mardi, novembre 27, 2007

Exercices d'humilité

-Recevoir de nouvelles gens à la maison lorsque cette dernière n'est pas nickel comme vous le souhaiteriez;

-Se faire dire subtilement par votre irréprochable voisin retraité que votre haie commence à être haute;

-Défaire par abstinence la ligne parfaite du même modèle de lumières de Noël qui constitue la décoration majeure et continue de toutes les maisons du voisinage;

-Être la seule maison de la rue à n'avoir pas préparé son terrain pour l'hiver;

-Avoir en permanence la voiture la plus sale du voisinage et se faire passer des commentaires admiratifs par les voisins les rares fois où celle-ci rentre au stationnement étincelante de propreté;

-Confier à son si gentil médecin des sentiments durs à s'admettre à soi-même;

-Se permettre, en rencontrant une connaissance bien intentionnée, d'être froide et distante parce que vous n'avez pas envie de vous affubler d'un lourd sourire artificiel dans ce moment où vous n'avez que l'urgent besoin d'avoir la paix;

-Affirmer ouvertement n'être pas tant au-dessus de vos affaires que vous le laissez parfois paraître et soupirer de la légèreté de l'honnêteté.

Exercices d'humilité, désinvolture, insouciance, négligence, gestion de priorités?

16 commentaires:

La femme d'un militaire a dit...

Moi je me dis maintenant que les gens viennent me voir et non ma maison!

mon terrain est sous la neige sans habit ;)dommage de ne pas être sur la même rue, je me consolterais!

admettre l'impossible c'est 51% de chance de passer au travers!

Et s'avouer ainsi... tu es une grande dame!

bonne journée!

Une femme libre a dit...

Une grande dame peut se permettre de se situer au-dessus des trivialités matérielles telles une voiture propre et des décorations de Noël bien alignées. Une grande dame,originale et fière,drapée dans sa dignité, ne veut surtout pas ressembler à la masse. De toutes façons, elle ne saurait pas comment.

La Patachou a dit...

Non, juste être comme on a envie d'être sibol! fuck la banlieu avec ses voisins qui font tous pareil!!! Si ton voisin trouve que ta haie est trop haute dis lui qu'il se gâte pis qu'il l'a coupe! Tu pourrais toujours lui dire:" ma haie est trop haute? PIS? Toi ta raie est trop longue est-ce que je t'écoeure avec ça?" Pouahhhh!!! Je me trouve très drôle. Sérieusement, pourquoi faudrait toujours être nickel dans la vie? Des fois ça fait juste du bien de se laisser aller... un peu!

Anonyme a dit...

combien d'enfants ont-ils à s'occuper tes voisins?? je croit qu'avec 5 enfants tu peut te permettres un peu de désordres, un haies tro hautes et une voitures sales!!!!!!!
bonne chance!!!!!
PAtou

Cricri a dit...

Conscience de soi, ouverture et honnêteté peut-être ? :-)

xx

Ce Bref Réveil a dit...

Moi je dis qu'il faut être et laisser paître.

kikou a dit...

Je dirais gestion des priorités et....lâché-prise?

Grande-Dame est dans la voie de la sagesse...

Tangerine a dit...

Qui peut se vanter d'être parfait??
On dirait qu'on a pas assez de 24h dans une journée pour TOUT faire. Exaspérant.

souimi a dit...

Viens chez moi! Nous serons deux! Je ne lave jamais ma voiture, je ne coupe rien dehors avant l'hiver, je laisse le gazon pousser naturellement, je ramasse parfois mes traîneries, je passe le plumeau très rarement, les gens me prennent comme je suis.
C'est parce que j'ai autre chose à faire que de vivre la névrose du ménage et du paraître. Ça fait un chasuble de bout de temps que je me contrefiche des voisins. Puis ceux qui viennent chez moi et jugent ma jolie maison vivante, eh bien qu'ils jugent. Ça remonte probablement leur ego. Qu'ils continuent à parler de leurs brassées de blanc, j'ai autre chose à faire. Toi aussi, probablement.

Anne-Lise Nadeau a dit...

Mon Dieu que je te comprends!

Gestion de priorité! Avec quatre enfants ici, pas le choix! On va au plus urgent et au plus... le fun! Bon!

Bravo pour cette sagesse!

La Fêlée a dit...

Je n'y ai pas vu que de l'humilité. C'est aussi parsemé d'authenticité, et c'est bien louable.

pistache a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
CresceNet a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Grande Dame a dit...

FDM, je ne suis pas étonnée: tu as une telle facilité avec la simplicité et le bonheur (qualités que j'admiiire!)

Femme libre, voilà un commentaire qui me va droit au coeur.

Patachou, en voilà une qui n'aime pas s'encombrer de convenances artificielles! :)

Patou, vous avez raison...mais cela ne m'empêche pas d'avoir un ego! ;)

Kikou, hélas, pour la sagesse, il faut davantage se fier à Cricri ou la Souimi. Moi je suis encore très très novice! ;)

Ce bref réveil, vous avez la couenne parfaitement à point pour ce genre de lâcher-prise, non? J'y travaille, j'y travaille...

Anne-Lise, je compatis. Tu dois réellement en avoir plein les bras avec les bébés en plus des autres!

La fêlée...du dépit, aussi. J'essaie toutefois de travailler ma zénitude.

Pistache, oups! J'ai supprimé ton message en voulant me débarrasser du message "poubelle" qui le suivait. Désolée!

maman a dit...

Qui m'aimera comme je suis?

Dans le fonds n'est-ce pas une question que l'on peut se poser? Suis-je aimée pour moi, pour mon accueil, pour mon sourire, pour le bon repas que je prépare.

N'est-ce pas ça l'essentiel? De prendre le temps de s'asseoir et d'être avec ceux qu'on aime. Bien sûr l'égo souffre. Mais chacun son tour l'égo! Un jour, il sera loin derrière. C'est bon pour lui!

Intéressante, ta réflexion. Je te dirais même qu'elle me surprend!

Bienvenue dans le Club!

Caro et cie a dit...

J'ai fui la banlieu car je n'y cadrai pas du tout!

Je m'attache même à mes pissenlits, tu vois le genre!!!lolol...

Je pense que tu ne fais pas les choses pas contraintes sociales et c'est super...

xx