mardi, décembre 02, 2008

La coopération

La coopération qui me rend fébrile par rapport à ce que l’homme peut accomplir dans l’adversité, c’est celle de trois chefs de partis en train de s’organiser pour renverser un gouvernement (sournois, étroit de vision, aux valeurs morales rétrogrades, centralisateur, …) au plan économique déficient.

La situation me réjouit car jamais je n’aurais pu envisager une coopération semblable. C’est splendide quand on y pense : trois adversaires idéologiques de longue date en Chambre s’allient, travaillent de pair, s’organisent naturellement pour mettre à contribution les forces de chacun afin de pallier aux lacunes de celui qui déçoit et ne correspond définitivement pas aux convictions de la majorité.

Je réfléchis depuis plusieurs jours à la démocratie de la chose. Un auditeur scandait hier à la radio que la formation de ce gouvernement de coalition était le geste le plus anti-démocratique qui soit puisque Harper fut élu « majoritairement ». Nous savons que même la « majorité » peut être relative.

Je souris intérieurement. Je trouve cette coalition merveilleusement démocratique. Elle l’est. Je suis délicieusement, machiavéliquement fière. À eux trois, ils possèdent plus de poids politique que leur flegmatique, glacial et peu transparent adversaire.

Comment un gouvernement pourrait-il être plus démocratique? À regarder trois chefs de partis aux visions différentes oeuvrer ensemble, faire des compromis, mettre de côté certaines revendications secondaires de leurs formations respectives pour l’harmonie de l’ensemble, se préparer à se partager les rênes politiques, je suis fière. J’aime l’image d’un pays gouverné de la sorte.

Quant à celui qui verra la gouvernance d’un des plus grands pays du monde lui filer entre les doigts, je dirai que ce qui lui aura été fatal n’aura pas tant été la fabuleuse coopération de ses adversaires de l'opposition réunis que sa propre et égoïste gourmandise politique.

27 commentaires:

Anonyme a dit...

Bof,une gouvernement cynique et abusif sera remplacé par des profiteurs sans mandat qui ne verraient jamais le pouvoir d'aussi près en d'autres cas. La politique est dégoutante et il n'y a rien de réjouissant là-dedans.
-karine

Grande Dame a dit...

Des profiteurs sans mandats? Mais qu'est-ce qu'un mandat? L'élection démocratique d'un candidat n'est-elle pas un mandat en soi, celui de défendre les intérêts des électeurs?

Il y a bien une part d'opportunisme politique là-dedans mais si cet opportunisme vise à faire profiter la majorité du bon sens collectif alors ainsi soit-il!

Méli a dit...

Je suis bien d'accord avec votre billet, je les trouve responsables et j'espère qu'ils pourront gouverner ! Harper a couru après sa perte !

Catira a dit...

Je partage tout à fait ta réflection!! J'aime l'idée de mélanger les forces et les faiblesses de chacun pour trouver un équilibre qui, espérons-le, saura être bénéfiques pour notre pays.

Grande Dame a dit...

Tu as raison Méli, ce n'est pas qu'un (souhaitable) opportunisme, c'est aussi responsable ce qu'ils sont en train de faire!

Catira, je suis optimiste pour le résultat. Si jamais nous avons une mauvaise surprise, je ne pourrai que me dire que jamais ce ne sera pire que de régresser idéologiquement comme l'autre nous l'aura fait faire.

Anonyme a dit...

Gilles Duceppe et Stéphane Dion main dans la main ? Allo ? Ça risque d'être pire encore. Dans pas long les trois vont se mettre à tirer la couverte de leurs bords. Un souverniste qui n'aura pas de ministre et un premier ministre qui a eu 24% des votes et que ses députés veulent mettre dehors, qui sera remplacé en cours de mandat par un autre...

Vous ne voyez donc pas le cocktail explosif ? Ça ne travaillera pas longtemps ensemble, d'après moi. Ce gouvernement de coalition me fait frémir. Dans l'histoire, ça n'a jamais été une solution miracle, je dirais même que les pays qui y ont goûté ont eu de la misère à s'en remettre. Je regarde tout ça et je ne sais quelle est la bonne solution. Harper est fou, mais les 3 autres ne sont pas mieux.

Nathalie

Sof a dit...

Autant le geste est drastique, autant on ne peut pas en prévoir les retombées.

Peut-être que le résultat sera désastreux, peut-être sera-t-il bénéfique pour tous, et peut-être ne changera-t-il pas grand chose.

