dimanche, juin 27, 2010

Réflexion pré DPJ

Lorsque vous entendez une bambine de 21 mois s'exclamer, les yeux brillants d'enthousiasme : "Vuii, la quéquette à papa !", inutile de vous affoler, puis de vous précipiter sur le téléphone pour alerter la DPJ.

Respirez par le nez, observez le contexte, tenez compte du niveau de langage de l'enfant et considérez que ce qui vous a choqué puisse être autre chose que matière à scandale.

Par exemple, si vous observez qu'un digne père de famille est en train d'ajuster la remorque de vélo sur ledit engin et que la mère se prépare à le rejoindre avec sa fillette, il se pourrait que vous y trouviez indice à compréhension.

Lecteurs, lectrices, dans ce contexte, que pourraient signifier pour vous les propos grivois de ma fille?

9 commentaires:

Michèle a dit...

Ouiiiii, la bicyclette à papa !

genevieve a dit...

Heu, qu'elle a cinq frères (rires)?

Orkyday a dit...

Elle parlerait pas de la casquette??

Nat a dit...

Qu'elle est contente d'aller en bicyclette avec papa! hihi

Grande Dame a dit...

J'aurais espéré un peu plus de défi ! La prochaine fois, il me faudra être moins généreuse.

-Viens Doudoune, on va aller faire de la bicyclette avec papa !

Sa réponse fut celle que vous savez.

Mon homme préfère que j'utilise "vélo" pour un temps...

Evyzamora a dit...

Très drôle :)

nina a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Marie l'urbaine a dit...

Hihi ! Ça me rappelle un billet de Marine la banlieusarde... la petite parlait de sa propre quéquette dans le pantalon... allez, devine, de quoi parlait-elle, elle ? :)

Anonyme a dit...

j'imagine que quéquette = bicyclette...
quand j'étais petite j'avais sorti le mot "toton" sans même savoir ce que c'était et je m'étais fait gronder. et moi qui pensais que je venais juste d'inventer un mot rimant en "on" ...