travaille à l'école...

Grande-Dame, avec son air "incrédulité totale" -"Prof spécialisée", hum? Ils baisent ensemble, c'est évident! Tu as remarqué à quel point ils avaient l'air amoureux?

Grand-Homme, avec son air "J'aurais tendance à le croire" -J'ai tâté le terrain au party de bureau...ils sont toujours ensembles lui et elle, mais bon. On m'a dit qu'il était marié, avait des enfants...

Grande-Dame, avec sa moue désolée -Cocue.

Grand-Homme, tenté de se rendre à l'évidence-Je pense, oui.

1 commentaire:

JM a dit...

Petit, le monde. Grands, les yeux !
;-)
Dommage que les yeux des autres soient tellement plus grands que ceux des personnes concernées, parfois !
*Hey, Grande Dame, vous aimeriez partager «votre» chanson avec nous ? Venez faire un tour chez moi, j'y prépare une trame sonore avec «invités» !