Malgré tout, ça reste un mouvement vers le changement et on ne peut pas changer sans risquer de se péter la gueule.

On aclame Obama aux USA, puisqu'il est porteur d'une nouvelle ère. Mais qui dit qu'il sera indéniablement un président fantastique?

BREF, je ne pense pas qu'on puisse se prononcer sur la tournure des évènements (surtout que Michaelle Jean n'a pas encore donné son ok), puisque justement, c'est un évènement nouveau qui a peu de redondance dans l'histoire canadienne. Attendons de voir ce qui arrivera et on le regrettera en temps et lieu, si lieu il y a!

Anonyme a dit...

Les intérêts des électeurs? Allons donc! Ce gouvernement a été élu minoritairement, c'est vrai, mais tout de même élu et ce, il y a seulement 6 semaines! Ce que je trouve déplorable, c'est que même si Harper a maintenant reculé sur la majorité des enjeux, les 3 partis ne veulent rien entendre,ils redisent le même refrain de la perte de confiance. Mais ça ne fait pas 8 mois que les électeurs l'ont élu! Ça fait même pas 2 mois. Et même si vous n'avez pas voté pour les conservateurs, comprenez que plusieurs canadiens l'ont fait en assez grand nombre pour le reporter au pouvoir.
Je crois que la solution c'est que Michaelle Jean les renvoie tous à leur devoir en refusant à Harper la dissolution de la Chambre, et en ne donnant pas le gouvernement à Dion(come on! Dion!!!!!)

Et je vous rassure:j'ai voté pour le NPD aux dernières élections. Mais je ne suis pas souverainiste, et le Bloc n'a aucunement ma faveur. Ne vous y trompez pas:cette magouille était préparée d'avance par le NPD et le Bloc, et je suis très décue de cela. C'est très mauvais pour la démocratie, et cela va rendre les électeurs très cyniques face à la politique.

Mon scénario idéal: la gouverneure refuse la dissolution et les renvoie à leurs devoirs. On trouve un accord et le gouvernement fonctionne. Harper a perdu la confiance de ses troupes et démissionne. Une course à la direction s'engage chez les conservateurs et les libéraux en même temps et on repart à neuf pour des élections l'an prochain!

Et peut-être que miracle, cet indéfinissable Bloc prendra sa retraite...;)
-karine

Tania a dit...

Moi aussi je me réjouis frénétiquement depuis quelques jours... Mon "non-emploi" n'aide sûrement pas; je passe mes journées à écouter RDI, et mon "programme" préféré est la diffusion en directe de la guerre aux Communes ;o)
Pour moi, la coalition, c'est parfait; les 2 partis pour lesquels mon coeur balançait (pour des raisons différentes) se retrouvent à la tête de cette coalition. Évidemment, ce ne sera pas parfait (on ne peut espérer que les meilleures idées de chacun soient choisies et mises en commun, ce serait trop beau), mais déjà un retour vers le centre-centre-gauche me rassure beaucoup. Même si ce n'est pas le scénario idéal côté "stabilité"... selon mon point de vue personnel, *rien* ne peut être pire que ce foutu Harper. Je le déteste viscéralement. Et je déteste leurs insultes faciles qui ne font (plus) peur à personne (j'espère!) quand ils disent que la coalition est menée "par des socialisssstes" et en collaboration avec "les séparatisssstes"... ouuu, 2 monstres très très épeurants. Stéphane m'impressionne beaucoup quand il s'époumonne au Parlement, je me fous que les gens ne l'aiment pas, je trouve qu'il fait quand même du bon travail dans l'adversité... mais comme premier ministre... *!!* (il doit en brûler des lampions ces temps-ci pour avoir lui aussi son nom dans les livres d'histoire *hahaha*)

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Grande Dame a dit...

Nathalie, je n'espère pas voir les trois chefs de l'opposition gambader gaiement à travers un champs de marguerites. Je me réjouis par contre qu'ils aient le sens du consensus nécessaire pour faire front commun dans la situation actuelle. Chacun défendra les intérêts de son parti, rien de plus naturel. La beauté de la chose c'est que ce renversement tient d'un engagement à faire ce compromis.

Pour ma part, je préfère nettement un gouvernement qui avance moins vite sur certaines questions qu'un gouvernement qui prend des positions radicales qui font régresser le pays.

Détrompez-vous si vous pensez que dans les différents comités de la Chambre les partis ne sont pas déjà appelés à travailler ensemble. La nouvelle dynamique sollicitera le sens du compromis de chacun et aura le pouvoir d'empêcher des décisions drastiques comme celles prises par le gouvernement actuel.

