jeudi, mai 13, 2010

Enfants aux besoins particuliers

On a tendance à évaluer, de l'extérieur de la famille, l'investissement personnel requis auprès de ses rejetons lorsqu'on est mère de famille nombreuse.

Pour ma part, ces derniers temps, je prends conscience de l'investissement personnel requis lorsqu'on est mère d'un enfant aux besoins particuliers. Bien que j'aie pleinement conscience que lorsqu'on est parent, on apprend à s'ajuster à à peu près n'importe quoi quand il est question de nos marmots, je me demande où je trouverais la patience et l'énergie dont font preuve les parents d'enfants (qui eux-mêmes n'avaient probablement pas envisagé leur vie de parents aussi prenante) ayant de graves difficultés d'apprentissage, de comportement, de santé, etc .

Mes enfants sont en excellente santé et je l'apprécie. Il me suffit de penser aux épisodes de ma vie de mère où des accidents ou inquiétudes de santé ont nécessité de nombreux aller-retours à l'hôpital pour des tests et/ou suivis avec ergo, physio, dermato, pédiatre, pédo-dentiste pour me rappeler à quel point c'était prenant au niveau de l'énergie à fournir.

Une cousine me confiait il y a quelques années qu'elle aurait aimé avoir plus de deux enfants mais qu'avec les graves problèmes de santé de sa fille et les centaines de rendez-vous chez différents spécialistes avant même d'avoir eu 3 ou 4 ans, elle était brûlée et sa vie de mère s'arrêterait à deux marmots.

Chapeau à ces mères (le plus souvent ) et pères dévoués !

Merci la vie !

4 commentaires:

Mamanbooh a dit...

Le chapeau me fait, deux fois plutôt qu'une alorsje te dis un gros MERCI!!!

Maude a dit...

La santé de nos enfants est un cadeau précieux. Il faut se le rappeler tous les jours et en prendre soin. Oui, merci la vie!

Élisou a dit...

Vous allez apprécier la lecture de ceci, soit le blogue d'une amie qui se dévoue pour son enfant aux besoins particuliers et qui jongle avec les centaines de spécialistes et rendez-vous, qui écrit terriblement bien et qui prend la vie avec humour, malgré tout. Bonne lecture!

http://mereautonome.blogspot.com/

Nanou La Terre a dit...

Chère Grande-Dame,
cette patience et énergie, tu la trouverais toi aussi. Moi, je me rappelle le grand courage et déploiement d'énergie dont je t'ai vu faire preuve lors du départ de Thomas.Tu as été et resteras un modèle de courage pour moi.

Lorsqu'on est dedans, on y va, point. Et tu ferais de même, j'en suis certaine. La chose la plus importante par dessus tout: ne pas sombrer avec la difficulté, prendre du recul mais surtout, s'occuper de soi. C'est le plus beau cadeau qu'on peut offrir à un enfant en difficulté.Les enfants apprennent tous par l,exemple et ça tu le sais déjà...