jeudi, novembre 01, 2007

La volonté

J'ai longtemps cru que la volonté pouvait venir à bout d'à peu près n'importe quoi. J'ai longtemps carburé avec entrain dans des situations qui désespéraient mon entourage. Malgré ma vulnérabilité, je possède la capacité de me tenir debout dans les tempêtes. Je suis une fille qui ai une très forte volonté et j'en suis fière.

Toutefois, je sais de plus en plus que la volonté ne se suffit pas à elle-même. Elle a besoin d'appuis, de ressources, d'une certaine zone de solidité intérieure. Elle requiert certaines capacités préalables, de l'audace, des convictions, une certaine réserve d'énergie pour s'alimenter. Il est frustrant de posséder une grande volonté mais d'être contrainte par ses réserves fluctuantes de combustible.

2 commentaires:

Véronique a dit...

Oui, mais si a la volonté d'aller chercher ces ressources, la volonté de te sortir de ta zone de confort (l'audace) et une bonne gardienne (pour l'énergie..!), c'est possible d'arriver à bout de près de n'importe quoi, non ?

On me dit candide et naïve, probablement non à tord..

Vero a dit...

Je comprends tout à fait cet état d'âme... nous n'avons pas eu les mêmes "murs" à abattre, toi et moi... le mien remonte à l'enfance et a pu être surmonté avec plus de facilité, c'est incontestable... je me dis que si j'ai réussi à passer "au dessus" une fois, cela m'a permis d'enjamber les petits mûrets qui ont suivi... il y a juste des fois où mon corps me lâche alors que mon mental s'emballe encore et encore... l'un et l'autre s'accordent pour me mettre au repos forcé des fois... mais je le vis mal...