Allez, dites-moi que je suis idéaliste? C'est pourtant bien en train de ses produire! :o)

D'accord avec vous Sof, on ne peut rien prédire avec certitude dans un cas comme dans l'autre. Spéculation. J'aime cependant mettre mes espoirs dans ces trois chefs modérés.

Karine, puisqu'on se parle de démocratie...si vous faites le calcul des députés qui font le poids pour obtenir la majorité: les conservateurs possèdent 143 sièges en Chambre (46% du total des votes de l'électorat) par rapport à un total de 183 pour les trois partis formant la coalition. Qui donc représente le mieux l'intérêt de la majorité de Canadiens?

Tania, tes propos reflètent encore une fois ma pensée.

Anonyme, j'ai hésité un moment...je supprime votre commentaire ou pas? Je n'ai pas besoin de mépris. Vous n'êtes pas obligé de partager mon opinion mais si vous tenez à apporter votre point de vue, ayez au moins le courage de vous faire greffer des couilles et de vous assumer autrement que sous le couvert de l'anonymat.

Anonyme a dit...

Que ce soit bon ou mauvais au final, quel regain d'énergie et d'opinion chez les électeurs blasés! Ça aura valu le coup ;)

Anonyme a dit...

Je pense que les problèmes au Quebec et Canada sont du à ceux qui vote pour des parties qui ne peuvent prendre le pouvoir mais ne sont que là pour mettre le trouble. Moi aussi je vais rire lorsque l'on va dépenser des millions pour les prochaines élections alors que l'économie va mal.
En Belgique les gouv sont toujours minoritaire et aucune loi n'est voté depuis plusieurs années. Est-ce que l'on veut continué à voté pour le bloque Q.

En ce qui concerne les valeurs rétrogrades, c'est vraie que les nouvelles valeur d'individualisme, de séparation de couple, d'enfants abandonné, de sex à 12 ans et moins, de pornographie et de société fast food semble tellement être une belle évolution. C'est plus amusant dans nos téléromans. Réveillez-vous c'est notre société.

Ps: si le Québec se sépare un jour, on aura le même problème et toujours autant de monde paresseux qui veulent tout avoir sans travailler.
Vive les valeurs des Québécois ça mérite de créé une société distincte pour glorifié cette dépravation.

Grande Dame a dit...

Quel bel exemple d'extrémisme!

Anonyme a dit...

Je crois que l'extrémisme vient plustôt de l'idée de trouvé ça beau que 3 chef de partie opposé s'entende et de voulloir à tout prix que le Québec se sépare car on est pas capable de s'entendre.
Soyons honnête, ceux qui se réjouissent de la situation au Québec sont ceux qui attende le moment pour dire voilà le fédéralisme ne fonctionne pas. N'aublions pas c'est à cause de ces mêmes personnes si ça ne fonctionne pas.

Je pense qu'une province avec des amérindiens, des juifs, des musulmans, des africains, des asiatique etc qui est capable de vivre ensemble est aussi capable de vivre avec le Canada.
Sinon les amérindien devrait se séparer, les montréalais aussi et chaque régions aussi. Ou cela va s'arrêter?...

Grande Dame je respecte tes opinions et c'est ce qui fait que l'on vie dans un pays merveilleux ou l'on peut s'exprimé!
Soyons réaliste à mesure que la société avance les différences d'opinion diverge de plus en plus de façon exponentiel...

Quand on vote pour un partie on vote pour quelqu'un qui va dirigé un pays, sinon on fait un vote de contestation, qui est utile jusqu'a un certains point, en votant pour un parti vert, communisme, rhinocéroce, bloque Q. Mais quand il y a trop de vote pour ces parties¸ c'est le blocus total et tout le monde y perd.

Nanou La Terre a dit...

Anonyme,

çà fait dur votre affaire...

Anonyme a dit...

à Nanou La Terre...
C'est bien trite de voir quelqu'un qui ne voit pas la réalité en face.
En dehors d'être séparatiste aveugle. Je sait que la majorité sont des personnes intelligente. Le monde devrait s'arrêter, prendre un recul et se demander si c'est ce jenre de société qu'il veulent, pas moi. La Séparation est un concept révolue, dans un contexte de mondialisation. Apprenons a vive ensemble et aprécié nos différences.

