lundi, mai 17, 2010

Cruising café

Il y avait une éternité que cela ne m'était pas arrivé. Vous savez, l'homme qui pose une question anodine sur ce que vous faites alors que vous êtes affairée à votre ordinateur, puis s'efforce de trouver une manière de pousser plus loin la conversation en glissant tranquillement vers vous.

Le français est douteux malgré les efforts, on poursuit donc en anglais, qui n'est pas plus compréhensible avec son accent russe.

De question en question, il se rapproche de moi, les yeux débordants d'une timide appétence. Je finis par lui dire que je suis en train de rédiger. Oui, je travaille sur un livre. "Oh, you are a writer !"

-I'm not. I'm simply a mother.

Il se cherche une femme, c'est évident.

Il pose des questions,  je réponds à demi, avec réserve.

Je finis par lui dire que j'ai sept enfants. Douche froide devrait s'ensuivre.

Silence, malaise.

Eh non, il ne baisse pas les bras. Veut connaître mon nom sous prétexte de pouvoir trouver mon livre en libraire le moment venu, s'intéresse à mon livre dont je lui ai pourtant bien peu parlé, me demande s'il peut en lire un extrait. Out of question. Il insiste poliment, justifie sa demande. Bien déterminé ce séducteur !

Il se rapproche, cherche des mots à dire qui soient "appropriés" pour une digne mère de famille qui écrit.

Puis, après quelques brefs échanges où sans façon, je ne cesse de poser les yeux sur mon écran d'ordinateur, il me tend sa carte d'affaires.

"Please, let me know when your book is published. I will remember you."

Je plisse les yeux.

Il poursuit: "I give you my card... if you want some sex."

Je fais les yeux ronds: "WHAT?"

Il essaie de mieux articuler: "Euh...I give you my card...if you have success..."

-Oooh.

Voilà que je trouvais ce gentleman soudainement bien peu subtil !

10 commentaires:

Anonyme a dit...

Oh! lapsus en langue étrangère??
Ratata

La Belle a dit...

Humm... Success - Sex... Ouin ça sonne presque pareille ;-)

Grand homme a dit...

C'est ma femme la plus belle de tous les cafés !

Méli a dit...

Trop drôle !!! ;-D

ClaudeL a dit...

Tu es certaine que ce n'était pas un éditeur?
Même pas un petit doute sur les raisons de cette insistance?

Une femme libre a dit...

C'est très bon pour le moral un peu de crusage intensif!

Grande Dame a dit...

Tout à fait d'accord Femme Libre, ça veut soit dire que 1) Je suis encore potentiellement appétissante, 2) Je serais une candidate de choix pour obtenir sa citoyenneté canadienne 3) Depuis son arrivée de Russie, PetRRR, VladimiRRR ou BoRRRis aimerait bien partager vodka et casque de poil avec moi.

ClaudeL, naaa, hélas. Il était "officiellement "ingénieur...
Dommage, j'aurais volontiers été faire de la promo à St-Petersbourg !

pasbiengrande a dit...

Si j'étais d'humeur grivoise, je dirais qu'en voilà un beau fantasme pour les ennuyeux 5@7 de réseautage professionnel : un bel inconnu qui vous tend sa carte en disant "I give you my card... if you want some sex."...

Pur bonheur a dit...

Je crois que tu avais bien entendu la première fois! Sont paresseux ces Russe! Se retrouver avec une charmante et sexy écrivaine et toute la 'trâler' qui vient avec!

Nanou La Terre a dit...

Ah,
je t'ai trouvé bien patiente! Avec une insistance pareille, j'expédie assez rapidement l'intrus sans retenu!!! Au diable le cruisage.Tiens, ça me fait penser à des petites histoires cocasses pour un autre sujet de billet...Personnellement, je n,ai aucune patience pour ce genre de type. Out...