samedi, février 14, 2009

Pour faire suite et clore

Pour faire suite à ce billet, monsieur Gintrand a jugé pertinent me faire parvenir une copie du courriel envoyé à Mme Cornue dans lequel il expliquait n'y être pour rien dans la publication du lien dans les commentaires de son billet et dans lequel il lui demandait simplement de le supprimer.

Il laisse ensuite à ma discrétion le fait d'informer mon lectorat de ce détail ou pas. Voici donc qui est fait.

Bien que je demeure convaincue de la maladresse de son jugement d'avoir inséré le lien vers ce billet sur son blog et des carences d'humanité dans sa démarche (qui ont eu pour effet de personnaliser le débat proposé dans son billet autour d'une seule et même blogueuse), je présente tout de même humblement mes excuses à ce monsieur d'avoir compris et prétendu qu'il avait sciemment "linké" son billet dans les commentaires de celui annonçant le décès du petit Benjamin.

Peut-être aura-t-il eu envie de cogiter à son tour sur le contenu de mon dernier courriel. Je lui renvoie donc la pareille: à lui de voir s'il souhaite ou non donner suite à qui de droit...

8 commentaires:

Looange a dit...

Il y aura toujours un léger doute :)

Philippe a dit...

À sa décharge, le "linkage" se fait automatiquement entre blogs Wordpress.com dès que tu cites un billet d'autrui.

Pur bonheur a dit...

Je viens de t'envoyer un courriel à l'adresse qui figure ici. Est-elle encore valide?
Bon week-end!

Femme Charmante a dit...

Philippe dit que le "linkage" se fait automatiquement entre blogs Wordpress.... M Gintrand était-il au courant ou pas?

J'ai moi aussi accusé M Gintrand d'avoir "linké" volontairement.... Maintenant je ne sais plus... Comme dit Looange, il y aura toujours un léger doute...

Donnons lui le bénéfice du doute sur ce pint et souhaitons que cette triste histoire soit terminée et qu'elle n'ait pas causé trop de dommages chez Mme Cornue... Dans le sens qu'elle se sente encore en confiance de pouvoir écrire et écrire tout ce qu'elle désire sans censure et sans avoir peur du jugement...

@ Grande Dame: Connaissant votre talent avec les mots, j'ai bon espoir qu'il aura eu envie de cogiter sur le contenu de votre dernier courriel et qu'il souhaitera donner suite à qui de droit... En tout cas, je le souhaite...

Femme Charmante a dit...

Oups! sur ce pOint

Anonyme a dit...
Ce commentaire a été supprimé par un administrateur du blogue.
Mme Cornue a dit...

Je lui laisse le bénéfice du doute, par contre j'ai pour mon dire qu'on lit toutes les démarches à suivre avant d'utiliser un logiciel... en tout cas me semble ;)

L'aubergiste en devoir a dit...

Mea Culpa pour moi également.

On en apprend tous les jours puisque je ne savais pas que Wordpress agissait ainsi. J'ai cependant remarqué, ensuite, sur le blogue de Madame Cornue qu'il y avait de nombreux liens vers d'autres blogues et je trouvais cela étrange.

J'utilise Blogspot et ça ne fontionne pas de la même façon.

Je crois que cette situation nous a rendu vraiment émotives. On veut toujours préserver ceux qui vivent de terribles épreuves...

Pour ma part, cette situation m'a donnée une leçon: faire dorénavant attention même si j'essaie toujours d'être courtoise et bien élevée.