Le monde est tellement influençable la preuve après tout le mal que Jean Charest à fait contre les droit de la personne, les syndicats, les profs, et dirrig. de l'UQAM etc. Hey un tribunal internationnal à réprimendé le partie libéral pour la manière dont il avait réglé ses négociations (il n'y avait pas de négos) Pas eu d'excuse.. Après avoir dit réduire les impôts, il a augmenté hydro, permis de conduire, etc.. et maitenant les élection avec des cadeaux pour immigrant, cadeaux pour maintien a dom. des personne âgée etc et tout le monde aublie. Malheureusement au Québec ce n'est pas je me souviens. C'est j'aublie vite.
SVP voter pour autre chose Que le partie libéral (il mérite une leçon).

Nanou La Terre a dit...

Anonyme,

je vous invite à venir me lire. Çà vous évitera de dire n'importe quoi...

Anonyme a dit...

J'aurais peut-être moins de misère à m'intéresser à votre argument, anonyme, si vous aviez le respect de corriger vos (nombreuses) fautes avant de le soumettre aux autres...

Grande-Dame, c'est drôle, mais je n'avais pas vu tout cela avec votre oeil, et je trouve la réflexion plus qu'intéressante.

Amièle

Anonyme a dit...

Il est domage que les gens aient de la misère à voir les messages et ne s'arrêtent qu'aux fautes. J'aimerais bien savoir bien écrire comme Grande Dame avec une belle plume et sans faute mais avec mes nombreuses années de scolarité, je n'ai pas réussi. Mais ne vous en faites pas j'ai de nombreuses autres qualitées. C'est un beau cadeaux de la vie d'avoir ce don alors à tout ceux qui ont ce dont d'écriture et de composition, arrêtez-vous quelques instants pour aprécier ce don. C'est de l'art au même niveau qu'un bon musicien fait de la belle musique.
Bon soir!

Belle d'ivory a dit...

Pour une tres rare fois je ne suis pas d'accord :-)..Je ne suis pas Harpesque mais alors pas du tout mais je trouve tout ceci anti-démocratique...Ca m,en prendrais plus que ca pour renverser un gouvernement...en fait je suis meme decu que mon parti ait embarqué la-dedans...

Grande Dame a dit...

Anonyme, je trouve votre vision de notre société vraiment terne. C'est dommage je trouve car même si certains des phénomènes que vous énumérez font partie de notre réalité, cette dernière n'est pas nécessairement plus rose chez les personnes aux valeurs conservatrices. Elle est peut-être juste plus occultée.

Lorsque je regarde ma société, ce n'est pas cette vision biaisée qui m'apparait. Pour ma part, je trouve ma société ouverte d'esprit, innovatrice, accueillante, avant-gardiste, vivante. J'aime cette perspective.

Nanou La Terre a dit...

Anonyme,

je partage l'avis de Grande-Dame. Je trouve votre vision sombre. Je ne comprends pas où vous vous situez et dirigez avec des idées aussi contradictoires.

Je partage aussi l'opinion de Amièle et j'ai beaucoup, beaucoup de difficulté moi aussi à comprendre comment, avec toutes ces années de scolarité, vous acceptez de produire des textes avec autant de fautes pourtant faciles à corriger. Je trouve vos efforts à la hauteur de votre pessimisme alarmant. Désolée...

Tania a dit...

Anonyme, vous dites "Soyons réaliste à mesure que la société avance les différences d'opinion diverge de plus en plus de façon exponentiel... ". Si vous vous étiez penché un peu davantage sur l'histoire, vous auriez compris qu'au contraire, il y a toujours eu de nombreuses divergences d'opinion, que ce soit par rapport aux croyances religieuses (les croisades, ces catholiques intransigeants qui allaient tuer ces Infidèles, ou bien les guerres de religion en France et en Angleterre, où catholiques s'entretuaient entre eux, pour une compréhension différente du même message, entre papistes et protestants), ce pouvait aussi être des oppositions entre les différentes classes de la société, entre l'aristocratie et le clergé qui étaient privilégiés, et le peuple qui crevait de faim. Ce pouvait aussi être, aussi loin que le Moyen-Âge, des territoires, provinces, pays qui souhaitaient leur autonomie, par rapport à l'État central qui voulait maintenir l'unité. Ce pourrait être l'Holocauste, où le gouvernement a décidé que certains groupes "d'indésirables" devaient disparaître.

