mercredi, décembre 10, 2008

Les enfants et le froid

Vous avez sans doute remarqué qu'une journée à 5, 0 ou -10 degrés ne fait aucune différence chez les enfants dans leur façon de s'habiller.

Fils Aîné a porté un simple polar jusqu'à -5 degrés me répondant chaque fois que je soupirais qu'il n'avait pas froid. Il ne porte ni tuque ni mitaines. Chaque matin, Grand-Charme quitte pour l'école sans son cache-cou, l'air froid me glaçant la gorge pour lui.

Ils partent à l'école sans mitaines et quand ils me voient ouvrir la porte pour leur demander où sont leurs mitaines, ils soupirent en me disant de ne pas m'inquiéter, qu'elles sont dans leurs poches ou encore dans leur casier.

Ado, je faisais pareil. À partir de 16 ans, mes hivers étaient passés avec un froc de jeans par-dessus lequel j'enfilais un veston en corduroy de mon père ainsi qu'un gros foulard.

Nos enfants n'ont pas froid. Mon homme prétend qu'à l'adolescence, le sang de leurs veines est remplacé par de l'antigel. Et nous, les parents, nous capotons pour rien.

Sur ce, je vais m'acheter des bottes d'hiver. Si ma mère me voyait sur la glace avec mes souliers à talons et les bras chargés de sacs et du siège de bébé dans 20 cm de neige, elle ne le prendrait pas, c'est sûr et certain.

8 commentaires:

Élisou a dit...

J'irais jusqu'à dire qu'à l'adolescence, c'est l'orgueil qui nous tient au chaud. Je me revois encore à 15-16 ans avec ma froc de cuir pas doublée, les cheveux encore complètement mouillés de ma récente douche, à attendre l'autobus. Je n'ai aucun souvenir d'avoir eu froid, ni d'avoir reçu quelque commentaire que ce soit de ma mère, pourtant très préoccupée par notre confort hivernal... Sa sagesse était plus forte que tout et elle savait bien que de nous forcer à mettre une tuque ne donnerait rien! Quinze ans plus tard, qui l'a suppliée, il y a deux semaines, de lui confectionner des combines de grossesse ; ) ?

Marie-France a dit...

Votre billet m'a fait sourire... J'ai 45 ans et ma mère me fait encore des commentaires à ce sujet lorsqu'elle me voit! Elle me demande : "Es-tu sûre que tu vas avoir assez chaud habillée comme ça?" Pourtant... je m'habille chaudement! Mon adolescence est loin... Peu importe l'âge qu'on a, on est toujours l'enfant de ses parents! Je vois, dans les propos de ma mère, son souci inaltérable de mon bien être...

Tania a dit...

non, et nous non plus, d'ailleurs ;o) (de quoi je me mêle ;o))

Nanou La Terre a dit...

À qui le dis-tu!

À 16 ans, je partais avec mon petit manteau à la taille, très ajusté mais pas du tout assez chaud pour endurer nos hivers, mes bottes longues, ma mini-jupe puis mes bas filets!

Quand j'y pense...Aujourd'hui, je ne peux sortir sans mon foulard au cou, sinon je gèle de partout!

Les temps changent...

Pur bonheur a dit...

Achète des Pajar!!! C'est la Cadillac de la botte :D

Anne-Lise Nadeau a dit...

On a le même genre de soucis ici. Pas facile de faire porter la tuque à notre ado de 13 ans, alors que l'an dernier, il fallait faire des pieds et des mains pour la lui faire enlever alors qu'il la portait dans la maison!

C'est à n'y rien comprendre! Hi! Hi!

Sassenach a dit...

À l'âge d'une douzaine d'année ma mère m'obligait à porter un bonnet de fourrure qui s'attache sous le manton quand il faisait froid. Je détestais ce bonnet, je voulais lui faire la passe avec des ciseaux.

Maintenant j'ai 35 ans, la semaine dernière j'ai timidement demandé à ma mère si elle avait encore le bonnet car j'avais froid aux oreilles lorsque j'attends l'autobus.

Kay ;-) a dit...

Ha bon, je pensais que c'était révolu cette mode de fierté d'adolescent!!!
Je me souviens bien avoir gelé en attendant l'autobus...Mais ces années ci, c'est la mode des chapeaux de toute sortes, tuques de Yo, a casquette ou a couette...J'ai environ 5 kits de tuque/foulard/mitaine et je suis heureuse d'avoir compris que c'était beau AUSSI lol

Mais avouez que c'est malsain pour la coiffure mouarfff