Alors, dites-moi, y a-t-il vraiment davantage de divergences d'opinion aujourd'hui qu'avant? Y a-t-il même davantage de violence qu'avant? Avant où les exécutions publiques étaient courantes, courues même? Y a-t-il davantage de conflits entre peuples, nations, ethnies? Non, je ne crois pas. Ça évolue. Il y en a pour croire que "l'ancien temps" était mieux, plus confortable, plus "uniforme". Ces gens-là ne savent souvent pas ce qu'était exactement "l'ancien temps". Le "bon vieux temps" qui semble si rassurant n'était guère mieux. Il n'y avait pas de liberté de parole comme il y en a aujourd'hui, pas de liberté de choix. Aujourd'hui nous avons le choix, et même s'il est limité, les quelques partis qui se présentent aux élections ont l'avantage d'offrir une variété pour convenir aux croyances de chacun. Par chance, il n'y a pas que les libéraux. Par chance, il n'y a pas que les péquistes. Par chance, il n'y a pas que les adéquistes. Et par chance, il y a de plus petits partis, qui répondent aux attentes de toute une circonscription parfois (on verra pour Mercier lundi!). Et même, quelques fois, des candidats indépendants se présentent, et plusieurs y voient une alternative!

C'est la beauté de la démocratie; nous ne sommes pas une monarchie absolue, ni un régime dictatorial totalitaire. Nous avons le choix. J'ai rencontré en Europe des gens qui ne croyaient pas en la démocratie. Des gens qui pensaient que la monarchie était la seule alternative viable. Je n'étais pas d'accord, évidemment, mais j'ai écouté leur point de vue. Intéressant. Parce qu'ils font partie de la Terre eux aussi, et nous devons aujourd'hui interagir, côtoyer ces gens de toutes allégeances, de toutes nationalités, de toutes croyances. En les écoutant, en tentant de comprendre, nous évitons des frictions inutiles. Le dialogue et le libre choix sont deux valeurs qui doivent prôner dans nos sociétés d'aujourd'hui. Clairement, Anonyme, vous n'êtes pas de cet avis. Tous ces dissidents, tous ceux qui ne pensent pas comme vous devraient être punis, bâillonnés. Quelle étroitesse d'esprit terrorisante. Je vous plains sincèrement, vous vous enfermez dans vos peurs de la différence. Vous pourriez apprendre tellement en vous ouvrant aux autres. Mais ça, ce n'est pas pour vous. C'est un travail qui n'est pas facile à faire sur soi-même, écouter une opinion divergence sans jugement, l'écouter pour la connaissance qu'elle apporte de ceux qui croient en autre chose. Moi, j'y travaille tous les jours. Et j'essaie de créer cette ouverture chez les gens qui m'entourent. Ça ne fonctionne pas toujours, mais ça vaut la peine d'essayer. Je vous le conseille, sans prétention, pour votre propre bien-être.

Grande Dame a dit...

Wow Tania, quelle belle lecture de la situation digne d'une historienne! :o)

C'est vrai qu'on a tendance à se conforter dans le mythe du bon vieux temps!

Anonyme a dit...

Je vois bien ça l'ouverture d'esprit et l'acceptation de tous dans la société! Même pas capable d'accepté que quelqu'un ait une divergence d'opinion. Pas capable d'accepter les difficultées des autres sans rire d'eux. Il est façile d'interpréter ce que j'ai dit de façon tout croche pour ensuite me détruire. Je vous plaint d'être prétentieux et fermé d'esprit. J'ai dit a un petit garçon l'autre fois qu'en grandissant les personnes était plus mature et ne riait pas des handicapes des autres ou des défies des autres personne. Je me trompait! Je vous ait donné des éloges ou vous en mérité mais vous tenté seulement de me détruire parce que je ne suis pas d'accord avec vos pensées. Et pour l'histoire je suis très au courrant, mais vous trodez ce que je dit. Je vais vous laisser maintenant dans votre petit confort intellectuelle entre personne qui se glorifie de penser qu'il conaissent tout et sont ouvert et que tout le monde pense comme eux. adieu

Ps il est vrai que je suis extrémiste car j'ai jamais trompé ma ou mon partenaire, je suis encore en couple depuis plusieurs années, j'ai plus d'enfant que la moyenne au Québec. Mes carte de crédit sont toujours payé a temps, j'ai jamais pris de drogue et aprécie un bon vin sans prendre une brosse, je ne joue pas dans les casinos! etc Oui je suis extrémiste, j'ai de bonne valeur et mes enfants aussi vont en avoir.

Grande Dame a dit...

Anonyme, je ne suis effectivement pas d'accord avec vous mais vous m'en voyez désolée si vous avez senti que je tentais de vous détruire. Je me relis et il me semble avoir été respectueuse.